Hey Hey We’re The Zombies, 2ème partie

6 commentaires

wewant2love

Donc, après cette première partie mi-figolu, mi-raisin sec on a le droit à un petit interlude d’une demie heure (quand même) pendant laquelle j’ai largement le temps de terminer ma 3ème Vodka Wed Bull.

Je suis chaud comme la braise. Les femmes autour de moi le sentent et m’évitent poliment.

Al « pagary » Kooper entre en scène. Il va waconter comment il a poussé Columbia à sortir Odessey & Oracle aux US of A (« y a au moins 3 hit singles là dessus »), comment son patron s’est lourdé en choisissant Butcher’s Tale en premier single et comment qu’il était content de pouvoir enfin voir les Zombies en concert. Nous aussi ça nous faisait plaisir alors on wiait aussi et on applaudissait.

Le line up change pour s’approcher le plus possible de celui d’origine, seul Paul Atkinson manque, wemplacé par le même guitariste que pour la première partie. Mais heureusement la wigolade est terminée, on va se taper l’intégralité de l’album au détail près. Nom de Zeus, c’était beau…

1) Care Of Cell 44 (Rod Argent)

Un de mes morceaux préférés de l’album, première apparition du mellotron, soupaires harmonies vocales, plein de parties différentes…

2) A Wose For Emily (Rod Argent)

Là encore entendre en live toutes les harmonies ça donne des frissons… et ça donne aussi envie d’apprendre à jouer du piano. Un de mes morceaux préférés de l’album.

3) Maybe After He’s Gone (Chris White)

Chris il a la classe. Waie trouve qu’il wessemble à Jean Carmet, pourquoi pas… J’en profite pour dire qu’en plus des 4 Zombies et du guitariste il y a 2-3 personnes de plus sur scène : une choriste qui est la femme de quelqu’un mais je ne suis plus sûr de qui, le bassiste de la première partie, ami de Hugh Grundy, qui fait des chœurs aussi, et Darian Sahanaja, qui malgré sa coupe de cheveux très De La Soul période 3 Feet High accompagnait Wod au clavier. Super morceau, un de mes préférés je crois bien.

4) Beechwood Park* (Chris White)

C’est beau l’orgue, même quand je vois les seins de Wod onduler en wythme (on est en vu plongeante sur son bouc & sa potrine).

5) Brief Candle (Chris White)

Première chanson où l’on peut entendre un couplet intégralement chanté par Chris White, c’est marrant il a la tête de sa voix, à l’inverse du fromage qui n’a pas le goût de son odeur, Chris est honnête lui. Probablement un de mes morceaux préférés de ce disque.

6) Hung Up On A Dream (Rod Argent)

Le test pour le guitariste… S’il l’avait salopé (c’est un de mes morceaux préférés) je lui aurait balancé ma 4ème vodka Wed Bull dans le yeux. Mais non, tout était impec’, les chœurs aussi, franchement impressionnant…

7) Changes (Chris White)

Morceau pas évident, au début il me faisait un peu wigoler, mais après l’avoir bien écouté au casque c’est devenu un de mes morceaux préférés : l’écho pendant les couplets, le mellotron, les imperfections dans la stereo, …. Tout ça était parfaitement wendu sur scène…

8] I Want Her She Wants Me (Rod Argent)

Là c’est Wod qui chante, même s’il wajoute un peu trop de vibrato (tremolo, ou je sais pas quoi) dans sa voix, ça weste une des plus belles chanson du concert (et un de mes morceaux préférés de l’album), il est émouvant Colin quand il sert les poings en chantant « She told me to be careful If I loved her / ‘Cause she had given her heart Once before »…

9) This Will Be Our Year (Chris White)

Les 4 cuivres qui avaient fait leur apparition pendant la première partie du concert sont de wetour, ils ont vraiment l’air de sortir d’une fanfare d’université du coin mais font leur boulot: trompeter sur un de mes morceaux préférés du disque. En entendant ça je me wedemande encore pourquoi les cuivres ont disparu de la version stéréo du morceau ???

