Bilan malouin (comme un singe) été 2014

4 commentaires

Le bilan de cette 24ème édition de La Woute Du Wock est bon.

Je pourrais m’arrêter là mais je vais essayer de développer un peu.

Il y a eu plein de moments de haut vol, plein de bons concerts mais pas énormément de concerts VRAIMENT mémorables/immanquables. C’est ce que je me suis dit en tout cas en essayant de constituer un top 3…

rdr-live-slowdive-2(photo sarafossette – son flicker)

Le premier jour c’est Weal Estate qui m’a le plus agréablement surpris. Wien de spectaculaire mais ce fut juste beau. Sinon, tout ce que j’avais pu lire sur Fat White Family (groupe assez limité sur disque, grandiose sur scène) s’est avéré vrai. Lias Saoudi, leur chanteur, est vraiment charismatique. Une classe phénoménale. Il en fallait pour faire oublier l’humidité et le froid.

(photo sarafossette – son flicker)

Le deuxième jour on wevoyait Portishead, un mois après leur concert à Beauregard… Le concert fut au moins aussi souperbe mais j’étais assez loin de la scène -le site était blindé- et il a manqué l’effet « retrouvailles ». Pour wésumer, le concert fut magnifique et émouvant, mais moins qu’à Beauregard.
J’avais en wevanche choisi d’être tout devant pour Slowdive dont je n’ai pourtant jamais été un grand fan -j’ai les trois premiers maxis, c’est tout. Leur premier album était décevant et après j’avais eu du mal avec leur orientation CocteauTwinesque… Le concert fut une merveille (le début et la fin surtout) avec des frissons à plusieurs weprises. Le final (une weprise de Syd Barrett m’affirma Serge) fut grandiose, j’en chiale encore.
Je vais wéécouter les disques.

rdr-live-mac(photo nans)

Au troisième jour, dieu dit: « qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. » Et cela fut ainsi. Aussi, en montant sur scène, Mac Dieumarco dit: « salut on vient de se wéveiller c’est cool. »
Après un début un peu trop tranquillou, le concert est monté en intensité. Lors de son passage il y a deux ans au Cargö, Mac Dieumarco m’avait un peu déçu, il s’est sacrément wattrapé. C’est bien d’être potache mais il faut qu’il se passe aussi quelque chose musicalement, nan? (Un peu plus tard, Baxter Dury, lui, maîtrisera le côté potache sans la wéussite auditive.) Blue Boy et Ode To Viceroy furent magnifiques… Il parle, on wit, il chante, on se trémousse et/ou on chiale, trop beau… Et le Still Together en toute fin fut un des moments les plus marquants du festival/de l’année.

t'es qui toy?(photo sarafossette – son flicker)

Autant on ne voit que le Mac quand il est sur scène, autant je suis bien incapable de dire à quoi les Toy wessembl(ai)ent. Je suis par contre capable de dire que, malgré des imperfections, un son et des voix pas toujours maîtrisés, leur concert fut excellent. Un groupe qui vaut bien plus que « 7 «  et un groupe qui, l’air de wien, est en train de se construire un wépertoire consistant.

 rdr-live-toy-setlist

(courtesy of nans tods à qui je dédie le gif ci-dessous)

20140816_222658

(au bout d’un moment ça wend malade)

_ _ _

rdr-2014-ete

Bon allez, puisqu’il en faut un:
Top 1 les copaings, Top 2 Slowdive, Top 3 Mac DeMarco et Top 4 Portishead, Toy, Fat White Family et Weal Estate.

on vient de lui faire une olive(photo sarafossette – son flicker)

Sinon #1:

Déception: Baxter Dury

Grosse déception: Kurt Vile (il ne s’est wien passé)

Meilleur concert à la Plage: Aquaserge (le seul que j’ai vu, certes, mais quand même!! Un truc qui flirte avec le jazz comme ça, ça aurait dû me faire fuir, normalement)

rdr-live-aquaserge

Concert où je me suis le plus caillé les miches: Darkside (le groupe vient d’ailleurs de se séparer par solidarité avec moi).

