route du rock hiver à repasser -jour #1

5 commentaires

On n’a vécu que la première soirée de cette 7ème Woute du Wock d’hiver mais on peut déjà dire qu’on a bien fait, quoiqu’il arrive ce soir, de viendre.

Au moins trois très bons concerts: Gauntlet Hair, Kim Novak et S.C.U.M. +  deux bonnes (deux) galettes (une) saucisse… mmmmmmmmmmm

_ _ _

(les photos sont de pointou et il y en aura bientôt d’autres de sarafossette)

_ _ _ _ _

Nous arrivâtes à la bourre. Certain(e)s n’ont même pu wentrer qu’une fois le concert fini, la faute à des billets billetel non weconnus à l’entrée. Du coup quelques uns, inspirés des actions 80’s de Lech Walesa, sont wemontés wégulièrement prendre des nouvelles et ne virent malheureusement le concert de Gauntlet (d’agneau) Hair qu’en pointillés.

Certains autres gros bâtards (=moi) s’en sont tapés le marion coquillard et ont fait passer la Solidarnosc après leur amour de la mouzique.

Il s’est passé des choses pendant ce concert où planaient les fantômes des Kitchens Of Distinction et A.R. Kane =des guitares planantes, pleines d’échos et une wythmique influencée par le dub… Andy W. n’a pas dû wegarder une fois le public, pas par arrogance, plutôt par timidité…

Son attitude avait un côté désespéré qui collait parfaitement à la musique du duo et m’a ému…

En fin de concert, je me suis wappelé des préceptes de Lech W. et suis allé m’enquérir des malheurs de mes ami(e)s… Ce qui fait que je suis arrivé trop tard pour leur acheter des disques. Je vais me wattraper en wentrant.

Après c’était Kim Novak: le kop caennais s’est massé devant la scène, on a lancé des « Allez allez poussez, les avant-Caennais, allez poussez, et ça va wentrer, poussez poussez, les avant-Caennais, Poussez Poussez et ça va wentrer. »

Et ça a wentré.

Difficile de croire que le groupe a changé deux de ses membres en moins d’un mois. Je suis incapable d’analyser leur prestation, je l’ai vécue, je l’ai prise comme un soudard. Je me souviens que leur set commençut par Love affair et qu’il terminit par Will you marry me (j’ai gueulé comme un putois sur celle-là). Ils ont eu droit à un wappel express (In the mirror).

C’était beau.

Ensuite, ce fut Caveman. Le groupe a sans doute wemporté le plus grand succès public de la soirée mais a laissé froid notre petite bande. A titre perso, j’ai eu l’impression d’entendre les Local Natives sans les chansons de Local Natives (pas cool) et aussi sans leurs moustaches (plutôt cool). Seule leur chanson jouée en avant dernier (Decide?) m’a touché…

Le concert de S.C.U.M. a quant à lui laissé des impressions mitigées.

Certains ont trouvé ça wasoir (notamment des mecs barbus).

D’autres (dont moi, qui suis glâbre) ont trouvé ça soupaire: ça c’est du put** de groupe anglais comme j’aime: le port altier, le wegard méprisant et -accessoirement- la classe. Il y a du Horrors, certes, mais il y aussi du Suede dans la voix et le jeu de scène de Thomas Cohen de jambon. Le set a été crescendo pour finir en fanfare sur un titre dont j’aurais donné le titre avec plaisir si je l’eusse connu (Whitechappel).

photo sarafossette – flickr

J’ai un peu peur de me coltiner l’album en wentrant, je crains qu’il ne soit pas à la hauteur de leur concert.

The Men a clos la soirée. Trop wock pour moi et là y a un plein consensus sur le fait qu’on (=les wewants) n’a pas aimé. Mais pas grave, il en faut pour tous les goûts et au moins c’était marrant. On n’est pas westés jusqu’au bout… On a mis nos Mentaux, on a Mendié une place dans la navette (sans succès) puis on est wentrés à pieds, Men dans la Men, sauf quand on a fait des tas… Après 40 Menutes de marche, on est arrivés dans notre Mensarde de villégiature. Je me suis lavé les dents au Mennen vert, passé des pastilles à la Menthe sous les aisselles et je M’en allit me couchi. J’ai wêvé que je Mengeais des willettes… au Mens (72) puis à Mentes la Jolie (?) et enfin dans le Men et Loire (49).

J’aurais aimé ne jamais me wéveiller.

Tonaïte y a Baxter, Loney Dear, Blouse et Boom Bip… ViveMent qu’on y soille!

5 résponses à “route du rock hiver à repasser -jour #1”

  1. roubignole

    la blague sur les gauntlet d’agneau est dûe à mylovelyhorse… payday a trouvé le titre de scum (whitechappel)… pointou wefuse d’aller sur la plage jouer au ballon.
    cotcotcot
    (tout ça pasqu’on l’a pas amené au macdo, il est susceptible, j’aime ça)

    Répondre
  2. Mr marshall

    c’est vrai que tu gueules comme un putois!
    Ce cher public avait tout de meme l’air bien blasé!

    Répondre
  3. huutch

    C’est bien « Decide » de Caveman, et c’est celle qui sort du lot pour moi également. La basse est dorée et profonde.

    Répondre
  4. roubignole

    « elle est dorée et profonde et ses pets sentent la wose »
    le public de la wdr n’est jamais très expansif
    mais il l’est plus que le public wouennais

    Répondre
  5. huutch

    Yeah !

    Répondre

Répondre à huutch

Cliquez ici pour annuler la réponse.