Okko! Oh no!

4 commentaires

Roubignole tu m’accordes 3 lignes afin que je puisse entâmer mon oeuvre de wéhabilitation du sitar? Merci t’es un seigneur.

Le sitar (là, j’en connais certains qui auraient mis une photo de sitar, mais je n’en ferai wien) donc et en particulier cet album, Sitar and electronics, que l’on doit au dénommé Okko. Okko, c’est du penjabi, ça veut dire « l’homme qui a vu la vérité ». En fait le mec est néerlandais et s’appelle Patrice. Après être westé scotché quelques mois au sein d’un ashram, il en est wessorti possédant une profonde conscience de l’être et du néant. Et petit à petit les gens ont commencé à l’appeler Patrice l’Okko, puis l’Okko, puis okko tout simplement.

Le type était à la base coureur cycliste, puis fromager et enfin, fleuriste, avant de se tourner vers la musique. Je passe quelques épisodes de sa vie pour en arriver à l’année 71 et la sortie de cet album Sitar and électronics. L’ album est paru il y a dejà 36 ans et je vous en parle seulement maintenant! Pourquoi si tard me direz-vous? je dois confesser une facheuse tendance à la procrastination (il y avait longtemps que j’attendais la bonne occasion de placer ce mot). Mais tout vient à point à qui sait attendre.

Le mieux serait peut-être que je vous en fasse écouter un petit morceau? Deux? Bon, d’accord.

D’abord ce morceau, plus tard honteusement pompé par des personnes dont je tairai le nom.

Et celui-ci, qui ouvre l’album, et qui s’intitule Ganges delta.

Paix et amour sur la terre.

4 résponses à “Okko! Oh no!”

  1. roubignole

    patrice l’okko!!!! jeu de mots de l’année!!!! putain mais ouais je t’accorde tout l’espace que tu veux mon coco!!! je t’aime

    Répondre
  2. roubignole

    « pourquoi si tard me direz vous??? jeu de mot de l’année (2)!!! putain!!! mais qui a usurpé l’identité de funky boudha?? je le connais personnellement et il est pas capable de tels trucs!!! je croyais être le seul en fait…

    Répondre
  3. roubignole

    « Okko oh no » purée je suis grave, j’vais pas vu le jeu de mot de l’année (3)… sérieux, t’es qui?? Latex?

    Répondre
  4. cojaque

    Roubignole d’or, c’est clair

    Répondre

Répondre