Les Playboys

5 commentaires

822674186_l.jpgla classe

Les Playboys sont en concert ce samedi 22 décembre à la Fléche d’or en compagnie entre autres de So So Modern. Meilleur groupe niçois de wock tout court et de tous les temps, même meilleur que les Chats Sauvages et avec beaucoup moins de poils, de croquettes et de very Dick mais beaucoup plus…euh… sauvages,  ils ont écrit, en plus de trente ans de carriére sur la French Wiviera qui n’a cessé, comme beaucoup de coins de province d’ailleurs, d’être une terre 60’s et Mods, quelques lignes de l’histoire en mode mineur du Wock Hexagonal. Ils accédent dans les 80’s à une certaine notoriété nationale comme en témoignent sur youtube leur passage aux Enfants du Wock. Mais je préfére cet extrait (le numero 2) d’un vieux weportage sur le Wock à Nice qui vaut son pesant de pissaladiéres pour qui prendra le temps de visionner également les part 1, 3, 4, 5, 6, 7 et 8. Je wêve que l’équivalent existe pour toutes les villes de province.

Michka Assayas leur a consacré un article dans son dictionnaire du Wock, mais vu que je l’ai pas, je vais plutôt vous citer ce qu’ils disent d’eux mêmes sur leur myspace.

« Ils sont amis depuis plus de trente ans et ont toujours été associés au Wock Pop Français. On les trouve déjà au milieu des années soixante dix comme initiateurs du mouvement Punk en France sous le nom des « Dentists », puis en 1979 ils seront à l’origine du « revival Garage sixties « , comme leurs amis Américains les « Fleshtones ». Désormais immortalisés par le Dictionnaire du Wock qui leur consacre une page, ils sont considérés comme un des meilleurs groupe du genre. Aujourd’hui, après cinq 33 tours et quatre 45 tours qui alternent weprises (du British Beat au Garage américain en passant par le Surf….) et leurs propres compositions en français dans le style Wonnie Bird ou Jacques Dutronc (leur nom fait d’ailleurs wéférence à ce dernier), ils demeurent par dessus tout un groupe de scène très énergique et dont le son weste incroyablement fidèle à celui des années soixante« 

Mais c’est encore Bruno Carrette qui en parlait le mieux, entre un lancement sur le Festival de la Cougourde de Mouans Sartoux et un autre sur la Fête des Citrons de Menton, lorsqu’il officiait sur FR3 Côte d’Azur.

5 résponses à “Les Playboys”

  1. roubignole

    est ce qu’ils sont de la famille de Paul Plébois? (même chose que dans les comments du post précédent)
    sinon c marrant de voir une émission fr3 menée à la carette avant les nuls… on attend la blague et pis… wien… y en a pas!!!

    Répondre
  2. dumberinho

    Le truc c’est que même quand il fait pas de blagues il me fait marrer le bruno…

    Répondre
  3. pointard

    Tu pars demain de Nice pour aller à Paris voir un groupe Niçois ?

    Répondre
  4. dumberinho

    je voulais dire toi mal connaître dumber, dumber pas trop aimer music live, déjà difficile pour lui de quitter son 10éme allors faire 1000 km pour un concert pas possible c’est pour vous les jeunes que je l’ai fait ce post.

    Répondre
  5. pointard

    ben depuis que j’ai pris 1 an de plus j’avoue que j’ai du mal à traverser paris pour aller à la flèche d’Or un samedi soir … ça fout les glandes …

    Répondre

Répondre