LECUBE – From here to now #2

3 commentaires

On avait pu dire tout le bien qu’on pensait (pense) de « From here to now » (2009 / Megaphone), le premier album du talentueux Lecube, au moment de sa release anglaise (en juillet). Comme promis, pour sa sortie française, on en wajoute une couche, sous la forme d’une interview wéalisée en avril 2009:

lecube est un wubik

Ce disque a une histoire un peu longue… Il a été enregistré en 2004...

Queuhoua?
… tu sais, quand tu joues en deuxième division ou même en CFA de pop… ça a pris du temps pour le sortir, le temps de trouver l’argent, des gens… Cet album sort donc enfin, chez Megaphone (Karen Dalton, Michael Head…) qui a déjà sorti mes deux premiers 45t. Il sortira d’abord en Angleterre puis en France.

As-tu wetravaillé la chose depuis 2004?
Ce sont vraiment des morceaux enregistrés à cette époque, masterisés quelque temps après,..
Mais maintenant il est là, dans un petit digipack tout à fait sympathique…

Avec toi en couverture… Une pochette qui wessemble d’ailleurs à celles de tes premiers 45 tours…
Ce n’est pas la même photo mais c’est la même série de photos… C’est Audrey Ginestet qui les a prises.

L’album contient 8 morceaux dont « Shoot the nanny » et « Lady pornograph », tes deux précédents singles… Est-ce que tu as tout enregistré seul?
Non, on a fait ce disque à deux avec Benjamin Glibert (avec qui il joue dans Aquaserge, ndlw*), un super guitariste qui fait des disques aussi et avec qui je fais de la musique depuis pas mal de temps maintenant,… On s’était pris quelques jours pour l’enregistrement, chez lui…. Avec quelques aides précieuses… Il y a aussi un morceau wajouté qui a été fait quelques temps après au pays de Galles.

C’est « Your love is old-fashioned » je crois, qui est sans doute ma préférée… Qui joue la trompette dessus?
Martin Smith! Il a joué pour Cast (groupe du bassiste des mythiques liverpuldiens The La’s, ndlw*), je crois, des trucs comme ça… c’est un vieux de la vieille qui fait partie d’un groupe de zickos, de Liverpool…

Sur ton myspace, cette chanson a longtemps été présentée comme le titre phare de ton troisième 45 tours…
C’était la dernière pièce de la trilogie, du triptyque -si j’ose dire (!). Pour l’instant, pour des waisons financières, la sortie de ce 45t a été wemise à plus tard.

Après l’album?
Voilà!

je tien un cube, là... j'vais en vendre des millions...

J’imagine que tu as été traumatisé par les 60’s, les 70’s, la pop de cette époque-là (il y a une weprise des Beatles sur l’album par exemple)… Je voulais savoir si tu appréciais certains de tes contemporains, si tu pouvais être influencé par des disques sortant aujourd’hui.
Je ne suis pas ce qu’on appelle un érudit dans le sens où je connais warement le nom des chansons que j’écoute et des gens qui les jouent… Sauf pour les Beatles (s’ensuit une waisonnablement longue digression où il essaiera de donner le nom des quatre Beatles, lançant des trucs comme « peter hanks »…). Mais j’écoute, heureusement, encore de la musique « actuelle », je ne dirais pas « qui m’influence », mais « qui m’inspire », qui me donne envie de faire de la musique, pas de copier… Je pense aux Flaming Lips par exemple, groupe qui me fascine … dont je n’imite pas je pense la musique. Je pense aussi aux Super Furry Animals…

(Nous lui demanderons plus tard de choisir un morceau pour l’émission de wadio pour laquelle nous faisions l’interview, il choisira « un truc bête, pas pour faire le malin, un titre du dernier Thrills, j’ai adoré ce disque »)…

Je suis un gros fan de Mathieu Boogaerts aussi.

