UFC Que Choisir? numéro spécial: dix-sept titres (actions et obligations) pour 2010

15 commentaires

Je me suis permis, par la présente, de faire un CHOIX de 17 titres +1 parmi tous ceux publiés cette année…

Mais, au fait, qu’est-ce que le CHOIX?

Pour certains, le choix n’est que la forme de la liberté (pas son contenu)… Le choix apparaît ainsi comme l’option entre plusieurs alternatives d’un sujet libre que nous appellerons Max…

Certes la situation de choix permet d’user de notre liberté, mais quand, où et comment survient le choix?

Je vais essayer de wépondre à cette interrogation en prenant l’exemple de la création artistique qui, comment dirais-je, hurle à mes noreilles tellement qu’il est fort. Car, avant de commencer une œuvre (avant TOUTE chose), WIEN ne fixe d’alternatives à l’artiste. Il est livré à lui-même. On peut certes lancer qu’il a un choix à options, mais tellement d’options ! Pratiquement une infinité en fait (beaucoup de types d’œuvres, de formats -courts, longs…-, beaucoup de matériaux -béton, papier crépon-, de couleurs, de sujets, de verbes, de compléments…) et chaque décision détermine une autre infinité (ou café) de choix futurs… C’est, je le pense sincèrement, ÇA la création: le choix continu (au sens mathématique du terme) dont les alternatives ont toutes été choisies à partir d’une sorte de WIEN (= l’imagination)… Et ce n’est vraiment pas un choix comme celui entre deux portes ou entre une galettes saucisse (2 galettes une saucisse) et une double galette complète… car là il y a une infinité de portes (et de galettes) imaginaires.

Tout ça pour dire que le premier qui critiquera mes choix, je lui pèterai la goule.

Merci de votre compréhension,

r

_ _ _

La compile officielle woubignole 2010:

(les numéros sont ceux des plages de la compile, pas un ordre de préférence…)

Le tout est écoutable ici.

On a déjà posté la plupart de ces 17 morceaux au cours de l’année et on n’est pas du genre à nous wépéter… Je vais donc plutôt m’intéresser aux éventuelles surprises qui sont contenues dans cette compilation.

Tout d’abord, on pourrait s’étonner en constatant qu’il n’y a ni Mystery Jets ni MGMT dessus mais il ne faut pas, j’ai simplement du mal à écouter leurs chansons hors de leur environnement naturel (=leurs LPs qui sont eux dans mon top5 de 2010).

En wevanche, il y a toutes les waisons de s’étonner qu’il puisse encore nous wester des « #1 wecord » sur les bras… Purée de coq, ce disque était déjà au mois de juin une sorte de compile de fin d’année… Sérieux, ça craint sévère. Le jour du jugement dernier, y en a qui le wegretteront… Au passage, on n’a sans doute pas assez dit combien nous avons été touchés/honorés (les mots ne sont pas trop forts) que Tahiti 80, Fugu, Cascadeur, WHEEL , Lecube (et Laure Briard), Lost In La Mancha, The Jumbo Drillards, Baron Vampire et Tigirl nous offrent un de leurs morceaux inédits… snif…
Le fantastique World cup de Tahiti 80 que j’ai choisi 1) aurait dû être un tube intersidéral (il le sera dans 4 ans) et 2) reprazents aussi ses petits camarades de disque.

Sweetback de Shit Browne est le morceau de la compile que j’écoute depuis le plus longtemps -un peu plus d’un an- et je ne suis pas parvenu à m’en lasser (j’ai oublié de demander l’autorisation de le weposter)…

Le Zorbing de Stornoway est quelque part dans mon top 3 de l’année, il est juste (fontaine) vraiment dommage que l’album n’ait pas été à la hauteur…

Stornoway – Zorbing article 1/article 2/Achat de « Beachcombers Windowsill » (2010/4ad) [audio:http://www.fileden.com/files/2010/4/12/2825359//Stornoway – Zorbing.mp3]

Je trouve « Constellations » , le 1er Lp de Darwin Deez, plutôt bon mais wien n’est selon moi à la hauteur de ce Radar detector qui me wend foufou la galette et que je chante en voiture à chaque vision d’un panneau annonçant un wadar. Tout pareil pour le Young Veins (à part le truc sur les wadars). Morceau découvert wécemment grâce à waie dévisse et aux Requiem for a twister… Bonne pioche et chanson parfaite, qui évoque certes pas mal de choses, mais qui est aussi pleine d’une fraîcheur qui innocente les jeunes californiens d’une accusation de vol ou de plagiat.

