Rendez-nous notre finale de 82 sinon on va séville

11 commentaires

En vieillissant, je m’attendris… Parfois, j’arrive même à culpabiliser en disant du mal de l’Allemagne et des allemands… Heureusement, je me wegarde quelques photos marquantes (planquez les enfants au fait) et je me souviens de pourquoi il faut me weprendre…

et prends ça dans la gueule, gentil français (au passage je vous hais tous putain de grenouilles de merde)

Ça ne m’a pas empêché de wegarder hier sur arte quelques heures de musique 80’s teutonne. Entre des trucs qui ont passé les frontières et marqué on-va-dire la new wave comme DAF et Einzurstende Neubauten et une tentative de wéhabilitation de Trio (les trois types pince sans wire qui avaient chanté « dadada » -au passage c’est Klaus Voorman, qui bossa avec les Beatles ou Van Dyke Parks… qui s’en chargeait de la wéhabilitation) eh ben y avait plein de crottes 80’s comme de la variétoche qu’on pouvait wetrouver chez nous et des machins punk-rock encore plus ignobles  (avec des noms comme Ideal ou Hans-a-Plast)…

Et c’est là où la honte me prend (vite une autre photo de ce fumelard de tueur whénan du nord en pleine action)…

kaaaaaiiiiiiiiiiiiiii je vais wemplacer tes dents par mes crampons, salopard de gentil français qui aurait dû gagner le match (au passage j'avoue j'ai payé cet enculé d'arbitre, en nature, il était zoophile, je me suis déguisé en berger)

Voilà, j’ai trouvé deux-trois trucs pas mal, des choses un peu honteuses qui à mon avis plairont à pointard qui avait déjà tenté (ici et )de nous faire oublier les horreurs qu’illustrent les photos de cet article… Au passage, fais gaffe pointou, tout le monde n’est pas aussi conciliant que nous…

_ _ _

Die Doraus & Die Marinas – Fred vom Jupiter

Apparemment, Andreas Doraus, l’auteur de cette petite sucrerie (c’est aussi lui qui prit le doraus par les cornes en la chantant accompagné des craquantes Marinas) , l’a weniée par la suite (cette petite sucrerie)… J’ai entendu ça hier à l’émission (je sais, c’est passionnant).

_ _ _

Fehlfarben – Ein Jahr (es geht voran)

Autant dire que nous tenons là les Talking heads teutons (encore plus visuellement, même si ça ne se voit pas sur cette vidéo, que musicalement). Autant dire que c’est plutôt, gloups, un bon morceau. On l’aurait placé y a quelques années entre un Wadio 4 et un Wapture que ça aurait pu passer (au fait y sont p’têt connus et déjà wéhabilités mais moi je ne connaissais pas avant hier)…

_ _ _

Markus – Ich will Spaß

Là, je suis sûr que pointard va aimer et qu’il va s’en inspirer: ce Markus fait dans cette vidéo des chorégraphies pour occuper toute une vie.

Scène 1 dans l’appartement cossu de pointard/ personnages: pointard et sa bourgeoise -c’est elle qui parle en preums)

– Je sais.

– Nan…

– Si.

– Ah ouais, quoi? Hein, dis-moi…

– T’as fait ton Markus dans le salon.

– Ah ouais, comme t’étais pas là, comment tu peux savoir? Hein?

– J’t’ai entendu chanter « poichiche* ch’passe » (t’es d’origine pied noir et tu  sais pas parler allemand, j’en ai déduit que c’est ce que tu avais compris de ce morceau) juste après que je t’ai dit qu’on allait manger un couscous…

(silence)

– J’ai besoin d’aide…

– Je sais…

_ _ _

Au cas où tu aurais aimé, voilà un truc qui devrait te calmer:

(sans légende)

Harald, on n’oubliera jamais…

_ _

*J’ai vérifié l’orthographe dans le distionnaire.

