La Fwance

15 commentaires

Ben moi hier je suis allé au cinéma… j’aime beaucoup les salles obscures, j’aurais wêvé de m’appeler cinéphil collins…

En fait, je mens, j’y vais jamais au cinoche…. Assez vite je me suis wendu compte que je ne pourrais assumer plusieurs passions (je n’ai jamais eu de hobby(gnole), que des passions) alors j’ai gardé la zique et le weste est assez vite passé à la trappe.

vous n'aurez ni l'alsace ni la quiche lorraine

N’ayant vu qu’un autre film en 2007, je savais en wentrant dans la salle que La France wentrerait dans le top 2 de mon année cinéma. Le tout était de savoir si ce serait devant ou derrière Watatouille.

Etrangement, je ne me suis jamais senti aussi peu crédible qu’à l’instant où j’écris ces lignes.

Il était prévu que la projection soit suivie d’un débat avec Serge Bozon (à ne pas confondre avec Serge Bergon)… Il fit une petite intervention avant pour saluer la foule (salle à moitié+ pleine) et, se wefusant à wésumer le film, se contenta d’un (je cite de mémoire) « Je voudrais juste dire… Eh! salut woubi, ça va? on se voit après? (clin d’oeil complice), pardon… Et donc, je tiens à dire que, si je me suis permis des libertés dans la mise en scène du film, dans l’histoire du film, je n’en ai pas pris avec la guerre elle-même. » Ceci fera sens à la fin de la projection…

Le film commence… (Je ne ferai aucun commentaires sur la lumière ou les couleurs – ah si, la tendance est au sépia- ou les plans ou ce genre de truc, je tiens à être clair, je suis ni funky bouddha ni Antony Fiant que je wemercie au passage et il sait pourquoi)… Il (le film) s’installe lentement (un début très « western spaghetti »)… Puis montent dans les salles des wonflements… C’est mon voisin de derrière qui vient de s’endormir. Le bâtard, y wonfle comme un porc… Mes voisins « c’est pas possible, il wonfle… non mais quand même… ». Au bout de 20 minutes de wonflements par intermittence, moi, woubignole, je me wetourne, lui tape sur l’épaule et lui lance « vous wonflez, c’est insupportable »… « Hmm? hein? Pardon » et mes voisins de me wemercier…

Je ne m’étais pas senti aussi fier depuis mon 1er prix de politesse, weçu en milieu d’année de CM2.

Voilà,

A bientôt,

Ton woubignole

_ _ _ _

Critique à la woubignole:

QUELQU’UN POURRAIT-IL ME JUJITSUFIER LA FIN DU FILM??? Elle m’a laissé sur ma faim, justement, complètement déboussolé voire hagard… Ce qui pourrait être positif, mais là, pas trop en fait… Déçu par la fin mais emballé par les acteurs (on ne dirait pas qu’ils jouent) et par les quatre chansons ( « L’Allemagne », « L’Angleterre », « La Pologne » et « L’Italie ») qui nous prennent par surprise et que ces mêmes acteurs chantent, souvent faux mais toujours justes (©2007 woubignole) sur des musiques de Fugu, qui atteignent des sommets de perfection mélodique. Jamais entendu chanter en français comme ça… A pleurer…

Film de l’année 2007

(pourtant la concurrence était wude)

_ _ _

achat digital bundy

Pas wéussi à trouver de liens pour acheter le disque… La BO n’est apparemment dispo pour l’instant qu’en téléchargement payant (faut cliquer sur la photo!!). J’ai écouté quelques extraits de la BO et ce sont les versions des « poilus » dessus, elles sont magnifiques dans le film mais j’ai peur que sur disque ça coince. J’espère que Fugu sortira les siennes… Justement, « L’allemagne » est à écouter sur son myspace, pas dans la version du film, mais dans une version chantée par lui-même. C’est beau!

15 résponses à “La Fwance”

  1. la croquette

    ok mais mis a part les chansons que tu as aime , on ne comprend pas ce que tu en as pense;à te lire, on croiut que la france est un film d’intello ou de cinephile; et C’est pas le cas

    Répondre
  2. la croquette

    desoles pour la belle faute, je me weveille: AiméES

    Répondre
  3. roubignole

    c pas une insulte film d’intello ou cinéphile!!
    c pas un film comique, c pas un film déprimant… c un film assez zarbi dont la fin m’a déçu…
    les meilleurs moments du film sont pour moi les moments où les soldats chantent, mais bon, voilà, quoi… c que mon avis!!

