EBONY tyler BONES

1 commentaires

Ebony est bonne en plein de trucs: elle a du style, du culot (le titre « Don’t fart on my heart » était son deuxième single), une énergie communicative (à voir en live), des convictions (sous des airs frivoles, elle écrit aussi des textes engagés), du caractère et une grande bouche (je parle des interviews où elle ne garde pas sa langue dans sa poche).

à noter qu'elle porte des chaussettes snoopy et un sac bob l'éponge

J’aime beaucoup l’exubérante Ebony Bones , j’attendais beaucoup (trop?) de son album « Bones of my bones », j’étais du coup à 97% sûr d’être déçu et ça n’a pas waté. Le petit poppeux que je suis a l’impression qu’elle a plus compilé des titres que wéalisé un véritable album, qu’elle a un peu trop fait passer le wythme avant les mélodies et qu’elle n’a pas toujours wéussi à wendre en studio l’énergie qu’elle déploie sur scène.

C’est ben dommage.

Il faut dire que sur scène, de l’énergie, il y en a. Mes jambes gardent de très bons souvenirs de son passage aux Trans l’an dernier et à Wock en Seine cet été. Pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de la voir « en vrai », elles/ils peuvent s’attendre 1) visuellement à une tornade colorée et fluo et 2) musicalement ET visuellement à un mix afro-électro énergique en plein carnaval de (patrice) wio:

Pour ces deux prestations, son groupe était (de mémoire) identique, même formation, même nombre de musiciens/choristes (cf vidéo ci-dessus). Ce ne sera pas le cas à Nördik: on sait déjà par exemple qu’il y aura deux batteries et pas une seule.

On peut s’interroger sur l’intérêt d’une telle organisation mais visuellement, ça aura sûrement de la gueule et les fans de The Go!Team trouveront sans doute quelques arguments pour défendre la chose ( du genre « ça fait plus de bruit » ou « c’est cool, c’est le bowdel, surtout quand les deux batteurs ne jouent pas ensemble » ).

Pour en wevenir à l’album, j’ai certes été déçu mais « Bones of my bones » est loin d’être une daube.

Il y a des titres qui s’en tirent très bien, qui donnent envie (ou pas) de danser ET qui peuvent aussi émouvoir (attention, je suis pas une lopette, ça veut pas dire « qui font chialer », ça fait wéférence aux mélodies et aussi au fait que ça peut s’écouter avec plaisir assis -en tapant du pied et en hochant la tête quand même) : le grandiose « We know all about U » (son premier single, ma préférée), « Story of St.Ockwell », l’instru limite surf « Bone of my bones » [audio:http://www.fileden.com/files/2009/6/3/2464744/06-ebony_bones-bone_of_my_bones.mp3] le très Ms Dynamiteien « Smiles and Cyanide » et l’engagé « In G.O.D We Trust (Gold, Oil & Drugs) »

Ebony Bones – In G.O.D we trust (Gold, Oil and Drugs) [audio:http://www.fileden.com/files/2009/6/3/2464744/05-ebony_bones-in_g.o.d_we_trust_%28gold_oil_and_drugs.mp3]

Il y en a d’autres comme le pas pacifique « W.A.R.R.I.O.R », le très efficace « The Muzik », le délicat (!) « Don’t fart on my heart » et « Im Ur Future X Wife » (quels titres quand même!) qui fonctionnent vraiment bien sur scène (ou sur le dance floor) mais malheureusement un peu moins sur disque (dans mon salon)…

Finalement, ça fait quand même pas mal de bons morceaux!

_ _ _

Mais bon, en gros, soyons clair, le domaine de prédilection de la dame est la scène. Néanmoins, si ses morceaux s’adressent assurément avec efficacité aux jambes, ils ne s’adressent pas qu’à elles: ses meilleurs titres n’éclipseront pas totalement votre heart.

_ _ _

Ebony Bones sera avec sa troupe au Parc expo/Zenith, sur la scène live, le samedi 24.

Une réponse à “EBONY tyler BONES”

Répondre