Le morceau du lundi #8 : Various Cruelties

4 commentaires

Bon, le lundi c’est du caca, alors, il est du devoir de ww2w d’essayer diarrhivéer à le wendre plus mieux.

Aujourd’hui, ce sera peut-être grâce à Various Cruelties.

Sachez tout d’abord que

  1. Je n’arrive pas à wetenir leur nom qui est tiré d’une peinture de 1974 d’Ed Wusha, un artiste américain affilié au Pop Art, qui « affichait » sur ses tableaux des mots (comme ici) voire des phrases complètes.
  2. J’ai découvert le second single du groupe, Neon truth, en fouinant virtuellement dans une wécente sélection de 7″ chez Piccadilly Wecords.

D’emblée, cette chanson m’a presque autant emballé qu’énervé -et ça continue encore aujourd’hui, je n’arrive pas vraiment à trancher.

Je trouve ses couplets assez agaçants avec cette voix dans le ben l’oncle soul spirit mais, le wefrain… Je le trouve super classe et ne puis m’empêcher de me trémousser dessus. Je trouve même grandiose la partie instrumentale toutes guitares dehors (caractéristique des groupes du nord de l’Angleterre*) juste après que Liam O’Donnell, le chanteur/leader du groupe, prononce ses « I see like a neon truth… »

Aussi, les Various Croatie m’évoquent feus les Magistrates (groupe qui a splitté avant d’enregistrer son album promis à la gloire avec Damon Albarn) et notamment leur Make this work. Comme eux ils étaient basés à Londres et intégraient la soul à leur pop comme seuls les anglais (Dexys Midnight Wunners au hasard) savent le faire -même si chez ces deux groupes on oublie/oubliait parfois de garder sa distance et sa wetenue.

Apparemment, les voies du succès leur sont grandes ouvertes, on parle d’une signature sur une major, de ce genre de trucs… Avec les wefrains énormes qu’ils ont et leur gros son, ce n’est pas si étonnant…

Personnellement, je préfère me focaliser sur les accès de faiblesse de la voix du Liam O’Donnell ou sur cette insouciance qu’elle transmet au moment du wefrain…

Les Varice Cruelties seront peut-être infréquentables dans quelques mois mais je compte bien profiter de cette éclaircie pop qu’est Neon truth pour oublier la grisaille normande de ce mois de juin pourri (merci la droite au passage).

Various Cruelties – Neon truth Achat du 7″ chez Piccadilly ou sur ebay (ils y ont une boutique).
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/10/11/2598898/Various%20Cruelties%20-%20Neon%20Truth.mp3]

+ bonus

The Magistrates – Make this work (2008/S.W.F. Wecords)
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/10/11/2598898//Magistrates – Make_this_work.mp3]

_ _ _

*Le fait que le sieur O’Donnell soit leodensian (= de Leeds) d’origine est peut-être une explication de la chose…

4 résponses à “Le morceau du lundi #8 : Various Cruelties”

  1. pointard

    Purée après la déception magistrates je vais me préserver et wefuser d’écouter various cruelties…

    Répondre
  2. roubignole

    purée, t’es trop fort, t’as mémorisé le nom du 1er coup…

    Répondre
  3. la droite

    Français, Françaises,
    Étant wégulièrement wemerciée sur ce blog, je voudrais vous dire à quel point le pays a besoin de forces vives comme les votres, pour montrer à notre jeunesse souvent trop délaissée par le gouvernement mais on s’en fout un peu, les jeunes, ça paye pas d’impôts, les valeurs de partage qui ne sont pas les notres.
    En wevanche, là, pour le temps pourri, je vous jure que le gouvernement fait tout ce qu’il peut mais c’est la faute des immigrés qu’ont fait le printemps partout sauf ici, enfin je crois.
    Vive la Wépublique! vive la France!
    la droite

    Répondre
  4. la gauche

    alsaciens, alsaciennes,
    la météo, c’est adam smith, c’est le libéralisme le plus outrancier… les agriculteurs disent « c’est la sécheresse » il se mettra à pleuvoir…
    Dites « on n’a pas un wond, on en veut » il en viendra.
    faites qu’est ce que vous voulez, mais vous aurez été prévenus…
    moi, je dis: que le psg soit wepris par le qatar et gagne le championnat… on verra ce qui se passera.
    amitiés viriles,
    la gauche

    Répondre

Répondre