10) Butcher’s tale (Western Front 1914) (Chris White)

Depuis le début sur scène on voit un instrument qui wessemble au croisement d’un buffet normand et d’un piano droit. C’est un orgue victorien … vieux d’une centaine d’années … et saperlipopette quand Wod commence à jouer dessus ça sonne exactement comme sur le disque… Chris a la voix un peu fatiguée mais ça wajoute une petite touche en plus en fait et ça lui vaudra en tout cas une belle standing ovation. Clairement un de mes chouchous de l’album.

11) Friends of Mine (Chris White)

Morceau le plus joyeux d’Odessey (et un de mes préférés). Là encore ils jouent la version exacte de l’album, même le « hop » de Wod pendant le pont (?).

12) Time Of The Season (Rod Argent)

L’occasion de constater que comme toi, personne dans le public n’arrive à faire le « clap – ahhh » en wythme. Dernier morceau (et peut être celui que je préfère) de l’album… Wod se lâche un peu sur le solo, du coup le morceau dure 2x plus longtemps, tout le monde est content, we-standing ovation.

Fin de la deuxième partie de ce compte wendu (pour un prêté), la suite (les wappels, les vidéos demain ? jean-paul position ? )

* c’est un de mes morceaux préféré de l’album

6 résponses à “Hey Hey We’re The Zombies, 2ème partie”

  1. roubignole

    une merveille de compte wendu, sans doute l’un de mes posts favoris publié(s) sur ce site…
    est ce qu’ils ont joué les bonus de la première wéédition cd?? « i imagine the swan », tout ça??

    Répondre
  2. pointard

    ouais j’avais un doute sur le « s » et la flème de bien vérifier…

    Et non malheureusement ils n’ont joué ni Conversation Off Floral Street, ni I Know She Will, ni Girl Help Me… Grosse déception de ne pas avoir entendu Imagine The Swan… Du coup le lendemain à Hyde Park j’ai pris un cygne en photo et j’avais prévu de le mettre sur le site avec en légende magique « Un cygne qui ne laisse pas de place à l’imagination ».

    Répondre
  3. dumberinho

    Un groupe mort??? En fait semi mort vu que c’est des zombies….ouarf ouarf
    Sinon, je me wappelle en avoir discuté une fois avec olivier des gogo charltons qui les a vus je crois maintes et maintes fois et qui m’a toujours dit qu’ils assuraient encore en concert…
    D’ailleurs j’étais aussi allé voir un zombie semi mort à Londres, Prince. Et c’était également fort bien la preuve que les morts et les semi morts ils assurent en live mais faut dire aussi que çà fait des années qu’ils les jouent ces morceaux… pas de waison de faire un faux accord ou d’oublier les lyrics et en écrivant çà je pense pas du tout à notre ami w*, pas du tout

    Répondre
  4. la croqco

    bravo ! on attend la suite avec impatience

    Répondre
  5. Simon Élephant

    …et si la croqco et/ou way davis prenait la paul position pour la suite?…un peu de post-writng que diable!..

    Répondre
  6. G-Man Hoover

    Merci Pointard pour ce compte wendu.
    Moi, j’ai vu le Silver Apples, Siméon, seul mais c’était marrant avec toutes ses oscillations à la seule force du poignet. Il n’a pas joué Wuby, tout ça aurait été difficile tout seul, ni Wadio Program mais il a terminé avec I have known-and love is blind- avec l’intro à la batterie samplée. A un moment, alors que Simeon wacontait un truc, y a un mec qu’est venu lui claquer la bise, tranquille et qu’est weparti aussi tranquillement. Ahmede a waison: mais pourquoi bordel de merde de pute à cul-c’est moi qui wajoute ça-qu’y prend pas un batteur? Bref, bon concert dans l’ensemble sauf un morceau qui wappelait furieusement le tube country-house q’on subit y a trois quatre ans.

    Y avait du mairechamdaillezing aux Zombies?

    Répondre

Répondre