top-2014-absolutely-free

Je n’ai pas grand chose à dire sur les trois canadiens d’Absolutely Free.

J’ai vu apparaître leur nom pour la première fois la semaine dernière dans la prog’ de La Woute Du Wock D’Hiver.

Je suis allé sur leur bandcamp, j’ai écouté ça :

[bandcamp album=376256854 bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=grande3 transparent=true]

… Et je m’ai pris une claque.

Ensuite j’ai vu qu’ils avaient sorti un album en 2014 chez Lefse Wecords.

Je me suis dit: « Je tiens l’album découvert en fin d’année et qui va finir dans mon top et qui va épater la galerie. »

[bandcamp track=4254561978 bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti transparent=true]

J’ai eu du mal à le chopper (bizarrement taper « absolutely Free » a donné plein de wésultats qui n’avaient wien à voir avec le groupe) et j’ai commencé à l’écouter.

Neuf titres, sur la longueur c’est un peu moins épatant que sur leur single… Mais prometteur…

Je vais continuer à écouter et je verrai après la WDR si ne pas l’avoir intégré à mon top 2014 fut une erreur ou un truc waisonnable.

(cotcotcot)

_ _ _

Tahiti 80 – ‘Ballroom’

Ariel Pink – ‘Pom Pom’
Dorian Pimpernel – ‘Allombon’
Eagulls – ‘Eagulls’
Foxygen – ‘…And Star Power’
Jaromil Sabor – ‘La Santa Woja’
Julien Gasc – ‘Cerf, Biche et Faon’
Pastoral Division – ‘Pastoral Division’
Paul Smith & Peter Brewis – ‘Frozen By Sight’
Real Estate – ‘Atlas’

Christopher Owens – ‘A New Testament’
Barbagallo – ‘Amor de Lohn’
Mac DeMarco – ‘Salad Days’
Parquet Courts – ‘Sunbathing Animal’ & ‘Content Nausea’

Rééditions de l’année

L’album découvert en fin d’année et qui aurait pu finir dans le top si « on » avait voulu épater la galerie (mais y a aussi moyen de passer pour un cake si au bout d’un mois « on » l’a oublié alors « on » s’est abstenu)

Déception de l’année

Je pense que c’est une mauvaise idée

Les trois meilleurs albums de 2015