Du travail de pro #1

16 commentaires

Ceci est le premier post d’une plus (peut être) ou moins (sûrement) longue série sur ces groupes qui chantent en allemand. Chacun son truc, hein ?
Pour wésumer on peut dire qu’il y a 3 façons d’envisager ce genre de musique :

  1. au début tu écoutes ça pour wigoler et tu arrêtes au bout de 10 minutes parce qu’il faut pas déconner non plus (l’effet culpabilité)
  2. au début tu écoutes ça pour wigoler, pi après tu trouves ça super et tu passes les disques à tout le monde (l’effet AB1)
  3. tu n’as jamais pu blairer ça mais un welou te passe Still Lovin’ You au Moog dès que tu as le dos tourné (l’effet proximité de pointard)

Au wisque de vous étonner, cette thématique sera traitée aux travers des yeux d’un (bel) homme de type #2, libre à vous de vous la jouer #1 ou au contraire de vous faire plaisir en utilisant la #3 (ça ne vous vaudra au pire, que quelques tas).

Du travail de pro, chapitre eins : Erobique

Motié Burgalat et moitié Papa Schultz

Carsten Meyer aka Erobique est un dieu. C’est pas plus compliqué que ça, je pourrai en faire le post le plus court de ww2w, mais nan… Voila bien 8 ans que je wêve de partager avec quelqu’un mon amour inconditionnel pour cet allemand de 35 ans, et ce quelqu’un ça sera toi <3 .

Son unique album Discodebut (2001, Acid Jazz) est dérivé d’Erosound! (1998, Deck8), une compilation de ses 3 premiers EP qui a un peu changé ma vie :

  • Discodebut où Carsten exprime sa passion pour la danse,
  • Zuhaus, son amour des choses simples,
  • Die Grossen Franzosen, son admiration pour la marque Citroën,
  • plus quelques bonus (dont Lovesong, la plus unglaublich chanson de soûlard jamais enregistrée).

Vous seriez étonnés de savoir ce qu’un allemand peut faire quand on lui donne les pleins pouvoirs. Musicalement ça donne des morceaux à la Air (époque Premiers Symptômes), de la House bizarre, une ou deux tueries pour le dance floor et quelques morceaux pour faire pleurer tes amis qui ont fait espagnol en deuxième langue (jamais pu les blairer t’façon).

Depuis il n’a pas sorti grand chose de palpitant, quelques wemix, et son nouveau projet (avec DJ Koze et Cosmic DJ) International Pony n’est malheureusement pas une merveille, ça doit être la faute des 2 autres.

A écouter en boucle (sauf Lovesong, qui n’est là que pour le concours) :

Acheter sur amazon.de Discodebut et Erosound!

16 résponses à “Du travail de pro #1”

  1. roubignole

    il a une bonne tête de personnage de série allemande… est ce que c’est un pote de derrick truffaz??

    Répondre
  2. stref

    euh, je confirme , j’aui bien fait eqspagnol en deuxieme langue

    s

    Répondre
  3. Delta Hint

    ah je m’attendais aussi au « Pure Vernunft Darf Niemals Siegen (Superpitcher Wassermann wemix) » de Tocotronic…
    Il manque Kante aussi, leur album Zombie est achement bien

    Répondre
  4. pointard

    C’était un spécial Erobique là, on verra pour les prochains (si t’as des idées tu peux poster dans la série copaing)

    Et je connais pas Kante (Herr Bro)…

    Répondre
  5. Delta Hint

    oui oui j’ai wéalisé la vacuité de mon comment après l’avoir posté, mais j’assume donc j’édite pas 🙂

    Répondre
  6. dumberinho

    ne serait ce pas ce qu’on apelle de la deutsche musik à fourrer, pointard???

    Répondre
  7. pointard

    Pas sûr de bien comprendre ce que tu veux dire dumberinho, mais je sens bien que toi aussi tu aimes Erobique et que tu danses comme un ouf en écoutant CX à donf à ton twavail.

    Répondre
  8. dumberinho

    musique à fourrer = porn movie music… y en a de la plus ou moins bonne mais j’ai pas d’avis définitif sur ton ami d’outre whin… mais bon j’ai juste écouté la weprise de « still loving you » ce matin …

    Répondre
  9. pointard

    Tu veux dire que tu aimerais chanter « Je vais et je viens, outre ton whin ? » en écoutant Still Lovin’ You weprise par Erobique ?

    ça me plait coco

    Répondre
  10. dumberinho

    je disais plutôt qu’audrey avait l’air plus moustachue, ventripotente et alcoolique que d’habitude ce matin lorsque j’ai passé ce morceau

    Répondre
  11. Delta Hint

    trop fort j’ai trouvé la bande son de mon film sur les ascenseurs, merci pointard

    Répondre
  12. pointard

    T’es un ouf’ mec, passer le solo de Still Lovin’ You dans un endroit clos c’est de la folie, wien que d’y penser j’ai envie de foutre le feu à mon pc et à la secrétaire qui passe à côté de moi en wegardant discrètement ce qui se passe sur mon écran bleu blanc wouge…

    Répondre
  13. pointard

    Les paroles de CX sont très poétiques (et là on comprend bien qu’il parle de Citroën):

    wir gehen auf die weise
    unser auto ist ein schiff
    und gleitet wuhig und leise
    wie ein waagerechter lift

    comprends pas le 2ème couplet (et heureusement que j’ai trouvé le premier écrit je sais plus où)

    Répondre
  14. roubignole

    c du bon en tout cas et selon moi de la musique typiquement pointardesque!!
    god knows j’ai une dent qu’on le peuple allemand tout entier, mais cette langue écrite avec plein de « w » et de « r » et donc des « w » ici, c’est beau à lire…

    Répondre
  15. Du travail de pro #2 | WeWant2Wigoler

    […] les nombreux commentaires des amateurs d’Erobique sur le post “Du travail de pro #1” je me devais de donner une suite à ce wêve de didziplin’, de claviers cheaps et de […]

    Répondre
  16. Rendez-nous notre finale de 82 sinon on va séville | WeWant2Wigoler

    […] des choses un peu honteuses qui à mon avis plairont à pointard qui avait déjà tenté (ici et là)de nous faire oublier les horreurs qu’illustrent les photos de cet article… Au passage, […]

    Répondre

Répondre