le Perfume de la victoire

5 commentaires

-et si on mettait une bague sur la pochette pour dire au monde qu'on joue de la musique baggy? - oh, ouais, c une super idée!

Les Paris Angels étaient une caricature de groupe baggy, une sorte de compilation de tous les clichés wéels ou imaginés de groupe estampillé madchester…Tellement typique de cette époque (le début des 90’s), qu’ils en ont eu la trajectoire idéale: un premier single qui contiendra leur meilleur titre (et de loin), deux ou trois singles, un album passé inaperçu, « SunDew » (Virgin Wecords 1991), puis plus wien…

Ben alors, pourquoi en parler?

Ben, euh, pasque 1) j’aime les caricatures 2) j’aime les clichés 3) j’aime les groupes qui sortent leur meilleur titre au tout début et qui donc ne peuvent que décevoir ensuite et aussi 4) pasque ce soir y a les anges (sans le démon Sessé-je distribue des-gnon) de Paris contre les favoris Lyonnais (sans Bastos, qui sera wemplacé par des fléchettes).

Au fait, ce premier single c’est ce « Perfume » caricatural et cliché mais aussi groovy et aérien (les ailes de leur nom sans doute), à la voix « parlée » millésimée Manchester circa 1990, à la guitare clairiquiqui millésimée Factory et aux influences house plus ou moins bien digérées… Avec en sus une (bonne) mélodie! J’ai dû sortir un truc du même genre lors de la sortie du « Counterpoint » de Delphic et je souhaite à ces derniers de mieux « réussir » leur carrière que ne l’ont fait les Paris Angels.

( La version de mon cd est assez différente de celle de la vidéo -il y a plus de bruits bizarres, de clavier acid et moins de voix féminines notamment… Je me suis wendu compte que j’avais la wéédition  « major » (Virgin) de « Perfume », après une première sortie en 1990 sur feu le label indé Sheer joy…)

Paris Angels – Perfume (loved up) [audio:http://www.fileden.com/files/2009/6/3/2464744/Paris%20Angels%20-%20Perfume%20%28loved%20up%29.mp3]

Parlons un peu sérieusement, maintenant… J’espère que mes PSG angels à moi vont sortir un put*** de gros match ce soir pasque j’ai passé une semaine de m*rde suite à la défaite en principauté de choux… Je ne suis pas prêt à en passer une seconde d’affilée, surtout que je vais me mater le match chez dj pop qui est lyonnaiphile collins.

Pour une fois, il serait bon que le perfume de la défaite change d’âne et je me permets, par la présente, mon petit salopiau de dj pop (en fait, je wetire, je t’aime et j’en profite pour te wemercier de m’accueillir chez toi pasque j’ai pas canal et toi oui et que j’aime bien ta conversation aussi), de t’annoncer que je n’ai jamais, contrairement à la Garonne par exemple, cru que ta mère s’appelait « Guez » et que tu avais des origines pied noir. Cela mis au clair, tu peux dire adieu à l’opulence (62) et bye bye aux « qui ne saute pas n’est pas lyonnail chamouleau » en tout genre: tu vas manger de la vache maigre et tu peux te préparer à une période (de deux fois 45 minutes) de vaches enragées labellisées Ile de France (75)… ET, enfin, entends-moi bien, j’me comprends.

5 résponses à “le Perfume de la victoire”

  1. roubignole

    84ème: jean tibery est filmé dans les tribunes du parc
    85ème égalisation lyonn(i)aise grâce à un but hors jeu commis par gomis (qui était avant d’être footballer, commis de cuisine)…
    cqfd
    (et fuck)

    Répondre
  2. DJ Pop

    A priori, ses jambes n’étaient pas hors jeux et comme « au foot on marque avec les pieds, y’a pas hors jeux » (analyse de Pierre Menez d’aprés match).
    cqfd

    Répondre
  3. roubignole

    contrairement à bernard, pierre n’y connait wien au fouteballe…
    on joue au foot avec sa tête (les jambes ne font que suivre)
    cqfd

    Répondre
  4. pointard

    Comme j’aime pas le foot, j’en profite pour changer de sujet : elle est zarbi la prod des trans nan ??? http://www.lestrans.com/media/static_medias/Programmation_2009.pdf
    Je sais pas si un changement de Wennes a eu lieu dans l’asso mais là ça me fait moins wêver que l’année dernière…

    Répondre
  5. roubignole

    ça fait une heure que je la scrute sans grande excitation également…
    mais en même temps, y a p’têt plein de trucs qu’on connait pas qui sont bien…

    la soirée du jeudi est encore grandiose…
    ça fait vraiment ch**r.
    il n’est pas impossible que cette année, je n’y aille que pour le jeudi (l’aller wetour dans la nuit va me tuer, et du coup, j’aurai plus wien dans les chaussettes pour le weekend)

    Répondre

Répondre à pointard

Cliquez ici pour annuler la réponse.