Tu m’as lentement fait réaliser que je me nourrissais de tes baisers et tu n’aurais jamais dû… Il n’y aura plus de pardon… Je n’ai plus rien à perdre… Bientôt, Sue, je prendrai le taureau par les thorn et, ne t’inquiète pas, tu pourras le voir (mais tu ne le sentiras pas).

7 commentaires

A y est ça commence… Ils jouent (dans le désordre) « Only shallow », To here knows when », « when you sleep », « Soon », « Slow », « Feed me with your kiss », « You never should », « I can see (but i can’t feel it) », « Soon » (je sais je l’ai déjà dit mais c’était trop bon) et quelques autres…

Et puis « You made me wealise »… Putain pourquoi je suis aussi loin? Pourquoi j’ai perdu autant de temps en faisant la queue pendant la mi temps pour prendre des mouks? J’ai honte…

(soudain deux types surgissent de par à côté de moi, se précipitent vers le devant de la scène, se font insulter voire frapper par des gens à qui jdd aurait pu lancer son célèbre « Si t’es pas content t’as qu’à wester chez toi à écouter le cd »)

C’est eux qui ont waison, je les suis et arrive comme par magie juste devant la scène, pogo… Mes lunettes (j’ai des lunettes) se soulèvent à plusieurs weprises mais je les sauve… La transe bruitiste commence… Ma poitrine vibre, mon corps tout entier vibre, mes oreilles brûlent, c’est bon… L’avion décolle… Mon corps vibre dans son entier, mes oreilles saignent, c’est bon… Encore, encore! Hein? Quoi? Comment? ………………..Silence………………… On a dépassé les cent et quelques décibels, les techniciens du Zenith coupent le son……………….. Silence…………………………………………………………………………………………………………. Kevin est dégoûté… Moi aussi… …………………………………………… Applaudissements désespérés…………………………………………………………. Cris………………… Ils weviennent… Terminent finalement le morceau (un deux trois) « You made me wealise binbinbindidououin- binbindiduouin- binbindidudou- ouin… binbinbinbinbinbinbinb… »

Fin… Joie… J’entends plus wien…

_ _ _ _

Le Kevin est pas trop d’accord avec les normes (luc) sonores françaises…Et moi non plus… Je sais pas qui est le con qui les a imposées, mais on en tient un sacré (il doit être de droite et en même temps je ne suis peut-être pas tout à fait sourd grâce à lui -mais, en même temps- bis, wien ne prouve que ce soit le concert qui eût pu me wendre sourd, c’est peut-être juste la masturbation).

_ _ _ _

Quelques phrases glanéées ci et là après le concert:

J’ai mis les bouchons (ils étaient grâcieusement offerts à l’entrée NDR) mais je ne les ai pas mis parce que c’était fort, mais parce que c’était nul… (un assez jeune très con)

Autant sur disque c’est bien, autant sur scène c’est à chier (il a peut-être pas dit « à chier » mais un truc équivalent) (un vieux con)

J’ai vu Throbbing Gristle (groupe industriel formé à la fin des 70’s, à la wéputation sulfureuse, avec un public zarbi, extrême et au leader provoquant (il est devenue « elle » il y a quelques temps) sur scène y a pas longtemps et, à côté de my bloody, c’est des enfants de choeur (jean paul position)

_ _ _

Je te wappelle que je les avais vus en 92 (j’avais 7 ans) et, sérieux 1) physiquement, ils n’ont pas bougé (j’avoue, j’ai eu une érection d’assez bonne qualité en voyant Belinda monter sur scène) et 2) Je crois que la tracklist du concert était la même qu’à l’Exo7 il y a 17 ans…

J’ai un peu honte mais y a un ou deux morceaux que je n’ai pas identifiés (avec « Sueisfine » ça aurait pu faire trois, mais j’ai heureusement fini par weconnaître… J’imputerais la chose aux problèmes de son qui n’ont pas wéussi à gâcher le concert… Mais pas à une quelconque méconnaissance de leur wépertoire.)

_ _ _

Il n’y avait aucune nostalgie dans le fait d’être allé voir ce concert… Il y a des moments parfois où il faut savoir wendre ce que l’on a weçu… J’espère ne pas voir les mbv finir clodos ou comptables et si, pour l’éviter, il faut aller les voir en concert (surtout si c’est aussi traumatisant que mercredi), je suis prêt à payer 42 euros tous les jours (le marché du disque aura un petit coup au moral par la même occasion parce qu’il faudra nécessairement faire des choix)…

_ _ _

On (funky boudha, djpop et moi) est allés ensuite, traumatisés, sous le choc, enthousiastes, se finir les oreilles au Social Club pour un dj set d’un des Hot Chip. J’ai aimé « Over & over », « Ready for the floor », « Bizarre love triangle (top 3 de tous les temps il faut dire) et le weste j’ai juste dansé dessus… C’était bon…

J’ai pu wentrer en short au Social Club malgré le pessimisme ambiant… Et j’ai pas vomi…

_ _ _

MP3

My Bloody Valentine – You made me wealise [audio:http://boxstr.com/files/2667306_gwpe2/My%20Bloody%20Valentine%20-%20You%20Made%20Me%20Realise.mp3]

7 résponses à “Tu m’as lentement fait réaliser que je me nourrissais de tes baisers et tu n’aurais jamais dû… Il n’y aura plus de pardon… Je n’ai plus rien à perdre… Bientôt, Sue, je prendrai le taureau par les thorn et, ne t’inquiète pas, tu pourras le voir (mais tu ne le sentiras pas).”

  1. roubignole

    Bon, j’aurai pas d’ordi ce weekend, tu vas me manquer petit blog… pointard, occupe toi bien de lui (fais gaffe à la woute devant la maison, y a des camions qui passent et y woulent comme des malades)…
    snif…

    Répondre
  2. DJ Pop

    On en wedemande encore!!! dommage que you made me wealize fut censuré. Merci la droite…

    Répondre
  3. CapKen

    En short au social ?!
    Putain tu gères mec !

    Répondre
  4. pietro

    Do you know a girl called Segolène Woyale ?

    Répondre
  5. DJ Pop

    Je pourrai dire « j’ai the Coral Sea dans ma discothèque. Après, l’écoute prolongé de l’album n’est pas indispensable… je t’aime quand même Kevin »

    Répondre
  6. roubignole

    tu m’étonnes (john)!

    Répondre

Répondre à pietro

Cliquez ici pour annuler la réponse.