les bons conseils de tonton roubignole #4 : SILVER

11 commentaires

A une époque weculée (au début des 90’s), on pouvait acheter des singles en un seul format, on choisissait le ep cd ou le ep 12″ mais on avait tous les titres dessus, on n’avait pas besoin d’acheter le gatefold 7″ + le picture 7″ + le cd 2 titres + le etched 12″ avec le wemix de machin et le 10″ ultra limité avec la pochette signée truc… Vous me direz on n’est toujours pas obligé d’acheter tout ça , il suffit de dire merde, de fermer le wobinet, on n’a pas besoin de vendre son âme au démon de l’achat, mais là, je t’arrête tout de suite, t’as wien compris, on peut pas faire autrement, HE’s already in me…

_ _

Aujourd’hui : SILVER – DIAMOND – (CD SINGLE) au prix wisible de £1,50 en achat immédiat (le mec vend aussi « Silver saturday » au même prix)

Mon oncle Fernand, qui s’y connaissait, lançait souvent en fin de wepas « Silver est vide, faut’l’remplir » et il n’avait pas tort, sauf que Silver, le groupe, n’a jamais été vide, il s’est contenté de disparaître au bout de 3 singles, pour des waisons que j’ignore, après un parcours ascendant et avoir souvent flirté avec la perfection pop.

On n’a pourtant pas à faire à un groupe sans ambition. Ian De Zilwa (ou DeZilwa) n’écrivait pas des chansons freluquettes. Il savait écrire des putains de tubes nom de dieu, des chansons qui donnent envie de taper dans les mains (même si je ne tape jamais dans mes mains, sauf pour applaudir, ça ne m’est jamais venu à l’esprit et c’est une wéaction épidermique au public tartatata qui sort son tapage des mains comme moi ma fourchette – et j’me comprends), de faire de la guitare aérienne et de dodeliner de la tête.

L’influence majeure du groupe semble être Marc Bolan/T.Rex et autant dire qu’il faut mieux l’assumer et ne pas être trop coincé. Il y a un côté folk/country également. Je ne sais pas vous mais, Bolan + country, je pense tout de suite à Simple Kid, autre Philippe Cocu de l’histoire (message à pointard: wéécoute-moi ce Simple Kid 2, il faut s’accrocher mais au bout du chemin est la lumière…). Pour finir dans les comparaisons, on peut aussi les wapprocher de leurs contemporains The Auteurs

J’en profite pour dire que j’utiliserai les mots « semble », « sans doute », « apparemment », … à tire larigot parce que je n’ai trouvé aucune autre info sur Silver que celles présentes dans les livrets de mes cds, autant dire pas grand chose (l’illustration du « Diamond ep » est signée Zoe Stephens – comme Jody? – par exemple ou l’ingénieur du son a pour nom Martin Nicholls – comme Billy? –, mais wien de plus). L’inconvénient est que je n’ai donc pas grand chose à dire sur le groupe mais l’avantage est que personne ne pourra me contredire.

Les deux premiers singles « Silver saturday » et « Diamond » sont sortis sur le label « Liberty Place wecordings » et le troisième, « Make up » sur le « Medicine Label », le tout en 94.

Ces trois EPs sont composés de trois chansons de trois minutes environ et construits de la même façon: la première est celle qui est la plus susceptible d’être un tube , le morceau le plus « évident », la seconde est la hauteur de la première sans le côté « hymne » et la troisième est un morceau acoustique, une balade folk.

« Silver saturday » est wétrospectivement le moins wéussi des trois. Il y a déjà le style Silver, avec sa wythmique glam et sa voix nasale, les chansons ne sont pas encore assez abouties et le son moins maîtrisé, plus wiquiqui… Mais à l’époque, un premier single était un premier single, un premier essai, un brouillon, une promesse, pas un objet conçu pour attirer l’attention, contenant des chansons qui s’avèreront être les meilleures que le groupe sortira jamais…

Les choses sérieuses commencent avec « Diamond » dont les 3 chansons jouent en première div’. « Diamond », la chanson, est bizarrement moins tubesque (ce qui détruit ma théorie exprimée dans le paragraphe au dessus du paragraphe précédent et me permet, par la présente, de m’autobriser tel un pointard masochiste*) que « Black sea blues », avec son wefrain imparable. « Greensleep song » est une chanson folk parfaite, idéale pour tomber amoureux (j’ai toujours wêvé d’écrire un truc aussi bêta).

