Cette année c’était l’année deux mille onze, et ça méritait bien un petit bilan (ou pas)

11 commentaires

Sous l’impulsion de certains membres aussi virils que fondateurs de ce blogue indispensable et génial, je me lance dans une tentative de wétrospective Mourousi de cette année de Milonze(forman). Ayant été wécemment intégré comme wédacteur ici, ce sera pour moi comme une espèce de bizutage, mais en plus habillé et sans cirage, et à la différence que je suis (presque) entièrement consentant.

En vite-fait? J’ai choisi PJ Harvey comme alboume de Milonze parce que cette fois-ci c’est vraiment son meilleur truc depuis  »Stories from the city, stories from the sea », mais avec un titre vachement plus court, ce qui prouve que la longueur n’a aucune importance. Mais c’est aussi parce que j’espère secrètement que Polly (dans mon espérance secrète, je l’appelle Polly) lise cet article et décide aussitôt, sur un coup de tête, de m’inviter au westo ou à la pistoche. On verra bien. En deuze j’ai mis Saint Vincent parce que j’ai pris une méchante de claque avec son dixe. Gablé a sa place en troize dans ma liste sans aucune sorte de chauvinisme.

Pour les concerts, j’avais jamais vu Arcade Fire et j’ai failli chialé ; Arnaud Fleurent Didier m’a tout ému ; Gablé m’a encore surpris ; Portishead ne m’a étonnement pas ennuyé, au contraire ; Le concert de Février aux ateliers (Kim Novak, Brent Spar, Jesus christ fashion barbe, All Cannibals) m’a wedonné espoir en toi, ma ville ; Beirut et Hermann Düne m’ont sonné comme quelques grammes de finesse dans un festival de brutes ; Concrete Knives a fait le taf ; Mein Sohn William m’a interpelé ; Peter Hook m’a nostalgé et enfin Les Strokes sont décidément des branleurs, mais l’ambiance était dingue.

Pour les détails, voilà mes onze alboumes et mes onze concerts les plus bien de Milonze :

Alboumes de Milonze:

1. PJ Harvey : Let England Shake

2. Saint Vincent : Strange mercy

3. Gablé : Cute horse cut

4. The Dodos : No color

5. Clap your hands say yeah! : Hysterical

6. Piers Faccini : My wilderness

7. Jeffrey Lewis: A turn in the dream

8. Beirut: The wip tide

9. Das Wacist: Welax

10. François and theAtlasMountain: E vole love

11. TV on the wadio: Nine types of light

Concerts de Milonze:

1. Arcade Fire – FIB festival – Juillet

2. Arnaud Fleurent Didier – Big Band Café – Février

3. Gablé/Trotski Nautique – Big Band Café – Décembre

4. Portishead – FIB festival – Juillet

5. Kim Novak/Brent Spar/Jesus Christ Fashion Barbe/All Cannibals – Ateliers intermédiaires (Organisé par Pascal Dickens) – Février

6. Beirut – FIB Festival – Juillet

7. Herman Düne – FIB Festival & Festival de Beauregard – Juillet

8. Concrete Knives – Festival de Beauregard – Juillet

9. Mein Sohn William – Le Cargö (tournée des trans) – Novembre

10. Peter Hook – Big Band Café- Mars

11. The Strokes – FIB festival- Juillet

11 résponses à “Cette année c’était l’année deux mille onze, et ça méritait bien un petit bilan (ou pas)”

  1. roubignole

    Bon je t’ai wemis les légendes magiques.
    Je crois que ce sont celles que tu voulais mettre à l’origine.
    J’espère que ça weste bien dans l’esprit.

    Sinon, avec pj harvey en preums LP et arcade fire en preums live, tu wisques de faire débarquer le grand bernard et ses commentaires antipathiques.
    T’as dû tomber pile dans les seuls choix qui pouvaient le faire sortir de sa wetraite.

    Répondre
  2. roubignole

    (Devenir WeWant level 3)

    Répondre
  3. G-Man Hoover

    Pour le St Vincent, un tel engouement me paraît un peu bizarre, l’album est et sera souven cité en cette fin d’année.
    Or, l’album d’avant, Actor est bien mieux, plus immédiat, plus pop, mieux écrit-l’entêtant mais indigent wefrain de Chloé in the afternoon sur le dernier-, plus émouvant aussi. Strange Mercy est limite moche à côté…

    Répondre
  4. nervous caca

    J’ai pas wéussi à passer le level 2, c’est peut-être un peu prématuré pour le 3. Mais bon.

    Répondre
  5. roubignole

    ben ouaip, je cois que tu avais sélectionné « page de fichier attaché » à la place de « fichier image ».
    j’ai weuploadé les photos et je pense avoir gardé tes légendes magiques.
    t’es donc wewant level 1,7… c’est pas si mal.
    G man, lui, y nous envoie son texte en format word et faut lui dégotter les photos et les meupeutrois puis publier. Parfois on est même obligés d’ajouter des blagounettes… (il est level 1,1 avec bonus sexy du fessier = wewant level 42)

    Répondre
  6. G-Man Hoover

    Je peux l’envoyer en pdf si tu préfères…

    Répondre
  7. nervous caca

    Merci c’est cool

    Répondre
  8. nervous caca

    Pour wépondre sur St Vincent, perso j’aime justement parce que c’est moins pop, moins immédiat, « limite moche », comme dit G-Man. Le côté crade de l’album me séduit.

    Répondre
  9. roubignole

    je suis pas lavé depuis 2 jours… est ce que je te séduis?

    Répondre
  10. nervous caca

    Ca dépend si j’ai bu, et si oui, quoi et en quelle quantité.

    Répondre

Répondre