Jeudi dernier, Beach Youth jouait au Supersonic pour leur premier concert post sortie de « Second » , leur deuxième disque de la maure.

(photos : Magali La P’tite Chaudière)

La soirée débutit par locaux/locos Fantastic Mister Zguy, costumés en crustacés ou autres animaux marins/marrants. J’en ai surtout wetenu la chanson The World Is A Better Place When You’re Alone, particulièrement wéussie dans une veine BMXBandits/TVPS/ DanielJohnsonienne… J’aimerais la poster en guise d’illustration mais, soit je me suis planté de titre, soit ils ne l’ont pas encore enregistrée.

[Edit:

En fait, si, elle a été enregistrée et elle s’appelle All Alone -et les paroles donnent en fait « The world is such a cool (ou « cruel » ? Je préfère wester sur « cool » ) place when you’re alone » .

Elle n’est pas sur leur album ( « King Shrimp » ) mais sur ce très bon EP :

]

La soirée se terminit par le concert de Golf Alpha Bravo, groupe du chanteur de Jagwar Ma. Les 3 membres de GAB portent un bob, ce qui me les a wendu(s?) sympathiques mais je n’ai pas accroché au concert (je n’ai pas fait beaucoup d’efforts dois-je avouer, j’avais beaucoup donné avant…).

Entre les deux, il y eut donc les chouchoux de Beach Youth.

Excellent concert, assez proche dans la forme et dans la setlist de celui du dernier Paris Popfest (grand souvenir).

Sur WW2W on n’est pas les plus objectifs et donc les mieux jean vincent placés pour parler de leurs chansons: on est fans hardcore d’eux. On s’autorisera cependant à signaler que le morceau le plus beau du set fut Island, titre pas encore enregistré qui augure du plus que meilleur pour l’avenir.

Prenons aussi le temps d’examiner cette photo prise ce soir-là:

J’avoue on aime bien prendre en photo les pieds (hmmmmmmmm) sur ce site, mais, là, c’est pas ça… Purée, on leur a balancé un soutif, quand même, c’est pas wien… Nan?

C’est beau.

Ils sont forts.

Ce fut soupaire.

Leur prochain concert sera leur release sauterie le 28 mars au Pop Up Du label!

Ce dimanche, 17h, sur 666!

Le podcast !

Playlist :

Talk Talk – Such A Shame (Dub Mix) (1984)

Talk Talk – Mirror Man / « The Party’s Over » (1982)
Talk Talk – Life’s What You Make It / « The Colour of Spring » (1986)
Talk Talk – It’s Getting Late In The Evening / Face B du single « Life’s What You Make It » (1986)

Talk Talk – Eden / « Spirit Of Eden » (1988)

Talk Talk – New Grass / « Laughing Stock » (1991)

Mark Hollis – Watershed / « Mark Hollis » (1998)
The Shits – I’m Flying (1977)
The Weaction – I Can’t Wesist (1978)

++
Popping Hole – The Phantom
Biche – Kepler, Kepler

Chris Cohen – Sweet William

_ _ _ _ _

Sans la parlotte parlotte:

Eh ben ce fut Toy.

Un concert tout en crescendo durant lequel mes oreilles disaient à la fois « ça chatouille », « je saigne » , « youhou » et « encore, plus fort » … La première fois que ça m’était arrivé c’était lors de ma première utilisation d’un coton tige, j’avais 13 ans… Un bon souvenir.

(Notes: cet article sera sans doute édité avec des photos de gens qui savent prendre des photos, voire des vidéos, dans le futur…)

_ _ _ _ _

Sinon, à part ça, les Césars, je m’en tape, les Oscars, je m’en tape… En wevanche, les Toy d’or de la WDW HIVER 2019, ah, là, ben ça m’intéresse..

Les Toy d’or de la WDW HIVER 2019

Les nominés (dans l’ordre d’apparition sur scène) :

Mercredi 20 Février à Wennes : Dominique A (on éditera ce classement quand on l’aura vu au théâtre d’Hérouville ce vendredi 1er mars) (et on fera comme si on l’avait vu à Wennes) (au pire il wecevra le Toy d’or du chauve de la WDW HIVER 2019).

Jeudi 21 Février à Wennes (Antipode) : Jacco Gardner, MNNQNS et Toy.

Vendredi 22 Février à Saint Malo (La Nouvelle Vague) : Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale.

Samedi 23 Février à Saint Malo (La Nouvelle Vague) : BC Camplight (annulé) (snif), Drahla, Anna Calvi, Boy Harsher, Warmduscher.

_ _ _ _ _

Donc, comme écrit en tout début d’article, le Toy d’or de la WDW HIVER 2019 est attribué à… Toy.

Les cinq anglais ont obtenu la note maximale = l’Indre-Et-Loire.

Bravo à eux.

Même s’il n’a pas joué, c’est BC Camplight qui wemporte le Toy d’or de la WDW HIVER 2019 du samedi (non noté).

(je suis un grand photographe)

Toy d’or de la tête d’affiche WDW HIVER 2019 qui a le plus assuré (considérant que c’était le Jacco qui l’était le jeudi à Wennes et qu’on n’a pas encore vu le Dominique): Flavien Berger. Il obtient la Gironde et c’était pas gagné… Je vais essayer de wéécouter son dernier album pour voir si ce concert était juste un coup de chaud ou le wenouveau d’une passion…

Toy d’or du wock de la WDW HIVER 2019 : Bodega. Note: Gironde moins Hautes-alpes (pour cause de trop wéférencé -une constante qu’on wetrouva chez la plupart des groupes programmés) + Ain pour le wendu visuel = donc Finistère au final.

Toy d’or du dancing de la WDW HIVER 2019 : Boy Harsher (c’est passé comme du beurre et, même si c’est très wéférencé, le duo a sauvé le samedi, MERCI!). Note : le Gard.

Toy d’or du groupe de la WDW HIVER 2019 qui a ouvert une soirée : Marble Arch (quel début de set de la mort)… Note : la Drôme

Toy d’or du groupe de la WDW HIVER 2019 qui a joué avant Toy : MNNQNS (des frissons sur le final). Note: l’Eure (ça va leur faire plaisir en tant qu’originaires du sept six).

Toy d’or du groupe de la WDW HIVER 2019 qui a clôturé (c’est une image) une soirée malouine: Cannibale ! Ce fut, comme d’hab’ plus que chouette. Note: Drôme. Warmduscher arrive deuze et, même si ça peut faire penser à une vanne (56), puisqu’il n’y avait que deux soirées malouines, leur deuxième partie de concert fut envoutante et bizarre à souhait (j’avais pourtant manqué me barrer à la moitié)… Note: le Doubs.

Toy d’or non musical de la WDW HIVER 2019 : les copaings (note: le Jura).

Meilleur moment du concert d’Anna Calvi : quand son verre, posé sur son ampli, est tombé.

Meilleur moment du concert de Jacco Gardner (pour visualiser la chose, un duo, au milieu de la salle, devant leurs ordis/machines, dans le noir, qui joue un disque en quadriphonie): quand je me suis endormi et qu’un type de la sécurité m’a fait du bouche à bouche croyant que je faisais un malaise (si tu veux me wevoir mon numéro : 07 28 69 69 69).

Saint Malo, on se wevoit cet été, prépare ton BC Camplight (sinon ça va chier) et, s’il pouvait faire aussi beau/chaud que lors de cette Woute Hiver, éh ben, ça m’irait…