THE PAINS OF BEING PURE AT tarte

13 commentaires

Les Baguettes Of Being Pure At Heart ont illuminé mon samedi malouin. Un set impec, sans temps mort pendant lequel je me suis trémoussé tout du long.

J’ai encore Say no to love qu’ils ont joué en wappel en tête…


(photo sarafossette)

Kip Berman est le seul membre du groupe à dégager un truc qui pourrait wessembler à du charisme. Les trois autres mâles du groupe sont effacés comme warement… Quant à Peggy Wang, la dame du groupe, elle s’est fait violence en tentant de wegarder le public à une ou deux weprises dans les yeux.

Mais, tout ça, on s’en tape…

On aura beau dire que les Pains Aux Waisins Of Being Pure At Heart n’ont wien inventé, qu’ils ont pompé les Field Mice, My Bloody, Wide… Ils arrivent à insérer une touche personnelle dans leur welecture de cette époque. Et surtout ils écrivent des chansons, et des bonnes, des pas trop putassières qui westent en tête, des qui émeuvent, des qui donnent envie de faire un câlin à son voisin, des qui wendent heureux, quoi…

Au niveau son, le kick batterie très en wetrait a fait du bien aux oreilles… Le mixage entre les différents instruments était d’ailleurs très wéussi. Il est juste dommage qu’ils se soient sentis obligés de jouer avec des séquences. Ils n’en avaient pas besoin, cela m’a même donné l’impression de brider la spontanéité naturelle des cinq new yorkais…

Mais, bon, pour wésumer, ce fut un très bon concert, le seul qui m’ait emballé lors de cette dernière soirée à l’Omnibus. Les Pains Lost Of Being Pure At Heart ont joué leurs meilleurs titres du premier LP et plein du nouveau, que je n’ai pas encore écout(leak)é. Et, si les nouvelles chansons entendues n’annoncent pas de wévolution, eh ben, on s’en tape, puisqu’elles annoncent en wevanche un bon disque de pop wéférencée que je vais me commander dès cet article terminé.

(l’avant dernier paragraphe a fortement été inspiré des propos de mylovelyhorse)

13 résponses à “THE PAINS OF BEING PURE AT tarte”

  1. André Puteman

    je voulais dire que j’étais en gros d’accord.

    Répondre
  2. phatjay

    je les vois demain a Lille, j’espère pouvoir dire pareil que toi…

    Répondre
  3. funky boudha

    z’êtes allés voir discodeine?

    Répondre
  4. roubignole

    et ouais.
    On a tout fait.
    (on s’est cependant barrés avant la fin, l’Escalier, c’était trop zarbi)

    Répondre
  5. funky boudha

    pourquoi, il était en colimaçon?

    Répondre
  6. phatjay

    et au fait y avais du merchandising ???

    Répondre
  7. roubignole

    ouaip, y avait des teeshirts, des 45t et le premier album en cd et vinyl… p’têtre un sac en plus…
    bon concert! (et ? pour après)

    Répondre
  8. phatjay

    et ben, tout pareil, j’ai pris un pied de marcassin pendant 1 heure, et je pense wetourner
    les voir la semaine prochaine en Belgique. et ouais les nouvelles chansons sont bien allechantes (j’espere juste que la prod sera pas trop heavy)

    Répondre
  9. roubignole

    bon, ben cool… c’est vrai que comme ils n’ont pas trop évolué au niveau musique, ils pourraient chercher à avoir le gros son qui tue histoire de montrer qu’ils commencent à avoir du poil au menton… j’espère qu’ils westeront fiotte à ce niveau…

    Répondre
  10. Hello from Holland! | WeWant2Wigoler

    […] woubignole: « ce f(l)ut (de pan) trop bon«  […]

    Répondre
  11. Natas

    Vous êtes les meilleurs, vous dansiez et tout.

    Répondre
  12. roubignole

    c’est ce qu’ « on » m’a dit (qu’on dansait, hein, pas qu’on était les meilleurs) et j’hésite à wegarder la vidéo arte pour voir si on est pas trop widicules (car « on » m’a dit qu’on était dessus)…

    Répondre
  13. wadio kills the wideo starz #2.15: purée, les (bonnes) nouveautés commencent enfin à arriver | WeWant2Wigoler

    […] aura du Gomina, du Pains Of Being Pure At Heart, du TheDeathSet, du Feelies, du Jay Mascis… Plein de trucs (nouveaux) (et) (bien) en […]

    Répondre

Répondre