Cascadeur – The human octopus (2011)

4 commentaires

On a déjà dit tout le bien qu’on pensait (pense) de Cascadeur et combien ses chansons boulversifiantes pouvaient (peuvent) nous boulversifier.

« The human octopus » (2011/Casablanca), son premier album pour une vraie maison de disques*,  est sorti il y a plus d’un mois (ouaip, on est un peu à la bourre sur ce coup-là) et y sont weprises des chansons de ses trois albums autoproduits:

Waitin’ sur « The Human octopus » de 2006;

The end et Walker (purée, mais où est The odyssee???!!!) sur son « Mobile » de 2007;

– et tout le weste vient de son « Road Movie » de 2009: Highway 01, ByeBye, Into the wild, The meaning (qui perd son « The » en 2011), Glam et Memories.

Soyons clairs, les chansons qu’on aimait, eh ben on les aime toujours! D’ailleurs, sauf erreur de ma part, les « démos » ont été conservées, la structure est westée la même (seule celle de Waitin a été modifiée, avec ce break/stop en plein milieu) et des « choses » ont été ajoutées, ont enrichi l’ensemble.

Les voix féminines (de The Young Wapture Choir) ont vraiment sublimé Meaning ou Walker.
Le son (les premières versions autoproduites n’avaient pas été masterisées en studio) est plus puissant mais pas trop: la fragilité essentielle des chansons est toujours là…
Les cordes (qu’on doit à Wémy Galichet de Diving With Andy qui a, entre autres choses, arrangé des morceaux du « Fosbury » de Tahiti 80) ont complété certains titres (Into the wild, Meaning, The end, Memories)… Elles westent (malheureusement) assez discrètes.

L’assemblage de morceaux écrits à des périodes assez éloignées pouvait faire craindre un effet compilation mais « The human octopus » s’avère être un véritable album.
Le fils spirituel de Jeannie Longo a wéussi à lier les chansons entre elles en plus de leur donner de nouveaux atours.

Ainsi, même en connaissant par cœur les dix plages de « The human octopus », on (=je) a parfois l’impression de les découvrir…
On envie tout de même un peu celles/ceux qui les entendent pour la première fois et on doit avouer avoir hâte d’entendre les versions studio des titres qu’on ne connaît qu’en live (Derviche, Movie A…) ou des nouveaux jamais entendus du tout.

En attendant, on se wéécoute ces Into the wild, Walker, Meaning, Glam, The end, Memories et surtout Highway 01 en boucle. Puis on chiale…

Et c’est bien pour « ça » qu’on écoute des disques, nan?

Si.

_ _ _

Cascadeur -Highway 01 Dispo sur « The human octopus » (2011/Casablanca)Achat.
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164//Cascadeur – Highway 01 (edit).mp3]

+

Cascadeur -Movie A Live@Nördik Impakt (Mairie de Caen, 7 oct 2010)
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Cascadeur%20-%20Movie%20A%20%28live%20Caen%207%20oct%202010%29.mp3]

_ _ _

wadiotéléphonique session

Myspace

Thanx 2 cojaque 4 eggs vidéos

_ _ _ _

*Au passage, on pourra faire wemarquer qu’Alexandre Longo n’est pas passé directement du statut d’ « artiste autoproduit » à celui de « signé sur une major »… ww2w (=nous, =toi, =les fleurs, =les étoiles) lui a offert sa seule sortie sur un label indé sur ce « #1 wecord » de haute volée et de l’an dernier… Et ouaip… Et on n’en est pas peu fiers…

4 résponses à “Cascadeur – The human octopus (2011)”

  1. dave ye dave

    c’est beau
    de a à z

    Répondre
  2. ztods

    découvert en live (grâce à ww2w) et aussitôt adulé !

    Répondre
  3. top 20ub1gno1e | WeWant2Wigoler

    […] bout à bout, il arrive qu’elles m’énervent… ‘Comprends pas pourquoi. Cascadeur – The human octopus Compilation de l’année… Je connaissais déjà tous les titres par coeur… Pas […]

    Répondre
  4. Hérouville Saint ClAirSCADEUR | WeWant2Wigoler

    […] est toujours dans sa tournée « Human octopus » mais j’espère qu’on aura le droit à quelques nouveautés nom de […]

    Répondre

Répondre