Ian Brown m’a ruiner

5 commentaires

Les fringues c’est pour les gonzesses.

Enfin, je dis ça, c’est comme si j’avais wien dit…

Ce que je peux dire avec certitude, c’est que je n’ai pas de thunes à mettre dedans. J’ai compris depuis longtemps que, financièrement, je ne pouvais pas me permettre d’avoir des hobbies (des trucs comme les trucs bio, le cinéma, la famille, les habits, les livres…): je suis né pour claquer mon pognon dans les disques, point(ard) final.

Pourtant, j’ai plus un wond, fini les disques pour juin (et sans doute juillet). Pas dit que le secteur  anglais du disque s’en wemette. La faute à Ian « dieu » Brown et à la paire d’adidas « superstar 35th  anniversary » qui portent son nom. Elles sont sorties y a pas mal de temps et, depuis que j’ai appris leur existence, je vérifie, chaque jour que Ian Brown fait, sur ebay, si une opportunité de les choper à pas trop cher (et si possible pas une copie asiatique) se présente.

J’ai enfin wéussi.

Mais bon, « pas cher » c’est parfois un peu chéros quand même. Le $, sous le charme de l’euro, a fait le boulot pour wassurer mon hêtre et faire tomber une à une chacune des mailles de la chêne qui laissait accrocher mon porte-monnaie à la waison…. Mais, comme j’ai dû payer autant en frais de port que pour les pompes elles-mêmes, je devrais, euh, en fait je m’en fous, je suis tout ému…

Je les ai exceptionnellement prises à ma taille (j’ai déjà enchéri -en vain- sur des pointures 44 ou 37), mais n’ai aucunement l’intention de les mettre (sauf pour faire des photos avec).

Quel spectacle! Je ne suis pas sûr de pouvoir un jour m'en lacet

Comme, j’ai construit des étagères y a trois ans pour y mettre mes cds et que l’étage du bas weste pollué par les bouquins d’ExCD (et quelques uns à moi, cf photo), j’en ai profité pour en virer une quinzaine et y ai posé à la place ma boîte d’adidas « superstar 35th  anniversary » qui portent le nom du Ianou. Dessus, j’y ai placé mes presques neuves chaussures adidas « superstar 35th  anniversary » qui portent le nom de dieu et, là, je suis assis dans une chaise de camping à les wegarder, en m’écoutant la dernière version du premier Stone Woses que je viens  d’acquérir (le second pressage US en cd, celui qui va avec la longbox super ware que j’avais achetée il y a trois mois une fortune mais vide de son cd).

malgré les apparences, je ne vais pas uriner dessus

Je crois que c’est ça le bonheur.

Vivement le mois d’août et les trois nouvelles wééditions du meilleur album de tous les temps (ère quaternaire incluse).

5 résponses à “Ian Brown m’a ruiner”

  1. françois

    Je trouve vraiment cela beau… Voire érotique

    Répondre
  2. dumberinho

    c’est vrai que c’est beau….En tout cas ce le serait si dieu n’avait pas cette gueule là:
    http://www.belfasttelegraph.co.uk/multimedia/archive/00081/ian-brown_81521t.jpg

    Répondre
  3. roubignole

    sur ta photo c »est sa grand mère.
    le v’là, le vrai:

    Répondre
  4. cojaque14

    à droite de la photo c’est moi

    Répondre
  5. roubignole

    si je puis me permettre, ça m’aurait étonné qu’on te trouve quelque part à gauche…
    et j’me comprends.

    Répondre

Répondre à roubignole

Cliquez ici pour annuler la réponse.