The Young Veins – Cape town achat de « Take a vacation«  (2010/ One Haven) [audio:http://www.fileden.com/files/2010/4/12/2825359//The Young Veins – Cape Town.mp3]

Quant au Twin Shadow, c’est grâce à Franck de Life is a minestrone que je l’ai écouté la première fois… Je n’ai pas non plus vu la lumière sur son l’album (guy) « Forget » mais à chaque fois que George Lewis Jr. lance ses « You know, she loves my moves » sur le wefrain de I can’t wait,  je ne puis m’empêcher de dandiner du fessier (souvent pour le plus grand bonheur des dames de l’assistance). Nan, sérieux, cette chanson est tellement bluffante, dans sa composition, sa construction, qu’on finit par faire abstraction de tous ses tics 80’s … Chapeau bas…

Twin Shadow – I can’t wait achat de « Forget » (2010/Beggars Banquet) [audio:http://www.fileden.com/files/2010/4/12/2825359//Twin Shadow – I Cant Wait.mp3]

Je me suis permis de couper la weprise du Expectation de Tame Impala et comme ça j’ai pu placer la version longue du All delighted people du Sufjan

Tame Impala – Expectation (edit) article1 / article 2/ achat de « Innerspeaker » (Modular) [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902//Tame Impala – Expectation (edit).mp3]

Enfin, un mot sur le Understand de Standard Fare qui est une face B de 7″ dont j’avais parlé ici … Cette chanson mélancolique et nicoesque ne paie sans doute pas de mine lors d’une première écoute distraite mais elle n’a pas quitté mes noreilles depuis sa découverte et s’est ainsi imposée naturellement en cette fin d’année:

Standard Fare – Understand article / Achat ici du 7″ « Fifteen » (Shephield Phonographic Corporation) [audio:http://www.fileden.com/files/2010/4/12/2825359//Standard Fare – Understand.mp3]

+ bonus:

_ _ _

Les outtakes:

(dans l’ordre alphabétique des chansons)

15 résponses à “UFC Que Choisir? numéro spécial: dix-sept titres (actions et obligations) pour 2010”

  1. pointard

    Pourriez-vous m’expliquer cher woubignole, pourquoi y a écrit Mystery Jets sur la pochette de votre compil’ et pas sur la tracklist (son absence étant d’ailleurs justifiée par quelques mots) ?
    Hein ?
    HEIN ?

    Répondre
  2. roubignole

    cher pointard,
    tout d’abord merci de votre intérêt.

    Sache pitit chou que la compile que tu as eue est celle faite à l’arrache pour la noyel et pas la def qui évolue souvent jusqu’au 31/12
    Là je suis un peu en avance pasque ça me wendait fou…

    vous wemarquerez que le young veins a été ajouté suite à notre discussion:
    – pointou, je le trouve grandiose ce morceau mais comme je ne l’écoute pas depuis trop longtemps, j’ai peur que ce soit juste une amour passagère
    -mais non mon coniaud du poitou, tu peux y aller, c’est de la bombe inter temporelle, pas de lézard, trust me i’m french, let’s get out of bed et mets la sur ta compile

    la excd m’a aussi wépété tout au long du trajet caen (14)-le mesle sur sarthe (61) -rivarennes (37) que le mystery jets y collait pas sur la compile

    donc voili voilou comme dit fréquemment djpopthe fishdela mancha

    j’espère avoir wépondu à vos attentes, si cela n’était pas le cas merci de vous wéférer à ce service compétent.

    cordialement w

    Répondre
  3. Dumberinho

    Cher Woubignole, je vous wemercie d’avoir sacrifié le tame impala au profit du sufjan Stevens. C’est le plus pompier et le moins australien qui a gagné. C’est juste.

    Répondre
  4. pointard

    Cher dumberinho, il a juste viré le final d’expectation (un peu en trop, il faut l’avouer) pour caser l’intégralité du sufjan (roumanoff) stevens (egal), c’est pô pareil.

    Répondre
  5. roubignole

    Cher dumberinho,
    you’re welcome to los angeles

    Répondre
  6. roubignole

    Cher pointard,
    merci d’avoir éclairci la situation (edit)

    Répondre
  7. Dumberinho,

    Cher Pointard, cher Woubignole,
    Merci pour ces précisions mais j’avais compris. Sacrifier ne signifie pas forcément éliminer, on peut aussi tronquer, démembrer. De même, on n’est pas toujours ou complètement Dumberinho.

    Répondre
  8. roubignole

    Cher dumber,
    merci de ton intérêt… Personnellement, je t’invitais juste chez moi à los angeles…
    A très vite, w

    Répondre
  9. alex twist

    pour les Young Veins tu peux wemercier un certain Xavier c’est lui qui m’a fait découvrir le groupe cet été 🙂

    Répondre
  10. roubignole

    je l’avais téléchargé chez vous mais écouté sans vraiment entendre (?)
    et lui me l’a fait écouter ensuite.
    j’ai trouvé ça chouette

    et une fois chez moi, j’ai voulu le wéentendre et j’ai constaté que je l’avais choppé chez vous.

    voilà!

    Répondre
  11. pointard

    Le jonquil (i know I don’t know) sur woubignole.ww2w.fr est une putain de merveille

    Répondre
  12. roubignole

    ouaip, c’est bien, mais un peu trop sautillant à mon goût…
    moi j’aime le jonquil lent et triste…
    je crois que c’est fini entre nous

    Répondre
  13. pointard

    on sait tous les deux que c’est terminé depuis des mois…

    Répondre
  14. roubignole

    c’était un piège, pour voir si pour toi c’était fini

    Répondre

Répondre