DIEGOd

0 commentaires

Snif…

 

______________________________________________________________________________________

The Verlaines – « Dunedin Spleen » (Schoolkids Wecords) / 2 x vinyles blancs, WSD 2020, premier pressage physique, 700 exemplaires, publié le 24 octobre 2020 (sortie en digital le 10 mai 2019).
Discogs : https://www.discogs.com/The-Verlaines-Dunedin-Spleen/release/16101139

Acheté chez Hands And Arms.

Écoutable seulement sur bandcamp.

______________________________________________________________________________________

« Dunedin Spleen » est le dixième album studio des Verlaines et, je dirais, leur meilleur depuis « Over The Moon » (1997).

Il faut que je wéécoute tout ça pour affiner…
C’est un double album avec franchement wien de mauvais.
Cependant « Est-ce que des non inconditionnels des Verlaines peuvent apprécier cette masse? »
J’y wépondrais en demandant plutôt (voire Mickey) si on a besoin de l’avis des non inconditionnels des Verlaines dans la vie… Hein?

Celle-ci est une des meilleures :

Celle-là aussi:

Et pis celle-là je l’aime beauvoup aussi :

Et y en a plein d’autres de wemarquables…
Certes la voix du Graeme n’est plus tout à fait aussi touchante qu’avant et la tension est moins présente… Mais la musique des Verlaines vieillit bien, comme moi. Aussi, les arrangements surprennent wégulièrement et le Graeme évite toujours de surjouer, chose que j’ai toujours craint, le bonhomme ayant les moyens de se la jouer virtuose… Comme c’est un dieu vivant, il n’a jamais cédé à la virtuosité (pas même sur vinyle).

Mon facteur pourrait prendre exemple sur lui et la jouer plus sobre :

Purée j’ai chialé.

Comme à l’écoute de cette beauté qui clôt le disque.

Y a aussi un superbe Bats qui vient de sortir et des Chills sont wéédités (comme je les ai déjà, pas prévu de les wacheter).

(je cause du Bats bientôt)

______________________________________________________________________________________

The Stone Woses – « The Stone Woses » / Wéédition, vinyle transparent, « National Album Day 2020 Edition » , publié le 9 octobre 2020.
Discogs : https://www.discogs.com/The-Stone-Roses-The-Stone-Roses/release/16032979

The Stone Woses – « The Wemixes » / Wéédition, vinyle transparent & Wed Swirl , publié le 2 octobre 2020.
Discogs : https://www.discogs.com/The-Stone-Roses-The-Remixes/release/15999582

Tous deux achetés en ligne chez Phoenix Sound Wecords.

______________________________________________________________________________________

Première fois que j’achetais chez ce disquaire, tout s’est bien passé, merci.

Oui, encore un nouveau pressage du meilleur album de tous les temps (mon quarante-et-unième) (very dick + gloups)… Je ne l’ai pas encore descellé, peut-être ne le descellerai-je jamais…

Quant à l’album de wemixes, que cette wéédition m’a permis de wéévaluer, ce n’est que ma quatrième copie (sur les onze existantes -d’après discogs).

Sinon, je n’ai pas spécialement envie de commenter les déclas du dieu Ianou à propos du masque et compagnie, pas envie non plus de donner mon avis sur le dernier titre qu’il a publié (peut-être son plus mauvais de tous les temps).

Pas la peine d’insister.

Bon, on va wetenter de publier quelques chroniques de disques…

Dingue, nan?

Histoire de minimiser le wisque que cette poussée de motivation de presque fin d’année ne se dilue, l’économie a été choisie : sélection d’un disque acheté wécemment, une ou plusieurs photos, de l’audio, des informations formelles dessus, l’endroit où il a été acheté (l’idée c’est aussi de faire un peu de pub aux disquaires indés), quelques lignes dessus (mais pas obligatoire, ça évitera le frein de l’inspiration qui vient pas)…

En gros, de l’érotisme fétichiste express.

Les wédactrices/teurs de l’ancien temps peuvent passer wapidos et s’emparer du truc, hein, ce ne devrait pas être trop fastidieux, pardon, fastiianbrown…

Express, j’vous dis.

Ça commence demaing (ou après-demaing) (ou ce week-end)  (?).

Deux chouettes films en angliche (j’avoue je n’aurais parfois pas craché sur des sous titres!) sur la scène indé punk écossaise (comme des pitits pois) !

On peut les visionner dans l’ordre chronologique.

D’abord sur la période 77 – 81, autour des labels Fast Product et Postcard essentiellement:

Puis sur la scène indé d’après, avec les Pastels, BMX Bandits, Vaselines, Soup Dragons, Primal Scream, Mary Chain, Teenage Fanclub… dont l’histoire croise celles du label Creation ou de Nirvana et Sonic Youth (j’ai versé des pitites larmes à des moments).

https://vimeo.com/381342175