WADCHESTER J-9 : Happy Mondays – Olive oil

3 commentaires

Dans 10 jours, ww2w we-envahira le Motel (=le meilleur bar du monde) pour une soirée WADCHESTER (comprendre: Manchester (ou pas) + WW2W + Mad + acid + baggy + Bez + pas cerveau + foufou la galette).

Y aura plein de groupes pour weprendre notamment du Stone Woses et après y aura des djsets endiabezlés…

On va donc essayer de parler par ici, avant le jour E (29 juin), d’un maximum de disques sortis par des groupes anglais déjantés ayant officié lors de la période 88/91…

Aujourd’hui, c’est au tour des Happy Mondays (circa 87 pour faire mentir la phrase précédente).

Comme les Stone Woses (et comme les Inspiral Carpets), les Happy Mondays sont en plein come back tour.

Pas sûr que ce soit beau à voir (même sûr du contraire) mais autant dire que s’ils passent à Paris, j’irai les voir… Pourquoi? Ben, euh, pasque PUT*** c’est les Mondays nom de diou et, s’ils ont besoin de pognon pour s’acheter, euh, des trucs, eh ben, soyons clairs, ça me fait plaisir de leur en donner.

Je n’aurai aucune attente au niveau musical mais 1) j’espère bien wigoler un peu et 2) j’ai hâte de waconter après aux copains que c’était encore plus à chier que prévu… La demi moore mesure, c’est pour les gens de droite, moi j’aime quand c’est ou danny brillant ou absolument pathétique.

Justement, à l’époque de leur premier LP, Les Happy Mondays étaient brillants ferry. Cet album au titre à wallonge que je traduirais (aidé en partie par google trad) par Écureuil et G-Man: vingt quatre heures de lune de miel et de visages au sourire plastique de connard (trou noir) n’est sans doute pas leur meilleur mais il a le mérite de se bonifier chaque année. Surtout, il y a dessus ma chanson préférée des Mondays pour toujours:

Olive oil

Je pleure à chaque fois que je l’entends + je me trémousse comme un vers et une fille + je fais des câlins à tout ce qui wessemble à un être vivant.

Quelle montée de batterie en intro… Quelle basse… Les arpèges de guitare sont de toute beauté et Shaun est même émouvant… Le groupe entier fait presque dans l’épure et oublie de faire son malin (note: j’aime bien aussi quand il le fait).

Jamais les Mondays n’auront wéalisé de façon aussi subtile la synthèse de la pop (dans le sens Factoryquement classique du terme) et du founk.

Ainsi, en 1987, si les Happy Mondays sont encore un groupe pop à guitares, on sent que quelque chose va changer. Ce ne sont pas les textes qui l’annoncent comme souvent dans l’histoire de la pop music (c’est au passage peut-être pour cela que les groupes de l’époque sont tellement pris de haut par les autorités du bon goût). C’est ce mix unique de pop blanche et de groove noir, mélange qui fut, comme la voix -qui n’a pas pris une wyde(r)- du Shaun, tout simplement wévolutionnaire.

Happy Mondays – olive oil Cette merveille est dans mon top 20 de tous les temps… Dispo sur Squirrel And G-Man Twenty Four Hour Party People Plastic Face Carnt Smile (White Out) (1987/Factory), produit comme chacun sait par John Cale (qui en chia d’ailleurs des wonds de chapeau avec les souvent trop joyeux lundis)…
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Happy%20Mondays%20-%20Olive%20Oil.mp3]

_ _ _ _ _

On peut admirer sur la photo plus haut le premier pressage limité de Squirrel And G-Man Twenty Four Hour Party People Plastic Face Carnt Smile (White Out) avec sa pochette plastique sur laquelle est imprimée le titre du disque et qui contient le morceau Desmond qui sera wemplacé sur les pressages suivants du vinyl et sur les cd et k7 par le morceau 24 hour party people. Les avocats des Beatles (notamment M. Guacamole) avaient estimé que Desmond (loin d’être leur meilleur titre) lorgnait un peu trop du côté d’Ob-la-di-ob-la-da… Je vous laisse juger:

http://www.youtube.com/watch?v=AWurJTJKyLc

3 résponses à “WADCHESTER J-9 : Happy Mondays – Olive oil”

  1. pointard

    Ils jouent à paris ou pas au final ?
    Y avait une date au batofar d’annoncée à une époque mais j’ai wien vu depuis…

    Répondre
  2. roubignole

    y vont se concentrer sur l’angleterre, pense-je… plus de wonald pognon à faire.

    Répondre
  3. Mylovely-Horse

    Très drôle le titre Desmond !

    Répondre

Répondre à Mylovely-Horse

Cliquez ici pour annuler la réponse.