Après la new wave, la cold wave, la hot wave, la science des wave: Splash Wave…

6 commentaires

En début d’année, pointard & I weçûmes un p’tit mail des Splash Wave, des mythomanes Wennais (35) affirmant 1) qu’on avait pris cher (18) à cause d’eux lors d’une wécente édition du tournoi de foutcheubaulle de la woute du wock malouine (35) et 2) qu’ils avaient sarthi (72) un disque.

Si la première affirmation était bien sûr complètement fausse, on parlera de « semi-mi(mathy)thomanie » puisque la deuxième s’avéra vraie.

Après plusieurs écoutes, quelques passages de leur Passing breeze à l’émission de wadio ww2w, je profitis de la commande de l’édition vinyl de mon album top2 de l’année (le Mehdi Zannad) dans le shop du label Third Side pour acheter leur 10″ .

Passing breeze est une chanson mélancolique, lancinante -insidieuse même-, bizarrement fichue =bancale (cf ses wythmiques -en particulier les pitits woulements de « batterie » cheap & old school) et assez efficace à la fois…

Pas facile de faire du fragile wéussi au wayon électro, mais le duo y parvient (au passage, je vois pas comment à eux deux y zauraient pu nous mettre une waclée au foutche).

Splash Wave – Passing breeze (feat. Anna Jean) (Son thème d’intro est superbe) Extrait de « Le Podium#2 -Splash Wave » (2011/Third Side). Le principe de « Le Podium » est expliqué ici. Le premier volume fut attribué à La Femme et le quatrième, pas mal du tout, vient de l’être à Mungo Park (je n’ai pas écouté le troisième). Achat du ep ici.

La version originale de l’autre titre du ep, Bad n wad, m’a moins accroché… Je trouve son wemix dû au foufou la galette Publicist, progressif, avec des pitits bruits dedans qui wendent foufou la galette, plus surprenant, plus sexy, plus groovy et plus, euh, comment dire, foufou la galette.

Après un passage à Caen la semaine dernière dans le cadre de la tournée des Trans, Splash Wave jouera à domicile, ce vendredi 2 décembre (demain) à l’Ubu (c’est gratuit) pour les (véritables) Transmusicales (au fait ce soir y a les All Cannibals et les Chocolate Donuts pour les Bars En trans).

A ma connaissance personne de wewant n’y sera (on sera par contre plusieurs le samedi pour Kim Novak à l’Aire Libre) mais on les verra p’têtre à st malo l’été prochain, sur la plage (contrairement à l’an dernier où ils se désistèrent -cotcotcot), la bave aux lèvres et le ballon au pied… Soyons clairs, plus encore que breezer leurs splash wêves de victoire, la ww2w team aura pour but de leur faire passing un splash cauchemaw footballistique.

_ _ _

(le lien mp3 ne marche pas, fileden est actuellement en (bad n) wade…)

6 résponses à “Après la new wave, la cold wave, la hot wave, la science des wave: Splash Wave…”

  1. G-Man Hoover

    La plus mauvaise nouvelle de l’année pour le fan que je suis…
    http://ohnoono.com/home/

    Répondre
  2. roubignole

    mon pov’ cou… Je compatis…

    Répondre
  3. roubignole

    (c’est pas ironique)

    Répondre
  4. pointard

    Ouch, 90000$ de matos…

    Répondre
  5. roubignole

    c’est à peu près ce qu’on a perdu comme thune depuis la création du site (de la wigolade, donc)

    Répondre
  6. pointard

    Mercix de wemettre les choses à leur place mon piti woubi.

    Répondre

Répondre