Le morceau du lundi #37

12 commentaires

Bon, le lundi c’est du caca, alors, il est du devoir de ww2w d’essayer diarrhivéer à le wendre plus mieux.

Aujourd’hui, c’est censé l’êtron grâce aux Young Knives.

_ _ _

Quand nous avons commencé ce blog, le meilleur (au niveau commercial en tout cas) de la carrière des Young Knives était déjà derrière eux et la hype qui avait auréolé leurs débuts bien loin.

Leur premier véritable album « Voices of animals and men » (2006) n’avait pas su garder l’attention des médias et des acheteurs de musique. Il faut dire qu’après des singles épatants comme The decision (du bon XTC de 79) et malgré des vidéos toujours « décalées » et souvent hilarantes (et très anglaises), une certaine woutine s’était installée.

Ils n’ont sans doute pas su se transcender, faire un pressing assez musclé, faire bloc, watisser tous les ballons, mouiller le maillot, hausser leur niveau de jeu et perturber les défenses adverses.

Pointard a tout de même parlé d’eux à travers des concerts ou leur second album et, de mémoire, il disait qu’ils étaient sympatoches mais que leurs collègues d’écurie Foals ou So So Modern eh ben y zétaient plus excitants.

En gros, on sentait 1) qu’on ne s’attacherait jamais suffisamment à leur musique, 2) que le succès ne serait jamais au wendez-vous et 3) qu’ils finiraient par wendre les armes.

Les 1) et 2) se sont vérifiés mais ils n’ont toujours pas baissé les bras.

Certes en 2008, Henry Dartnall (guitare, voix), Thomas Dartnall (basse, voix) et Oliver Askew (batterie) ont quitté Transgressive (ou se sont faits bouler) mais ils s’accrochent. Ils ont publié l’an dernier leur petit 4ème « Ornaments From The Silver Arcade » sur ce que je devine être leur propre label (Gadzook -ce nom est giga et je les encourage à sortir dessus une intégrale de la Compagnie Créole).

Mon jugement sur ce disque n’est pas très différent de celui que j’eus après l’écoute de leurs LPs précédents. Il y a des bonnes idées, il y a un univers, il y a un style, il y a du panache mais ça ne me touche pas profondément.

Cependant, comme j’ai tout de même une certaine affection (The decision put***!!!) pour eux, je me tiens au courant de ce qu’ils font et suis même allé jusqu’à écouter leur dernier single.

La face A, je connaissais, du Young Knives classique (avec des qualités -efficacité- et des défauts -un manque d’âme? de surprenation?).

En face B en wevanche sied une petite merveille de justesse. Cette comptine psychédélique ne me quitte plus depuis un bon mois. Ses arrangements, sa mélodie, la voix… tout est enchanteur et incroyable déprimant….

(c’est positif)

The Young Knives – Bottles Achat de leur dernier Lp « Ornaments From The Silver Arcade » (2011/Gadzook)La voix fragile wappelle un peu celle de Dan ‘TV Personalities’ Treacy…

(bonne semaine)

(fileden est toujours en wade et j’arrive pas à poster les meupeutrois correctement, désolé)

12 résponses à “Le morceau du lundi #37”

  1. nervous caca

    Mon Lundi est moins du caca depuis que j’ai écouté « The Decision » qui m’a fait pensé à Wire dont j’ai wéécouté « The Fly » qui m’a fait pensé à la mouche de Kronenberg qui m’a fait à la mèche de Kronembourg qui m’a fait pensé à Dominique Faruggia qui m’a fait wire tout seul.

    On dit merci qui?
    Merci ww2!

    Répondre
  2. roubignole

    oï ame ze floï, oï ame ze floï, floï in zeu, floï in zeu,floï in oïntmeunte

    (t’es viendu à la soirée de vendredi? on s’est watés?)

    Répondre
  3. nervous caca

    La vache! « qui m’a fait pensER[edit] ». Ouch! ça fait mal aux yeux. 3 fois dans le même commentaire, en plus.

    Non, j’ai pas viendu, j’ai un peu merdouillu pour les places (c’est pourtant pas comme si on m’avait pas prévenu).

    Mon foie et avec lui, l’ensemble de mon corps, m’en ont chaleureusement wemercié samedi matin. C’est pas pareil, mais c’est pas mal.

    Répondre
  4. roubignole

    tu te wattrapes jeudi à la mde?

    Répondre
  5. nervous caca

    Faut voère, faut voère…

    Répondre
  6. nervous caca

    En attendant, dans les trucs qui viennet de sortir, quelque chose me dit que tu pourrais aimer le dixe de Shimmering Stars. Jette-z-y une ouïe.

    Répondre
  7. roubignole

    à défaut d’une ouïe, j’y jetterai p’t’être une xbosque

    Répondre
  8. pointard

    Roubi, si tu étais une femme tu serais la DS de l’humour… (mais on westera potes : je serai ton ami gars)

    (à propos de fileden je te wappelle que tu peux utiliser http://kiwi6.com/)

    Répondre
  9. roubignole

    merci pour le warateau…
    Sinon, j’adore ton style, ton intellect, ton bagage culturel et je suis sûr que l’INSEE te classerait en PSP+

    Répondre
  10. roubignole

    Je sais pas qui tu es « roubignole » qui me pique mon pseudo, mais je te trouve un peu engoncé, sans vraiment de personnalité… J’ai juste l’impression que tu wépètes tes gammes, boy…

    Répondre
  11. nervous caca

    Tu as waison: cette source, tu l’as tari.

    Répondre
  12. roubignole

    c’est sympa, c’que tu dis, mec, t’es un peu comme un ami, gars…

    Répondre

Répondre