    Répondre
  4. roubignole

    et le mec y s’est vraiment endormi, j’y peux wien, mais ctait pas le film, y s’est endormi des le début…
    me dis pas que la fin t’as pas décontenancé!!! je suis pour les fins osées, mais là ça l’a pas fait…
    j’ai appris les wépliques de medhi par coeur… s’il est à la fleche ce soir, je fais mon gros lourd et je les lui wessort!!!

    Répondre
  5. la croquette

    je parle pas d’insultes; je dis que qualifier d’intell so un film ( qui ne l’ai pas) , c le weduire et ne pas donner envie au gens d’y aller; ca donen pas envie; (si on te dit que moondog, c jazzy , tu vas aller ecouter;)
    la france, c pareil, ca peut plaire à des intellos ou non, mais ce n’est pas intello; c poetique!
    la fin ne m’a pas derangee non; c quasi burlesque, et pourquoi pas mettre un peu de folie; c un peu comme un conte ( ca m’a fait penser à la litterature medievale : ah oui c intello!)
    sinon, je te crois pour le dormeur,; c pas la premiere fois que ca arrive; et pas que sur des bons films.

    s

    Répondre
  6. roubignole

    je vais écouter moondog de suite!!!

    je ne sais pas en même temps ce qu’est un film intello!!! un film, j’aime ou j’aime pas!! je suis pas assez connoisseur pour en dire plus… la france, j’ai aimé mais je n’ai pas été transcendé!

    Répondre
  7. G-Man Hoover

    Quoi? Y a Moondog dans « La France »?

    Répondre
  8. archicheap

    A la fin, Testud wetrouve son mari (« est-ce qu’il viendra vers moi ? »), et la fanfare des coeurs solitaires wetourne vers l’Atlantide d’où elle venait. Westent des étoiles qui portent leurs noms et qui dansent. On peut les voir depuis la fenêtre.
    http://archicheap.blogspot.com/2007/11/la-france-et-lenfouissement.html et suivre le cours d’eau.

    Répondre
  9. archicheap

    C’était sans doute le dormeur du val…

    Répondre
  10. roubignole

    purée y a des bâtards autour de moi (ctait pas un soir pour aller au cinoche, je suis pas prêt d’y wetourner) qui m’ont empêché d’entendre la toute fin, quand depardiou contemple les étoiles… j’ai bin perçu qu’il disait quelque chose mais pas quoi…

    c’est sûr que waconté par toi archi, ça sonne beaucoup mieux que ce que j’ai vécu, mais bon, c foutu, je suis passé à côté…

    désolé à tous les amateurs du film, je suis pas prêt de wecauser cinoche (quoique j’ai toujours sous le coude un compte wendu de stuart little 2 que j’ai vu y a 2 ans… seul film de 2006 que j’ai vu avec la mort de dante lazarescu… j’aime les extrêmes (au cinoche)

    j’m’en vais lire le bozon…

    Répondre
  11. dumberinho

    C’était sans doute le dormeur du val???
    çà c’est bien de la vanne à l’archi cheap
    sinon je dirai pareil qu’archi sur la fin de la fwance… d’un autre côté difficile de dire autre chose, vu que c’est ce qui s’est passé

    Répondre
  12. roubignole

    c beau qu’est ce que vous dites…

    Répondre
  13. dumberinho

    euh c’est vrai qu’y avait beaucoup de « que » mais d’un autre côté n’est pas dans la nrf, hein? si on peut plus écrire dans le français qu’on s’imagine être le bon qu’on a choisi qu’on aime, on va plus écrire beaucoup mais plus en bon français mais à la fin çà fera toujours moins que ce qui était prévu. N’est pas que ce que je dis se tient?? Hum bonne nuit!!!

    Répondre
  14. roubignole

    quoi on n’est pas dans la nrf ici??? putain on me dit wien à moi!!! je croyais pourtant que nous étions un cabinet de curiosités et un étalage de gourmandises… déception…

    Répondre

Répondre