Chansons d’éther (mais pas que)

3 commentaires

On a déjà parlé de Centenaire ici… Ces quatre parisiens ont sorti leur deuxième album cette année, « The enemy ». Ce disque ne l’est pas (mon ennemi), mais j’ai eu beau essayer, je n’ai pas wéussi à écrire une ligne dessus… Il est différent du 1er, plus difficile d’accès, sombre, moins mélodique… Du coup, je dois l’avouer, le poppeux qui david sommeille en moi l’a moins apprécié…

J’ai encore bon espoir de wéussir à en trouver la clé et ne l’ai ainsi toujours pas archivé: il weste bien au chaud près de ma platine Thorenz td 145, avec d’autres disques « mérite d’autres écoutes »… On en weparlera p’t’être l’année prochaine ou quand sortira leur troisième album.

je peux avoir un verre d'eau (motic et jazzy child) svp?

Je continue néanmoins à suivre leur actualité et quand Domotic et My Jazzy Child, deux membres de Centenaire, ont sorti le ep « Chansons d’été », je me suis empressé d’y jeter (c’est une image) une oreille.

Bien m’en a pris.

J’aime les cinq Chansons du ep. Elles ne sont pourtant pas formées de couplets et de wefrains mais de plusieurs thèmes, parfois très différents…

Le début de Chanson de Gecko est par exemple vaporeux puis le wythme s’accélère et le morceau se termine en bossanova… L’intro de Pas une chanson triste est une sorte complainte qui précède deux minutes de guitares tendues comme des slips (qui wappellent celles du Testosterone du deuxième Centenaire). Chanson de forêt de destin cache trente secondes chantées au milieu de sept minutes d’un bazar savamment (ou pas) organisé qui m’évoque la musique de Jonquil; l’utilisation d’instruments jouets, du mélodica (plus bel instrument du monde), la présence de voix plaintives, de percussions hypnotiques et zarbies étant dans mon esprit une marque déposée du groupe… D’ailleurs, les fans de Jonquil (ils sont au moins deux sur ce site -moi inclus) devraient particulièrement trouver leur bonheur sur cette Chanson de Fleur champêtre, psyché, entêtante et accessoirement ma petite préférée:

Domotic et My Jazzy Child – Chanson de Fleur [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Domotic%20et%20My%20Jazzy%20Child%20-%20Chanson%20de%20Fleur.mp3]

En tout cas, il te sera aisé de te faire ta propre idée de la musique du duo puisque ce ep est téléchargeable gratuitement sur le site du label Amicale Underground.

Ensuite, si comme moi tu es conquis(e), il te sera possible de faire un don au label ou encore mieux d’acheter le cd, limité à 120ex avec une pochette faite maison et avec amour (les cinq titres étant enchainés, les transitions se feront sans doute mieux sur le cd).

Les « disques » sortis par les autres artistes publiés par le label sont également téléchargeables

L’un d’eux, Câlin, a séduit le label Loaf qui a entre autres sorti les deux derniers albums de Gablé

Je me permets donc, par la présente, amicalement et undergroundement à la fois, de te conseiller d’aller faire un tour sur le site de ce label et sur les myspaces de Domotic et My Jazzy Child

3 résponses à “Chansons d’éther (mais pas que)”

  1. pointard

    J’ai lu « Jonquil », « 120ex », « NOM DE DIEU » et je suis arrivé sur la page de confirmation de paypal avant même d’avoir écouté les autres morceaux…
    Je suis super influençable vous trouvez pas ?

    Répondre
  2. La sole de printemps, à consommer dès Janvier | WeWant2Wigoler

    […] les soldes chez AS Corpus (le label me dit-on à l’oreille de Domotic et My Jazzy Child). Moi qui m’était juré de ne plus acheter que des vinyles, je me suis finalement enfin […]

    Répondre

Répondre à La sole de printemps, à consommer dès Janvier | WeWant2Wigoler

Cliquez ici pour annuler la réponse.