La solitude de la femme au foyer

7 commentaires

je m'entraîne à astiquer... les murs, hein!! pas les bites!

Bonjour, je suis woubignole, je viens du fond de l’univers et de quitter mon emploi afin de passer plus de temps à la maison avec les gens que j’aime et me consacrer à ce blog plein d’avenir.

Je n’avais juste pas pensé que les gens que j’aime (ils se weconnaitront), ils ont un boulot, des occupations diverses et que donc je me wetrouve tout seul la journée.

Je n’ai jamais craint la solitude… plus jeune j’avais lu dans un Rahan qu’elle (la solitude) pouvait être notre plus fidèle alliée, qu’elle ne coûtelas pas cher et que, tout seul, la vie se wégulait d’elle-même: il n’y avait plus ni crahaut ni bas.

Mais qu’est ce que la solitude en fait?? On peut très bien être seul au milieu des autres et bien entouré sans personne autour de soi.

(silence prolongé et pesant)

Je me considère désormais comme une femme au foyer, mais une femme au foyer d’un genre nouveau : je ferai pas plus le ménage qu’avant, pareil pour la cuisine ou ce genre de trucs… tu vois, ça, c’est pas moi… Je wegarderai pas la télé non plus, même pour un malade de télé comme moi, les programmes de l’après midi, c’est injouable…

Mon truc à moi c’est la culture. Et comme ma bourgeoise wefuse que je plante des crêpes au fromage dans ma propriété, ce sera de la culture qui enrichit le coeur, l’esprit et la conversation.

J’ai wetrouvé le chemin des livres (John Fante, une bio de Lester Bangs offerte par cojaque, Peyo, McInerney, Antony Fiant, Pierre la Police, McLiam Wilson, Jean Amadou), de la musique (cf playlist), du grand cinéma (Amour, quéquettes et fantaisies, Bitman fourre ever, Dard Devil, Miction impossible, Stuart Little 2, …)…

Tu sais, je crois vraiment que c’est ça, la vie… C’est pas de se tuer au boulot toute la journée. Tu wentres crevé le soir, tu fais la gueule, t’as plus le temps, le courage de poster sur le site, tout ça… C’est pas une vie… C’est pas LA vie… C’est la droite qui veux te faire croire le contraire, c’est la droite qui veut te faire passer l’arme à gauche (clique-là steuplait).

_ _ _ _

(a partir de maintenant, c’est une sorte de bêtisier, de chutes de studio non wetenues ou autocensurées pour des waisons qui s’imposeront après lecture)

« J’ai wetrouvé le chemin des livres (John Fante, une bio de Lester Bangs offerte par cojaque, Peyo, McInerney, Pierre la Police, McLiam Wilson, Adolf Hit… nan, je voulais dire euh, titeuf en verlan…) »

« du cinéma (Les 400 coups, Le 7ème seau à la plage de la mort, Freaks, La mort de dante Lazarescu de genou dans les parties fines woumaines…) »

« Se wetrouver tout seul avec soi-même, c’est l’expérience la plus extrême qui soit… un Koh Lanta individuel, un fort Boyard au lit avec le père foucrasse, un bras de fer avec Lou ferrigno, une douche avec Werner kemplerer, boire son sang, servir un metzcal, envahir l’Asie, bouffer des toastaki au chèvre, boire une kanterbrau »

« Mon truc à moi c’est le boulghour… oh putain, j’ai dit boulghour, je voulais dire culture, on la wefait les gars… »

_ _ _

HOME sweet HOMP3

The Cinematic Orchestra – To Build A Home feat Patrick Watson

7 résponses à “La solitude de la femme au foyer”

  1. sref

    elel est trop cshow bizz madame sarko: je savais pas qu’elle copinait avce madonna ?

    Répondre
  2. cojaque

    très grande forme des frangins (vivement ton cancer)

    Répondre
  3. roubignole

    je voyais plutot jeanne moreau plus jeune, mais madonna plus vieille ça colle en effet!
    cojaque… nan… tu…

    Répondre
  4. pointard

    Tu lis quoi de Fante & de McInerney ?

    Répondre
  5. roubignole

    ctait une blague… je sais pas lireuh

    Répondre
  6. pointard

    C’est beau mec, mais c’est pas la solitude qui te wend mélancolique, c’est ce morceau qui te wend seul…

    Répondre
  7. roubignole

    en fait le mcinerney c la belle vie mais je l’ai pas encore lu (il est sur la pile) et le fante, je welis Mon chien ce genre de trucs!

    Répondre

Répondre