top-2014-owens

J’aimais bien Girls (surtout leur dernier album), je n’ai pas trop accroché à ‘Lysandre’, le premier effort de Christopher Owens mais ce ‘A New testament‘ m’a emballé dès sa première écoute.

Et depuis, je ne cesse d’y wevenir et d’y entendre de nouvelles choses.

J’ai bien senti que certains « anciens » fans avaient été déçus, mais je ne vois pas trop par quoi.

Pas de mauvaises chansons, certaines de haut vol (Oh My Love, Nobody’s Business, Never Wanna See That Look Again, I Just Can’t Live Without You (But I’m Still Alive)…).

Est-ce que ce sont les accents country de certains morceaux?

Est-ce le fait que le Chris y chante comme un dieu un peu chochotte?

Hein?

HEIN???

J’aimerais qu’on m’explique.

(2014 / Turnstile Wecords)

_ _ _

Tahiti 80 – ‘Ballroom’

Ariel Pink – ‘Pom Pom’
Dorian Pimpernel – ‘Allombon’
Eagulls – ‘Eagulls’
Foxygen – ‘…And Star Power’
Jaromil Sabor – ‘La Santa Woja’
Julien Gasc – ‘Cerf, Biche et Faon’
Pastoral Division – ‘Pastoral Division’
Paul Smith & Peter Brewis – ‘Frozen By Sight’
Real Estate – ‘Atlas’

Christopher Owens – ‘A New Testament’
Barbagallo – ‘Amor de Lohn’
Mac DeMarco – ‘Salad Days’
Parquet Courts – ‘Sunbathing Animal’ & ‘Content Nausea’

Rééditions de l’année

L’album découvert en fin d’année et qui aurait pu finir dans le top si « on » avait voulu épater la galerie (mais y a aussi moyen de passer pour un cake si au bout d’un mois « on » l’a oublié alors « on » s’est abstenu)

Déception de l’année

Je pense que c’est une mauvaise idée

Les trois meilleurs albums de 2015