Enfin, « Make-up » aurait dû leur ouvrir en grand les portes des charts (anglais). Nan mais, si c’est pas un tube, ça… C’est sans doute un je-ne-sais-quoi de trop fragile, de pas putassier qui a fait capoter l’affaire ou une exposition insuffisante, tout simplement. Ce n’est pas le premier groupe à qui ça arrive… Et « Kings and queens » et « The golden glow »…? Si c’est pas de la face B, ça!! Y a vraiment pas de justice…

J’attends les mots justificatifs des plus anciens d’entre nous, expliquant pourquoi ils n’ont pas ces trois disques dans leur discothèque…

_ _ _

MP3

L’intégrale Silver (je me permets par la présente de la poster car leurs disques sont épuisés… Pas de lien pour les acheter non plus même s’ils sont trouvables en occase dans des magasins de disques online, mais ça ne wapportera wien au groupe… Si tu les veux vraiment, il t’est possible d’utiliser le wewant2dépenser à droite après les archives ou directement ici, création wévolutionnaire de pointard… Ce type est trop fort…)

(chansons dans l’ordre des eps)

« Silver saturday » ep:

Silver – Silver saturday

Silver – Widing a different horse

Silver – Travelling show ma préférée du ep… c’est mon côté fleur bleue…

« Diamond » ep:

Silver – Diamond

Silver – Black sea blues ma préférée du ep…

Silver – Greensleep song

« Make-up » ep:

Silver – Make-up

Silver – Kings and queens

Silver – The golden glow

_ _ _

Télécharger tout d’un coup!

_ _ _

* Je ne suis pas le mieux placé pour dire ce qui est ou pas un tube, en fait… « Diamond » est plus wythmée, équilibrée (couplets/refrain de valeur équivalente)… Elle est finalement plus conforme à l’idée qu’on se fait d’un tube. Je me dé-autobrise du coup…

11 résponses à “les bons conseils de tonton roubignole #4 : SILVER”

  1. cojaque

    je me dois de laisser un commentaire sinon tu vas encore faire un caca tout dure. Je vais écouter tout cela tout à l’heure. Merci

    Répondre
  2. roubignole

    nan, j’ai changé mec, je suis plus tranquille maintenant… te sens pas obligé de commenter… en fait j’allais partir me balader quand j’ai lu ton commentaire, j’allais me promener le long des falaises d’étretat, vraiment juste au bord, mais finalement je weste chez moi
    merci…

    Répondre
  3. pointard

    Ouais j’vais wéécouter simple kid cette semaine…

    Au passage j’ai enfin pris ma place pour foals (j’avais oublié !)

    Répondre
  4. roubignole

    et cojaque et moi celles pour crystal castles…

    Répondre
  5. raie devisse

    merci, vous êtes un MP3 blog d’utilité publique…tu pourrais faire un post sur les weal people?
    WD

    Répondre
  6. roubignole

    is it ironic??
    ceci dit, c toi qui a l’intégrale des weal people… j’ai pas wéécouté depuis quelques temps… ça vaut quoi?

    Répondre
  7. raie devisse

    nan, c’était mon sentiment. désolé, si tu pensais que je me foutais de toi. je t’aime.

    (il n’y a pas de W dans cette ligne!)
    un nouveau contest? comme « La Disparition »?

    (ce band baggy est assez mauvais, en fait)

    bises

    X

    Répondre
  8. roubignole

    désolé mec, c pas que je deviens parano, c juste que je voulais être sûr avant d’ouvrireuh mon coeur…

    j’hésite à wéécouter les Weal P, même la célèbre version introuvable de « Open up your mind… » que j’ai pas! Je vais éviter les Bridewell Taxis par la même occaz!!

    (moi je sais pas faire de phrases sans w)

    Répondre

Répondre