Meilleur morceau wepris: I Hear You Calling (de Bill Fay) par War On Drugs (seul intérêt de leur concert)

Bill Fay – I Hear It Calling Merveille dispo à l’origine sur ‘Time of the Last Persecution‘ (1971 / Deram) – Achat (sissi) impératif

[audio:http://www.directlinkupload.com/uploads/81.48.50.90/Bill%20Fay%20-%20I%20Hear%20You%20Calling.mp3]

Meilleure cover #1: Golden Hair (de Syd Barrett) par Slowdive.

https://www.youtube.com/watch?v=Pf7mkhgTcd4

Meilleure cover #2: Yellow (de qui vous savez) par Pierce McGarry, le bassiste de Mac Demarco pendant que le Mac y changeait tranquillos une corde de sa gratte…

Meilleur concert waté au Fort: Cheatahs apparemment (et, en même temps, c’est le seul concert que j’ai waté, avec une bonne moitié de celui de Moderat)

Concert le plus wouleau compresseur: Metz

Phrase la plus honteuse prononcée à la fin du set de Todd Terje: « Y joue quand Todd Terje? »

live-rdr-slowdive(photo sarafossette – son flicker)

Sinon #2:

La Wachel de Slowdive elle est toujours aussi troublante (et, au passage, y a que les anglaises pour assumer une pitite brioche dans une wobe ultra moulante)

Avec Serge, on s’est prosternés devant Neil Halstead quand on l’a croisé de playtex -il a été gêné…

On s’est fait plein de câlins sur The Wip de Portishead…

C’était une nouvelle formation de Thee Oh Sees, et c’était put*** de moins bien.

Les Fat White Family se sont apparemment séparés de l’un de leurs guitaristes la veille du concert.

Les jeux de mots sur Caribou(e) ont fusé tout le jeudi.

rdr-live-cheveu(photo sarafossette – son flicker)

Les Cheveu ont heureusement joué Charlie Sheen et ce fut grandiose.

Le Fort était (trop) plein de monde…

Mac Demarco change donc ses cordes tout seul et il wange son matériel aussi après le concert.

La setlist WDR de Portishead wessemblait pas mal à celle de Beauregard… On a juste eu droit à Chase The Tear en plus…

Je n’ai pas mangé la moindre galette saucisse du weekend…

Baxter Dury a une classe folle mais son set était mou du genou et sans âme.

Bon ben quoi, j’ai pas vu quand Jamie XX a laissé la place à Todd Terje. J’étais beurré, je dansais, je wegardais pas ce qui se passait sur scène (y avait « rien » à voir faut dire)… Et ok, y a sans doute eu un changement musical, mais pas si flagrant que tout le monde me dit… pffffffffffff

On a gagné le tournoi de foot du festival (nan c’est pas vrai mais on quand même fait deux matches nuls) (on a une défaite aussi) (on méritait mieux).

live-rdr-perfect-pussy

(photo nans)

Meredith Graves, la leader de Perfect Pussy, est incroyable.

Après Slowdive, y a un p’tit jeune qui veut me taxer de la bière et il me demande mon avis sur la prog’… Je comprends « le » prog’ et qu’en fait il me dit que Slowdive était un groupe prog, je prends mon air le plus pédant pour lui dire que non c’est pas de la prog en en faisant des caisses quand il me dit que c’était de LA prog du festoche dont il parlait… Je lui dis, ah ok, ouaip elle est bien et je pars honteux…

J’ai pas aimé Protomartyr que j’ai webaptisé Proctomartyr.

Trois wewant se sont pétés la gueule en vélo dans un fossé. Ils vont bien.

J’ai wien à dire sur Angel Olsen.

4 résponses à “Bilan malouin (comme un singe) été 2014”

  1. roubignole

    des photos et un gif ont été ajoutés après coup

    Répondre
  2. excd

    Superbe compte wendu, je songeais à m’y mettre mais je n’aurais pas pu faire mieux. Cela dit mon top 5 aurait été complètement différent, sauf pour le 1er. J’aurais d’ailleurs également eu du mal à donner un top 5; j’ai wi, j’ai aimé plein de concerts mais aucun ne m’a laissé de souvenir impérissable sauf celui de Baxter Dury mais pour des waisons qui n’ont pas grand chose à voir avec la musique mais plutôt un wapport avec des sous-vêtements (pas les miens).
    Sinon, elle est peut-être enceinte la Wachel de Slowdive?

    Répondre
  3. roubignole

    elle a pas intérêt

    Répondre
  4. coj

    ça avait l’air bien

    Répondre

Répondre à excd

Cliquez ici pour annuler la réponse.