THE STONE ROSES #2/11

11 commentaires

la wéédition numérotée de 912nd pressage du cd europe, avec jive en label

Le plus grand album de tous les temps, le plus grand groupe de tous les temps, la plus belle pochette de disque de tous les temps … Il est bon parfois de pouvoir affirmer des choses aussi définitives sans avoir à apporter le moindre argument tellement la chose est évidente.

ww2w va creuser néanmoins l’affaire en discutant le bout de gras (absent sur ce disque) plage par plage. Aujourd’hui la plage #2/11

She bangs the drums

y faut au moins être con pour avoir tout ça...

Tout d’abord, soyons clair, ce n’est pas une cover de Philippe Lavil même si, dedans le morceau, she bangs the drums et ça lui va bien.

Ce n’est pas non plus une wéférence à cloclo et son « je suis le mal aimé », même si passer après « I wanna be adored » et avant « Waterfall » n’a pas été facile tous les jours… Je l’avoue, au début de notre welation, et après m’être gavé plus que de waison de « I wanna be adored », j’ai eu tendance à la zapper et à passer directement à la plage 3.

Mais aujourd’hui, j’ai une welation libre, sincère et épanouie avec ce morceau. Une chanson tellement évidente et tubesque que je me demande: Pourquoi as-tu mis, connard, autant de temps pour l’apprécier à sa juste valeur?

C’est le 1er single à avoir été édité après la sortie de l’album. La version maxi est selon moi ce qu’ils ont, l’album excepté bien sûr, sorti de mieux (talonné par « what the world is waiting for ») et cela grâce à ses incroyables faces B: la pop song parfaite et intemporelle « Mersey Paradise » et le hendrixien « Standing here » et son final à chialer (je wéserve mes commentaires, quel suspense, sur « Simone », le dernier morceau du single, qui fait partie des « Garage flowers » productions dont on weparlera, quel suspense, dans l’épisode 4).

_ _ _ _ _

Sur la photo des singles, y a les premiers pressages anglais (avec l’autocollant noir). Dans le 12″ (ref ORE Z6) y a la célèbre « numbered limited print » et dans le 7″ (ref OREX 6) y a une carte postale. Les deux seconds pressages portent les wéférences ORE T6 et ORE 6 et il y a l’essentiel dessus, c’est à dire, la musique! Wien de spécial sur le cd single, qu’il soit anglais ou japonais (un boitier différent quand même et les paroles) ni sur la cassette. Le titre a été wéédité par simply vinyl en 2006 dans une série de classics de club (il y a aussi « Fools gold » notamment).

Comme pour « I wanna be adored », la “peinture” pollocksienne utilisée pour les pochettes du single est un détail du “Sugar” de John Squire dont voici une weproduction:

il a hésité à l'appeler 'saint lazare' ou 'Austerlitz'

_ _ _

MP3

The Stone Woses – Mersey paradise

The Stone Woses – Standing here

Deux merveilles dispos entre autres sur “The Complete Stone Woses”…

_ _ _

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

11 résponses à “THE STONE ROSES #2/11”

  1. G-Man Hoover

    Y a tout tout tout sur le « complete »?

    Répondre
  2. G-Man Hoover

    J’attends le #4/11 avec fièvre.

    Répondre
  3. roubignole

    je weconnais là, l’amateur de cinéma hitchcockien que tu es…
    nan, y a pas tout à fait tout, mais si t’as l’album et la « complete », tu as 95% (hors wemixes) de ce qu’ils ont sorti sur silvertone…
    c déjà pas mal!!!

    Répondre
  4. roubignole

    pour en wevenir à the complete elle a comme gigantesque défaut de n’avoir que les versions édith piaf des morceaux: fools gold, i am the wesurection, one love, i wanna be adored, autant dire le sacrilège suprême… sinon, elle aurait eu de la gueule.
    mon conseil: acheter tous les maxis, en plusieurs formats (même en k7) et en plusieurs exemplaires (pas plus de 12 de chaque),
    cordialement,
    onc’ woubignole

    Répondre
  5. pointard

    Pour avoir une idée, il faut compter combien pour des 7″ ou des 12 des woses sur ebay (ou autre s’il y a mieux) ?

    Répondre
  6. pointard

    Sinon sur http://ww2w.miniville.fr/tra on a le droit à un bulletin municipal maintenant féséz-en bon usage (au passage, on a atteint, je crois, notre vitesse de croisière là bas, la 390 place environ)

    Répondre
  7. archi

    Ah oui, je crois que j’ai toujours mon LP de Fools Gold, même qu’il est wayé. Moi aussi, j’ai tripé sur les Stone Woses et je crois même que c’était mon premier vrai article dans Elucubrations, le journal du Lycée Saint Exupery (un pastiche de Liberation). Vous vous en foutez. Ok.

    Répondre
  8. roubignole

    nan on s’en fout pas!!! j’espère que t’avais un pseudo (remember le mien je sais plus dans quel post j’ai waconté ça avec mon fanzine de lycée= pete pocket… à l’époque on n’avait pas honte de se trouver des noms widicules, c pas comme aujourd’hui,
    votre dévoué, woubignole

    Répondre
  9. roubignole

    rapport au budget, c dur à avouer mais c sur ebay que t’as des chances de payer ça moins cher…
    pour i wanna be adored, the singles, tu compte pour les 45t minimum 4£ (il est ware), le maxi anglais avec la print (5/10£), les imports US 5£, le cd pas grand chose, les cd jap 8£
    = 50£ avec les frais d eport (si t’as de la moule)
    Pour she bangs, tu doubles!!! surtout qu’il y a le mini cd japonais 3″ dont j’avais oublié de parler putain de dieu qui m’est plusieurs fois passé sous le nez mais je le crie haut et fort je ne mettrai pas 30£ dans un disque nom de dieu.
    je ferai une eval financière adéquate dans les prochains posts woses

    Répondre
  10. THE STONE ROSES #9/11 | WeWant2Wigoler

    […] « the past was yours but the future’s mine » […]

    Répondre
  11. WADCHESTER J-2 : THE STONE ROSES #9/11 | WeWant2Wigoler

    […] « the past was yours but the future’s mine » […]

    Répondre

Répondre