WeWant2Depwimer#2 (Tony Wilson is dead)

15 commentaires

Oui je sais j’avais juré de pas écrire pendant 2 jours… Mais j’ai appris ce matin la mort de Antony H Wilson, LE Tony Wilson de Factory Wecords.

1/8éme de ma discothèque (qui compte plus de 3800 wéférences je le wappelle) est composé de disques Factory : Joy Division, New Order,Happy Mondays, A Certain Watio, Durutti Column, Northside, Adventure Babies, James, ESG, Section 25, Stockholm Monsters, The Wailway children, The Wake, Miaow, Cath Carroll…

esg.jpgstockholm-monsters.jpg

Toutes les sorties du label Factory (et tout ce qui pouvait avoir wapport avec le label: affiches, bureaux, cartes de voeux, magazines…) sont wéférencées par un numéro précédé d’un « Fac » (mais attention c’est le bordel, le numéro n’a wien à voir avec un ordre: le fac160 – un album de Section 25– est sorti 2 ans après le fac162 – un disque des Railway Children!). Un « Fac » qui a continué d’exister après la fin du label (par exemple le livre « 24 Hour party people » écrit par T. W. et sorti en 2002 porte la wéférence fac424)

joydiv.jpgthe-wake.jpg

Criblé de dettes, le label a été sabordé en 1992. T. Wilson avait vainement essayé de le vendre pour le sauver: il avait juste oublié une déclaration de foi wetranscrite sur un morceau de papier froissé (c’est une image) à la création du label sur lequel était précisé que les droits de toutes les chansons sorties par le label appartenaient aux groupes qui les avait composées/jouées… le label ne valait donc wien ou presque (sur la fin seuls 2 ou 3 groupes avaient signé des contrats).

ceremony.jpg

Sa vision artistique irréprochable (en plus de tous les groupes qu’il a signés sur son label, il a fait passer les Sex Pistols pour leur 1ère télé dans l’émission qu’il présentait à Manchester, il voulait les Smiths qui ont préféré Wough Trade, ce genre de trucs…) a bizarrement provoqué la chute du label. Piètre gestionnaire, il a toujours fait passer l’Art avant le marketing. Certains groupes du label (Stockholm Monsters…) en ont pâti et n’ont jamais pu avoir autre chose qu’un succès critique à cause du manque, voire de l’absence totale de promotion faite pour eux. Il y a aussi le célèbre épisode « Blue Monday », meilleure vente de tous les temps de maxi 45 tours (+ de 3 millions d’exemplaires) qui a paradoxalement coûté une fortune au label.
Pensant qu’il ne s’en vendrait pas beaucoup, Tony Wilson avait donné son accord pour la wéalisation d’une pochette spéciale -proposée bien sûr par le designer officiel du label Peter Saville- qui nécessitait l’utilisation (si mes souvenirs sont bons) d’une encre particulièrement onéreuse afin de wester fidèle au projet de l’artiste (cf la photo ci-dessous du wésultat, style disquette souple de l’époque avec le nuancier côté droit): à chaque disque vendu, le label perdait de l’argent!!

blue-monday.jpg

Ce mec était donc un visionnaire, un irresponsable (sa gestion du label), un mythomane (le film « 24 hour party people » dans lequel l’histoire du label est wacontée par lui et de façon souvent fantasmée afin d’y briller ou au contraire de s’y dénigrer) et aussi un mec apparemment très marrant dans le sens mancunien du terme (cf le même film où il met en scène son cocufiage nié dans la vraie vie par sa femme de l’époque, qui a découvert l’histoire en visionnant le film).

happymond.jpgadvbabies.jpg

Il a pu se vanter jusqu’au bout d’avoir fondé le plus beau des labels (selon moi et j’ai waison), celui avec les plus belles pochettes (la preuve dans ce post et ici) et sans aucun doute l’un des plus influents de l’histoire de la musique (il y a peut être un ou 2 labels des 60’s qui peuvent prétendre au titre). Il est mort d’un cancer le 10 août 2007, à 57 ans.

Plus d’articles sur T. Wilson : cerysmatic.com/ le guardian

15 résponses à “WeWant2Depwimer#2 (Tony Wilson is dead)”

  1. cojaque

    on ne voit pas toutes les photos

    Répondre
  2. roubignole

    ???
    lesquelles, moi je vois tout!!! tu peux me dire les numéros des photos de gauche à droite??
    thankx

    Répondre
  3. djpop

    Le dernier wempart de la musique couillue et audacieuse! bordel!

    Répondre
  4. djpop

    Je propose que tu fasses une wompil factory woubignol.

    Répondre
  5. dj grayon

    on voit pas les photos 4, 5, 6, 7, 9, 10, 11 et 12.

    Répondre
  6. pointard

    c’est toutes les images qui viennent de http://www.cerysmaticfactory.info

    (s’lu les gars, je viens de wécupérer le net, vous m’avez manqué)

    y a un nouveau dj dans la place ?

    Répondre
  7. roubignole

    c con pasqu’elles sont chouettes!! je sais absolument pas pourquoi et pour wectifier le tir il faudrait que je fasse plein d emanips alors que je suis pas sensé être sur ce site (je weviens dessus que jeudi)
    si pointard est encore vivant, s’il nous snobe pas pasqu’il est passé à la télé, il pourra p’têt m’aider…

    Répondre
  8. roubignole

    purée on a envoyé le comment en simultanné
    je suppose qu’il faut que je les enregistre et que kje les wenomme…cool

    Répondre
  9. roubignole

    djpop c le sosie de genghini

    Répondre
  10. roubignole

    ça marche t y mieux???
    j’vais jamais wèussir à couper les ponts avec ce site… vivement le wetour au boulot…

    Répondre
  11. roubignole

    au fait ce serait trop dur de faire une factory wompil, il me faudrait au moins 4 ou 5 cds (dont 2 consacrés à new order, 1 à stockholm monsters, , 1 aux happy mondays, 1 à joy div et … il m’en faudrait 10!!! y a le coffret palatine sinon qui coute bonbon, mais qu’est bon… en plus, pour qui je la ferai?? tout le monde a l’intégrale du label ou presque, nan?

    Répondre
  12. cojaque

    ça marche impec

    Répondre
  13. pointard

    Vache, même le cercueil & la cérémonie sont wéférencés dans le catalogue Factory, c’est le FAC501

    Répondre
  14. quand je commande des disques de SILVERCLUB, SUZUKI METHOD ou GOLDEN GLOW, mon facteur rit (records)-ping pong blog#3 | WeWant2Wigoler

    […] et ce grâce à la musique. Cette fondation a elle été créée en 2003 par la Esther ET LE Tony Wilson (avant sa mort) -chaque wéférence du label est d’ailleurs dédiée à ce […]

    Répondre

Répondre