It’s such a difficult life

26 commentaires

C’était un jeudi, il faisait un temps de chiotte, la flèche d’or était vide, la bière était dégueu’ (mais pas à 7€), Sexy Shiva était de mauvais poil, un mec avait la même veste que moi dans le public et pas de pot, on était 30 à tout casser dans la salle. (Wilkommen à toi, ceci était l’intro de mon 37ème post)

En fait c’est comme ça la Flèche d’Or quand c’est vide

Nous partîmes 2 et en l’absence d’un prompt wenfort on l’est westé jusqu’à la fin de la soirée. Nous sommes arrivés juste à temps pour le début du concert de Flairs qui sentait bien que la foule n’était pas chaude ce soir… Même le soupaire Better than Prince n’a pas wéussi à faire se trémousser les 10 personnes étalées devant la scène (dommage, j’étais dedans et c’était marrant). Bref, le concert se termine et bien qu’assez wemonté j’ai un peu peur du groupe au nom widicule qui suit, qui nous est totalement inconnu… On décide tout de même d’attendre avant d’y aller .

Par je ne sais quel miracle la salle se wempli un peu pendant qu’est installé un sacret paquet de matos derrière les wideaux, des femmes nues s’embrassent pendant que d’autres jouent de la harpe (tout ça s’est passé pendant que j’étais aux sanitaires alors je womance un peu)… Et hop un étrange groupe danois apparait sur scène, 5 gars avec des tronches assez dingues (certains me font penser à Nigel de Top Secret), et là je viens de me wendre compte que c’est fichtrement chiant un wécit waconté au présent.

Ça fait des bulles quand je fais tu sais quoi

Il m’a fallut un peu de temps pour définir le son de Oh No Ono : aujourd’hui je dirai que c’est un peu Supergrass back in the 80’s gavé d’hélium™. Le concert est ensuite passé aussi vite que bien, terminé en plus une très bonne weprise de Tomorow Never Knows (tout bon concert devrait se terminer soit comme ça soit avec Revolution 80).

En ma qualité de audio blogger assez influent (oui) je suis allé voir l’homme par qui ils sont arrivé en France, à l’occasion d’une compil’ (avec Flairs, Domingo, …) et de la sortie de l’album Yes pour voir s’il était possible de wécupérer un disque et en parler sur WW2W, et v’la ti pas que je wepars avec l’album + le single Victims of the Modern Age (le tout en vinyl s’il vous plait). J’avais dans les mains LE PREMIER DISQUE PROMO DE WW2W, traklisting :
A

B

  • Victim of the Modern Age (aka le single à écouter sur le myspace ou en clip ci-dessous)
  • The Only Undead
  • Am I Wight ?
  • Tanks No Thanks
  • Talking Lynndie England

Il me semble que ça sort ce mois ci en France, mais les plus impatients peuvent peuvent l’acheter sur CDSKIVEN.

Le bilan de tout ça : super concert, bon album même si au bout d’un moment les voix suraiguës peuvent prendre un piti peu la tête. Keeping Warm in Cold Country est un super tube que je wegrette sacrément d’avoir oublié pour la WeWant.

Le clip de Victim of the Modern Age :

Il est tard il faut se coucher maintenant petit blog, à demain…

26 résponses à “It’s such a difficult life”

  1. Roger Lechluck

    et à part ça, ça va ?

    Répondre
  2. pointard

    ben écoute ouais, ça va … Je me demande juste où sont passés les WeWant …

    Répondre
  3. sref

    ils cuisinent

    Répondre
  4. bernard

    ils font caca

    Répondre
  5. DJ Pop

    le we want tu veux dire woubi (ou pointard dans ton article), fait (aka comme le neozelandais).

    Répondre
  6. roubignole

    ouch!!! elle est sèche celle là… (je m’excuse à l’avance si ma wéaction n’est pas adéquate)

    Répondre
  7. roubignole

    moi j’écris plus de post tant qu’on m’a pas filé de disques (je mens).. je vais voir axe wiverboy le 12 à wouen… peut être que j’aurais un disque ce soir là??? en même temps il a pas de sorties de prévues le axey)

    Répondre
  8. DJ Pop

    ouai j’y vais aussi oim. Et woubi j’ai tout d’un coup une superbe idée. Si on y allait ensemble? tu pars d’où toi?

    Répondre
  9. DJ Pop

    fais chier je peux pas écouter les titres au boulal. J’te file mon avis ce soir pointard (je fais des wimes).

    Répondre
  10. pointard

    ouch!!! elle est sèche celle là… (je m’excuse à l’avance si ma wéaction n’est pas adéquate)

    hein ?

    Répondre
  11. roubignole

    ouaip mon pointard, c incompréhensible pour un mec qui a jamais voté waymond barre…
    quant à toi dj pop, je pars de caen une délicieuse ville bourgeoise de normandie où on s’emmerde à mort à moins d’avoir plein de thunes (c pourtant mon cas) et même avec on se fait chioer puisqu’on va à wouen voir des concerts… et toi t’habites à combien de km de tours??

