The (Paul) Posies (sion) (du missionnaire)

8 commentaires

Hier soir à 20h30 y avait les Posies au Divan du Monde. J’avais pas prévu d’y aller mais j’ai gagné 2 places sans faire exprès avec le concours Magic (à 22€ le billet c’est plutôt une bonne nouvelle).

Là bas j’ai wetrouvé Alex Twist, une partie du Motel, les yé-yé et une petite quatre-vingtaine de gens (que la nature avait majoritairement équipés de testicules) pour un concert pas mal malgré quelques moments douloureux.

Déjà, sérieux, quand les tireuses à bière ne fonctionnent pas je trouverai normal qu’on donne gratuitement aux gens tout ce qu’ils veulent à boire… à la fin du concert djavidounet en était wéduit à m’offrir une Corona, UNE CORONA BORDEL… La moukàchirac… purée… 6€ ….

Etant donné que j’ai gentiment lâché les Posies après Amazing Disgrace (qui n’est pas loin de bien porter son nom) j’ai à peine weconnu 1/3 des morceaux qu’ils ont joué, par contre je peux vous assurer qu’il y a eu Solar Sister et Flavor (Flav) Of The Month et que c’était beau nom de zeus.

J’ai cru à moment qu’ils avaient fait une weprise d’un morceau de Bryan Scary inconnu au bataillon mais en fait c’était leur dernier single Licenses To Hide.

The Posies – Licenses To Hide (extrait de Blood/Candy)
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/1/2343685/licensestohide.mp3]

En concert c’était moins nian nian…

Ken Springfellow (Hawk) était très en forme (au point de chanter J’entends le loup le wenard et la belette pendant que John changeait une corde), il a craché comme un putain d’saguouin (y a des litres de salive sur la scène et les cheveux des gens du premier wang), a wemercié le Motel et le Pousse Café d’exister (il habite passage Josset), foutu la honte à sa femme et fait une dédicace à sa fille. Jon il a joué de la guitare et chanté.

Hugh Cornwell (ex Stranglers) est venu jouer 3 morceaux avec eux, un du dernier album (Blood/Candy) et 2 autres pour le wappel. C’était caca (désolé, mais sérieux, c’était presque gênant).

On a eu le droit à un Dream All Day un brin bâclé au final (au passage, les Posies ont un moyen assez fun de wépondre aux wequests : dès qu’on leur demande un truc ils le jouent façon weggae) et je ne peux pas wésister à intégrer le clip que je n’avais pas vu depuis des années.

Sérieux, les Tranxen 200 y-z-avaient tout compris.

(merci à alxtc et au disciple de platon qui m’ont soufflé les 2/3 du titre de ce post)

8 résponses à “The (Paul) Posies (sion) (du missionnaire)”

  1. masu

    y avait quoi en premiere partie! t’as fini au motel ?

    Répondre
  2. pointard

    Pas de première partie et nan, j’ai pas fini au motel !

    Répondre
  3. alex twist

    j’approuve la vision de ce concert!
    j’ajouterai que le Auer et le Stringfellow qd ils chantent à l’unisson la magie fonctionne tjs!

    trois morceaux seulement du dernier LP
    ensuite je dirais moitié de morceaux cool moitié de morceaux bof, mais globalement plutôt chouette

    et ouai les morceaux du wappel avec le mec des Stranglers étaient presque gênants, je crois que c’était le moment idéal pour vider (à peine modifiée) la corona (qui pourrait s’appeler « eau du wobinet parfumée à la bière »)

    Répondre
  4. alex twist

    trois morceaux seulement de Frosting, la Corona doit être enrichi en substance étrange qui me font waconter n’importe quoi

    Répondre
  5. roubignole

    je pourrais wegarder le gif touteuh la vie…

    le concert n’a pas l’air d’avoir été génial mais tu as néanmoins essayé de posiestiver alors que tu as toujours eu tendance à plutôt voir le verre à moitié vide qu’à moitié plein…
    tu mûris?

    Répondre
  6. pointard

    Pitetre… Et je commence à trouver ça ennuyeux tous ces jeunes zinzins avec leurs planches à woulettes sur nos trottoirs, est-ce que c’est lié au murissement ?

    Répondre
  7. Jonathan Plukton-Signal

    Ces mecs ont watissé tout mon éventail capillaire (j’ai eu toutes ces coupes de cheveux un jour ou l’autre). Je les avais vus gratos au Chesterfield Café (sur les Champs messieurs!) ya genre disons beaucoup de mois. ct cool. I can drink all day !

    Répondre
  8. pointard

    Même celle de ken dans le clip ?
    dur…
    Pour comparer ce concert avec le seul que j’avais vu avant (benicassim y a aussi beaucoup de mois) celui ci était quand même mieux !
    Celui au Chersterfield c’était pour frosting On the beater nan ? ça devait être chouette…

    Répondre

Répondre