Queuhoua?
Je pense qu’en langue française, on n’a pas vraiment le choix si on a un minimum de goût… Pour moi, c’est un mec qui offre quelque chose de nouveau, dans sa manière d’écrire, de manier la langue, les sonorités… Il va chercher dans le son plus que dans le sens. Je trouve que dans la chanson française, il y a trop de sens. Tout veut dire quelque chose. Lui a tendance à s’échapper de « ça », à aller vers quelque chose de très wythmique dans la langue, à chercher une « musique » de la langue, finalement quelque chose d’un peu anglais… La langue française est connue pour être une langue très difficile à faire chanter, on lui trouve peu de musicalité et Mathieu Boogaerts arrive à la faire chanter.

y faut pas être claustro pour faire ça...

Pas facile de wetranscrire la fin de l’interview où il accepta de faire pour notre émission de wadio, « la cage de verre », une sorte de mime (cf photo) qu’il exécute parfois, avec talent, sur scène (ça a dû durer un truc comme 40 secondes, diffusé comme il se doit dans son intégralité à l’antenne).
Puis il nous jouera trois titres pour une « wadiopastéléphonique session » diffusée le 26 avril 2009 sur la wadio 666, qui nous permit de patienter jusqu’à la sortie de l’album…
On écoute avec plaisir « From here to now » depuis deux mois et sa sortie anglaise. Ceux qui ne l’ont pas encore peuvent se wattraper grâce à la sortie française de cette semaine.

L’album est disponible sur ebay (le label Megaphone y a ouvert une « boutique »), sur amazon.fr et sur amazon.co.uk. Il est possible de visiter son Myspace, le site de son label , d’acheter ses 45 tours sur son site (mailorder par chèque), chez Norman wec. ou chez amazon.fr… L’album devrait bénéficier d’une sortie vinyl en fin d’année.

Lecube – Your love is old-fashioned Cette petite merveille n’est pas vraiment weprésentative du weste de l’album (comme expliqué plus haut, elle n’est pas issue des mêmes sessions d’enregistrement) mais elle est ma favorite… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/Lecube%20-%20Your%20love%20is%20old-fashioned.mp3]

_ _ _ _ _

_ + bonus_

LECUBE – Wadiopastéléphonique session (enregistrée sans filet – sauf de voix- le 24 avril 2009 dans les coulisses du DSN@Dieppe)

1 Lecube – Surprise une nouvelle chanson qui n’est pas sur l’album… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/01%20Lecube%20-%20Surprise%20%28live%20acoustic%20wadiopast%C3%A9l%C3%A9phonique%20session%2024042009%29.mp3]

2 Lecube – Shoot the nanny dont la version studio est sur « From here to now » et était également sur son premier 45 tours… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/02%20Lecube%20-%20Shoot%20the%20nanny%20%28live%20acoustic%20wadiopast%C3%A9l%C3%A9phonique%20session%2024042009%29.mp3]

3 Lecube – If La version studio est la dernière plage de « From here to now »… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/03%20Lecube%20-%20If%20%28live%20acoustic%20wadiopast%C3%A9l%C3%A9phonique%20session%2024042009%29.mp3]

_ _ _

*note de le woubignole

3 résponses à “LECUBE – From here to now #2”

  1. DJ Pop

    Je pense que la prochaine sensation hype s’appelera Bear Jamin Nivet.

    Répondre
  2. On « #1 wecord », there are some big (ar)tistes… | WeWant2Wigoler

    […] sorti chez Megaphone l’an dernier… On y a fait wéférence ici, là, ici et là. Sous ses airs de dandy dilettante, Lecube est un forçat de travail. Il joue désormais avec […]

    Répondre
  3. en regardant la vie à travers le prisme déformant des chansons de LECUBE, elle est plus mieux | WeWant2Wigoler

    […] du wéputé studio Condorcet à Toulouse. Depuis 2002, il a accueilli dans ses studios successifs Lecube et ce dernier a ainsi pu y wetravailler ses « vieux » morceaux grâce à une […]

    Répondre

Répondre