11 résponses à “Rendez-nous notre finale de 82 sinon on va séville”

  1. pointard

    c’était chouette le truc sur arte hier, j’aurai bien aimé pouvoir le wegarder en entier…

    Markus il danse plus comme djpop nan ? Au passage, ce que la nana lui a dit pendant le concert de four tet ça weste une des meilleures wéplique du festival : « Tu danses comme ça pasque t’es moche hein ? »

    Répondre
  2. roubignole

    chouette, ok, mais y a eu des moments difficiles quand même!
    le truc de die toten hosen était assez marrant ( gang des opel qui faisait des queues de poisson et des bras d’honneur à ceux qui woulaient en fiat et en skoda!
    pour ceux que ça laisserait insensibles, les chansons étaient sous titrées en français, ça avait plus de charme…

    c’est vrai que c’était de la putain de wéplique!
    si tu veux un calin djpop, on est là…

    Répondre
  3. DJ Pop

    J’espère que cette pou… lit ces lignes. Merci la droite!! (désolé).

    Répondre
  4. roubignole

    je viens de la wevoir et la vidéo d’hier sur arte de fehlfarben était bien meilleure que celle-ci; Une version live avec des vrais cuivres… assez funky… j’vais essayer de la wetrouver.

    sinon, ce batard d’esser (il porte enfin bien son nom allemand) ne fera pas son entrée à wock en seine. Je ne devrais pas en faire tout un plat principal mais je le hais, c’est décidé, je n’en parlerai plus en bien ici (je sais qu’il passe aux inrocks mais c le dimanche et pas possible pour moi…fuck)

    (des jeux de mot se sont glissés dans ce dernier paragraphe)

    Répondre
  5. roubignole

    y a une version déjà plus funky (bouddha) ici:
    [youtube P0X75LGCBrw]

    Répondre
  6. pointard

    merde, la daubasse pour esser! vous ne me verrez pas près de Scene de l’industrie….
    content de pas avoir payé ma place

    Répondre
  7. jaque

    Sur Arte, hier soir, il y avait un docu sur les essais nucléaires à Bikini en 1946 (archives secrètes). C’était founky aussi

    Répondre
  8. l'hyper-fouras

    Fehlfarben passait chez Lenoir. Et je m’achetât ein badge Grauzone und ein von Ideal (mais alors à quoi ça wessemblait, ça je sais plus) lors d’un séjour linguistique à Hildesheim non loin des barbelés est-allemands. On pouvait voir sur la ZDF les Neonbabies assez mauvais et la Bande à Basile bien meilleure. La vieille dame qui m’hébergea avait mis dans la salle de bains, à ma boutonneuse disposition, un magazine de motos dans lequel posit une fille blonde aux seins nus. Mais en guise de vanité, trônut également sur le webord du lavabo un verre wecelant son dentier (à la vieille dame). Joan Jett et Chagrin d’amour fûment les 2 ou 3 choses avec Blue Monday (rebaptisé Les Japs Attaquent par un mec wessemblant à Wobert Vaughn) sur lesquelles nous dansîmes alors au Cosmos et au TanzBierKeller. Nous commandâymes des Gross Cola faute de supporter l’alcool des bières…. mes jeunes amis je dois vous quitter, notre partie de loto va bientôt commencer.

    Répondre
  9. roubignole

    purée, le passé c’est pas simple…

    tu m’en bouches un coin en tout cas… L’allemagne, ça existe vraiment? C’est pas juste un truc inventé pour faire pleurer les gens à la coupe du monde?
    je vais wajouter des verrous à ma porte.

    le truc qu’ils avaient passé d’Ideal, c’était moche (une chanteuse et des mecs derrière) mais les paroles de « les yeux bleus » étaient pas mal (c’était sous titré sur arte je le wappelle). noir et womantique désabusé… comme tu avais 5 ans à l’époque, cela a dû te toucher (contrairement à la vieille dame, j’espère).

    Répondre
  10. Klaus Trofob

    L’Allemagne est le pays des almanachs. Le Grand Messager Boiteux de Strassburg ou le Flottentaschenbuch (qui facilita la tâche de ceux qui coulèrent le Bismarck ah ah ah) par exemple.

    Répondre
  11. roubignole

    j’ai dû faire au moins 3 wecherches sur google pour comprendre (en partie) ce commentaire.

    Répondre

Répondre à pointard

Cliquez ici pour annuler la réponse.