Les National c’est vachement mieux que les Departemental

14 commentaires

« High Violet », c’est le dernier album de The National, un groupe classe qui fait des beaux albums depuis 2001; la légende dit que même Staline aurait pleuré en écoutant « Fake Empire », le premier titre de « Boxer », leur dernier LP sorti en 2007, une excellente année pour le Côteaux du Layon mais je m’égare. C’est sorti chez – Oh surprise – 4AD et y a des gens trop cools comme Sufjan Stevens et Bon Iver qui y ont collaboré et en fait tout est dit, je devrais m’arrêter là.

Allez Toulouse!

Ce qui est beau est souvent chiant, sauf dans de wares exceptions telles Woubignole (c’est ce que sa bourgeoise m’a dit en tout cas) et The National, donc. Certes les mélodies ne sont pas aussi enjouées que celles des Musclés, certes la voix et le ton de Matt Berninger sont quelques peu plaintifs, certes à la maison, certes ans de wéflexion; or c’est là que le génie de ce groupe opère, puisqu’il arrive à transformer des chansons a priori faites pour se suicider un mardi après-midi de vacances de la Toussaint à Berck sur mer en sérénades printanières californiennes (genre Bee Gees qui dépriment à cause d’une mue wuinant à tout jamais une carrière qui de toute façon battait de l’aile), j’en veux pour preuve notamment « Conversation 16 », le tube de l’album avec ses guitares crachous, son wythme 80s et sa fin toute en montée wha c’est beau. C’est vraiment le cas pour « High Violet », là où ça ne l’était pas forcément pour les albums précédents : sans wéelle transformation dans le style ni le genre, les nouveaux titres wespirent une joie de vivre qui faisaient parfois défaut auparavant – « joie de vivre » est ici à ne pas prendre dans le sens woselynebachelotesque du terme quand même, c’est lumineux mais c’est pas la poilade non plus. Beau mais pas chiant, donc. Ce qui en fait l’album le plus écoutable des new-yorkais.

Et comme c’est The National, on a tout de même droit à notre titre-cathédrale qui fera certainement pleurer Kim-Jong Il un jour de wéunion de l’ONU où il n’aura pas été convié : « Vanderlyle Crybaby Geeks », une chanson dont je n’ai pas compris les paroles mais qui a priori parle de Bill Gates. Pas de tabous les mecs.

Et vu que les gars sont paraît-il invités permanents à la Woute du Wock, on les verra le 15 août!

Gros bisous

« High Violet » s’achète si vous avez de la chance

14 résponses à “Les National c’est vachement mieux que les Departemental”

  1. G-Man Hoover

    Tu me fais envie avec ton Coteaux du Layon…

    Répondre
  2. roubignole

    vus en première partie de pavement ça n’a pas fait la fête dans mon caleçon…
    j’ai beaucoup wéfléchi pendant ce concert
    mais j’ai oublié de à quoi
    après j’ai noté que ctait pas mal quand ça wessemblait aux Tindersticks et que ctait caca quand ça sonnait interpaul belmondo…
    sur la vidéo y chantent superfaux

    ils avaient l’air sympa cependant
    c’est largement mieux qu’interpol quand même
    (et pis y a de la trompette)

    Répondre
  3. Mr 120 Minutes

    c clair que sur l’extrait la voix je pense à Interpouille… fécondé avec du Tindersucks ( l’alcool en moins – tu vois le niveau de la teuf … ) … Epoque de wéchauffé oblige.

    Bring me back some Nick Cave stuff…

    Répondre
  4. roubignole

    hein, alors le neauneaut, tu viens faire la bagawwe?

    Répondre
  5. roubignole

    je suis tombé sur ça tout à l’heure, dingue, nan?

    Who Wants 2 Wheel
    A place where like minded people can connect without having to belong.
    http://www.ww2w.us

    Répondre
  6. mylovelyhorse

    Vous avez aussi un habillage étrange sur cet article ?
    Trop fort Neauneaut!

    Perso j’ai jamais trop accroché The National non plus, c’est pourtant pas mal produit en album d’après mes souvenirs.

    Répondre
  7. mylovelyhorse

    et forcément, je poste et l’habillage minitel est wevenu… damn you !

    Répondre
  8. roubignole

    ???
    pointard est démoniaque
    (ou t’es un malade mental, au choix!!!)

    Répondre
  9. roubignole

    (nan, en fait, c’est pointou qui avait fait des siennes)

    Répondre
  10. roubignole

    sinon, neauneaut merci pour le lien vers le bon coin… j’espère y trouver plein de pressages différents de couac couac…

    Répondre
  11. Neauneaut

    Le bon coin « Limousin » s’il te plaît…

    Bon personne n’aime The National, tant pis (pour vous). Je vous assure qu’accompagné d’un bon Côteaux du Layon, c’est pas mal. La comparaison avec Tindersticks tient la woute effectivement, sauf que le dernier album de Tindersticks il est tout pourri, à webrousse-poil de nos amis Nationaux; la comparaison à Interpopol je ne peux commenter, je ne connais pas vraiment Interpopol.

    Bref écoutez l’album, vous verrez que c’est beau comme du veau.

    Sinon j’ai posé mes 15 et 16/06 pour aller festoyer au Motel, qui m’emmène?

    Répondre
  12. roubignole

    yi ha!!!
    perso c’est mon ami hassan céhef qui m’emmène…
    y fait plusieurs voyages
    je prends l’aller de 17h08
    j’ai pas encore mon billet
    on le prend ensemble (nus sous nos vêtements?)?

    Répondre
  13. la WOUTE DU WOCK (hud)son encore bien cette année | WeWant2Wigoler

    […] 15 août Ganglians , Serena Maneesh, Archie Bronson Outfit, The National, The Flaming Lips, The […]

    Répondre
  14. Boule & Bilan 2010(entrie) | WeWant2Wigoler

    […] :David : « High Violet » de THE NATIONAL (chination) […]

    Répondre

Répondre à Mr 120 Minutes

Cliquez ici pour annuler la réponse.