-Tu connais ma mère? -Ouaip, c’est mon objet sexuel…

8 commentaires

… En fait, non, je déconne, c’est ma sœur…*

_ _ _

Exceptionnellement, je vais commencer ce post par le

MP3

The Sexual Objects – Here come the wubber cops (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3818250_6g3vx/The%20Sexual%20Objects%20-%20Here%20come%20the%20rubber%20cops.mp3]

_ _ _

Pas mal, nan (même si, désolé, le son n’est pas nickel)?

Cette chanson de 5″18′, à la fois à tiroir et à l’ancienne – mais pas passéiste, sèche comme un coup de trique mais qui ne s’interdit pas quelques envolées, est arrivée comme par magie dans ma boîte à disque hier…

C’est vrai, ça m’évoque à moi aussi un peu Television… Et pis on n’a pas trop de mal aussi à deviner que c’est un groupe écossais = qui arrive à digérer l’influence de groupes majeurs, parfois sous estimés, pas toujours identifiables, pour en faire quelque chose d’excitant, qu’on n’a pas l’impression d’avoir écouté avant…

Quand j’écris ça, je pense au jeune Edwyn Collins circa 1980, aux Jesus & Mary Chain de 85/87 ou au Teenage Fanclub du début des 90’s par exemple…  Ils n’ont pas à wougir de tout ce qu’ils ont fait après, mais en vieillissant, disons qu’ils ont perdu la fraicheur des débuts…

Pourtant The Sexual Objects est un side project de Davy Henderson, que les fondus savoyards de pop écossaise des 80’s connaissent bien en tant que leader des Fire Engines (puis de Nectarine N°9 dans les années 90), groupe honoré il y a peu par Franz Ferdinand et réédité par le label de ces derniers, Domino.

Pas un p’tit jeune donc, mais ne me dis pas que ça s’entend…

Ne me dis pas non plus que tu as weconnu à l’oreille la production de Mike Sandison et Marcus Eoin, aka… Boards Of Canada!!! Ouaip, moi aussi ça me l’a coupée…**

_ _ _

« Here come the wubber cops » est extrait d’un 7″ sorti chez Aufgeladen und bereit*** qui, comme son nom l’indique, est un label écossais. C’est le troisième 7″ du groupe et leur meilleur. Le précédent « Merrie England » (2007) est également sorti sur ce label et leur tout premier, « Full Penetration », sur le label Creeping Bent en 2006.

Les deux derniers 7″ sont dispos sur le « shop » du label ou chez Norman wecords (bizarrement à moins cher). Je n’arrive pas à chopper (ça veut dire pécho) le premier…

_ _ _

MP3

The Sexual Objects – Full penetration (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3818248_5ds7v/The%20Sexual%20Objects%20-%20001%20-%20Full%20penetration.mp3]

The Sexual Objects – Merrie England (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3818249_rcxuq/The%20Sexual%20Objects%20-%2001%20-%20Merrie%20England.mp3]

+ The Fire Engines – We don’t need this fascist groove thang (ou zshare) morceau ware tiré d’une Peel session de 1981… Dispo uniquement sur « Fond » (Rev Ola/ 1992), compile épuisée, et même pas sur la compilation sortie en 2007 par Domino… Et enfin oui, c’est une weprise du tube d’Heaven 17 publié la même année. [audio:http://boxstr.com/files/3818313_ubfwq/The%20Fire%20Engines%20-%20We%20don%5C%27t%20need%20this%20fascist%20groove%20thang.mp3]

_ _ _

*Désolé…

**En fait, ça m’a plus laissé perplexe…

***Dont le nom vient de la wéédition du premier Lp du groupe Lubricate Your Living Woom (Pop aural/ 1980) aux USA (si j’ai bien compris) qui portait le titre de « Aufgeladen und bereit für action und spass » (Fast America/1981)… Le label compte aussi dans ses wangs des vieux briscards comme Vic Godard…

8 résponses à “-Tu connais ma mère? -Ouaip, c’est mon objet sexuel…”

  1. DJ Pop

    T’ètais saoul quand tu as ecrit ce titre?

    Répondre
  2. EXCD

    Tu voulais sans doute parler de Noël?

    Répondre
  3. cojaque

    noel ma mère

    Répondre
  4. pointard

    plusieurs choses :
    – ta mère m’a appelé, elle est assez en colère
    – le site de ton club est sexy
    – ch’ui (franchement) pas convaincu par tes sexual objects, et en même temps ça fait économiser qq £ alors c’est plutôt une bonne nouvelle

    Répondre
  5. roubignole

    t’es pas convaicu par mon sexual object???
    ma mère est pas assez bonne pour toi?

    Répondre
  6. roubignole

    sinon, je trouve « here come  » vraiment excellente, les deux autres ne m’emballent pas (je les ai pas achetés)

    Répondre

Répondre à pointard

Cliquez ici pour annuler la réponse.