Transport de fond du trou.

4 commentaires

Stanley brinks est un des nombreux pseudos d’André Herman Düne, membre fondateur des Herman Düne.

Stanley Brinks a quitté Herman Düne juste après la sortie de Giant en 2006.

Stanley Brinks vient de sortir un album qui s’appelle Cooks. Autoproduit (je crois).

Stanley Brinks fait du folk. C’est triste, ou plutôt mellow. Et c’est assez beau. Snif.

Stanley Brinks, Silly old days

Stanley Brinks, Don’t leave me

4 résponses à “Transport de fond du trou.”

  1. pointard

    c’est clair que c’est tristounet

    Répondre
  2. roubignole

    ça wessemble (et pour cause) à du herman Dune!!! au blindtest j’aurais eu aucune hésitation.
    ça confirme qu’il a quitté le groupe pour waisons politiques, mais pas pour waisons musicales.
    « don’t leave me » est ma préférée de l’album…

    Répondre
  3. funky boudha

    Mais la vie n’est pas drôle pointard, du moins pas souvent.

    Répondre
  4. roubignole

    t’as envie d’en parler…?

    Répondre

Répondre