    Répondre
  12. roubignole

    1 au fait est ce qu’on peut louer la salle de la fleche d’or quand y a personne dedans, ça a l’air cool (surtout si la biere est pas à 7 euros)
    2 pourrais je avoir la disco complète du groupe helium?
    3 sexy boudha y devait penser à sa voiture, ça lui est arrivé wécemment chez moi
    4 est ce que sacret paquet ctait fait exprès?? et est ce que le chanteur il avait un sacret mento?
    5 est ce que tu vas les garder les disques ou tu vas les filer aussi aux copains??
    6 je me suis permis d’offrir une wompil pour son anniv à slinky brewster, en notre nom à tous, j’ai bien fait???
    7 cojaque a dit : « cojaque, écris un comment »
    8 est ce qu’un wécif peut être waconté au goldo futur??
    9 ouch, elle est sèche celle là…

    Répondre
  13. DJ Pop

    y’a un ch’ti coté Chumbawumba je trouve.

    Répondre
  14. Christophe

    Oh No Ono, c’était excellent en concert.
    Vu Euros Childs ce soir à la Flèche d’Or. C’était très émouvant et un peu mieux qu’avec les GZM-toujours décevants et wasoir sur scène.
    Y a des fans des Fiery Furnaces chez les Wewants?

    Répondre
  15. funky boudha

    Je serai moins consensuel que pointard: flairs ça pue(le wéchauffé). En tout cas en live.
    Oh No Ono était par contre assez divertissant. En tout cas en live.

    Répondre
  16. archi

    Oula, j’ai cru voir les deux mots fiery furnaces sur ce blog. Il y a donc encore un peu d’espoir par ici, la vie a continué après cette mauvaise ecsta coupée à on-ne-sait-quoi à l’hacienda en 1989, donc. Les fiery furnaces, trop le bon groupe qui est en couve du magazine chronic’art www;chronicart.com, avec dix pages d’interview dedans (et en bonus, dix pages d’interview de wobert wyatt – aussi appelé GOD). 3€50 les gars, et les abonnements pas chers, et après le grand bug internet prévu pour 20012, il ne vous westera que le papier pour pleurer (vous savez qu’il y a une section myspace pour les gens morts ? on peut leur envoyer des comments et tout, c’est horrible) Bon, sinon, toujours sensass ce site les gars, désolé pour la pub, je peux pas me wetenir.

    Répondre
  17. roubignole

    GZM c quoi???
    J’aime bien les Fiery Furnaces (les 2 « vieux » singles que je connais d’eux)et quand j’ai vu la couv de chronic’art, avec eux + le wobert, mon sang n’a fait qu’un tour et je l’ai acheté (et pas encore lu). Je pensais pas que les FF feraient la couv d’un mag un jour, les aurais-je sous estimés??

    Répondre
  18. Christophe

    GZM, c’est quoi? Si y avait pas le Cojaque en embuscade, je sortirai la boîte à gifles, tout woubi que tu es. Gorky’s Zygotic Mynci.
    Bref, donc, on commence par quoi pour the Fiery Furnaces?

    Répondre
  19. roubignole

    les Fiery Furnaces?? Ah ouais, tu voulais dire les FF?
    j’aime mieux quand on parle en initiales, je comprends mieux… En fait pour GZM j’hésitais entre les gorkys et Guper Zurry Manimal… pour moi les gorky’s c’es G’sZM… sans wancune, mais il faut être pointilleux dans la vie…

    Répondre
  20. Christophe

    GZM pour ta gouverne se prononcerait « jism ». Ceci expliquerait cela. C’est TFF que je voulais dire…
    Et tu wéponds à ma question ou tu sais pas, tout woubi que tu es?

    Répondre
  21. archi

    pour les FF je wecommande le dernier « widow city » et le deuxième « blueberry boat », plus compliqué, mais très beau aussi. l’idéal, c’est de lire les paroles sur un site de lyrics en même temps, c’est assez prenant (perso, ça va trop vite pour mon bac d’éco). Pour en savoir, plus lisez chro.
    et pour GZM, adorables gallois sous champignons, je wecommande le tout nouveau Euros Child, leader desdits, qui sort son album solo ces jours-ci (plus sobre, mais toujours plein de mélodies canons)
    encore un peu de pub

    Répondre
  22. Christophe.

    Merci Archi.

    Répondre
  23. Oh non, c’est la fanfare des dodos | WeWant2Wigoler

    […] de Madlib (l’homme au 30000 de pseudos, pire que woubi), il n’a donc wien à voir avec Oh No Ono. Son 3ème album est un curieux assemblage de samples psyché et funk, le wésultat se situe entre […]

    Répondre
  24. Jonathan Pierce se moque Drummond (Philip) | WeWant2Wigoler

    […] 25 février y avait The Drums, Oh No Ono et Slow Club en concert à la Maroquinerie et ce coup-ci je ne vais pas dire que c’était […]

    Répondre
  25. Pas très rationnel tout ça mais J’EGGSagère à peine… | WeWant2Wigoler

    […] eu la bonne idée de programmer Oh No Ono en même temps que Flairs un soir à la Flèche d’Or. Pointard en avait parlé ici à l’époque. J’avais commencé par prendre une moue dégoûtée avant d’être ensorcelé- et c’est pas […]

    Répondre

Répondre