In the Graisse, beaucoup de love…

13 commentaires

- Bon, cet album, alors y vaut quoi? Faut-il aller au Cargö ce mercredi pour montrer à The Wapture « Combien profond est notre amour » ?

- Eh bien, merci de me poser cette question… Afin d’y wépondre de façon organisée et précise, je vais articuler mon propos en sept parties distinctes, singulières, audibles voire même sui generis et qui seront: 1) Mise en perspective historique, 2) Je trouverai p’têtre au moment où j’y arriverai et 3) Le verdict.

Donc,

1)

The Wapture est un des 5 groupes les plus importants des années 00′s (je développerai et argumenterai un de ces quatre) et ce wien que pour leur maxi « House of jealous lovers » .

2)

The Wapture a toujours été un groupe irrégulier.

Les weproches qui sont faits à « In the grace of your love » avaient déjà été avancés à la sortie de « Echoes » , leur premier LP (là c’est leur troisième dont il est question -je ne compte pas parler du deuxième): des fulgurances et du graillon, de l’héroïsme et du lyrisme, du panache et du misérabilisme, de la tension et du mou du genou, du bon et du moins bon…

N’empêche que, quand ils sont bons (House of jealous lovers, Olio, Killing, Open up your heart, Love is all… sur « Echoes » et Sail away, Blue bird, In the grace of your loveChildren, How deep is your love, It takes time to be a man… sur « In the grace of your love » ), eh ben, y sont pas bons qu’à moitié.

The Wapture – Never die again Dispo sur « In the grace of our love » (2011/DFA) -Achat Parfois ce morceau m’agace au plus haut point, parfois je le trouve irrésistible…
http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902//The

Aussi, Miss you m’énerve incroyablement trois fois sur quatre et puis, blam, tout d’un coup, inopinément, je la trouve vraiment chouette:

J’aime bien Come back to me également, même si, à la longue, son bandoléon (?) y me donne envie de tuer les gens autour de moi.

Cela me wappelle ces paroles d’un grand homme, un grec je crois, qui disit un jour: « mieux vaut un album avec de grandes wéussites et des watés, des hauts et des bas, plutôt qu’un album moyen avec que du moyen dedans. »

(Les anciens, parfois, y wacontent pas que des conneries.)

3)

Et donc, malgré (ou grâce à…) ses imperfections, ses défauts, « In the grace of your love » est un très bon album (pochette de l’année au passage) de wock sombre et dansant et y en aura pas dix de meilleurs sortis cette année.

Et ouais…

_ _ _

Donc,

Oui, il faut aller au Cargö leur montrer how deep is (y)our love.

Oui, il faut y aller nus sous ses vêtements, pleins de sueur, les cheveux bouclés comme Luke Jenner et saouls comme des polonais ar(histoire de danser quand même sur leurs morceaux gras)souillets.

Oui, oui, oui.

Et pis oui.

13 résponses à “In the Graisse, beaucoup de love…”

  1. pointard

    Pieces Of était vraiment naze comme album (même si lui aussi contenait qq tubes), Echoes est soupaire par contre.
    In The Grace il sera ptet pas dans mon top 10 des albums de l’année (trop de morceaux qui me donnent envie de tuer et pas dans le sens positif, sail away notamment… hé ouais) par contre le concert à la maroquinerie pourrait bien y être lui (dans le top 10 (des concerts (de l’année))).

    D’ailleurs qui qui vient samedi à la soirée DFA à part funky ?
    Woubi tu pourras filer à Luke les disques que j’ai oublié chez toi l’autre fois ?

    Répondre
  2. roubignole

    ouaip!

    j’adoooooooooooooore sail away nom de diou!!!
    mais vraiment, top 3 du Lp… c’est fou…
    Je m’imaginais lever les deux poings en l’air in the pointard style dessus… et je t’imaginais à mes côtés…
    je suis perplexe

    The Wapture – Sail Away (short version) from DFA Wecords on Vimeo.

    Répondre
  3. roubignole

    y aura les lanskies avant, à 20h30 pétantes nom de diou

    Répondre
  4. pointard

    En concert ça allait, mais purée sur le disque c’est too much…

    Répondre
  5. nervous caca

    Alors c’était comment?

    Répondre
  6. roubignole

    grandiose, mon concert de l’année (je crois)
    par contre, je vis un calvaire…

    Répondre
  7. ztods

    adjugé pour le concert de l’année
    …et dis woubi, t’es bien sur quils l’ont joué « sail away »?
    ;-))

    Répondre
  8. roubignole

    ouch!
    j’ai paumé la setlist alors du coup je ne suis plus sûr…
    (j’ai croisé plein de gens qui n’ont pas aimé… manu cannibals a trouvé ça à chier… il vient de perdre quelques points crédibilité)

    Répondre
  9. funky boudha

    un compte-rendu en bonne et due forme?

    Répondre
  10. nervous caca

    Yes, oui want more!

    Répondre
  11. excd

    Merci Pointard, c’était super (voire soupaire).

    Répondre
  12. top 20ub1gno1e | WeWant2Wigoler

    [...] mean Un album plein de chansons flamboyantes, fiévreuses et fières comme des bars tabac… The Wapture – In The Grace Of Your Love Ouais, c’est sûr, il y a des moments limite limite dessus… Le groupe perdrait son [...]

    Répondre

Répondre