stephen « dieu » malkmus=dieu

0 commentaires

Bon ben on est dimanche, j’ai été lamentable au tournoi de foot (je suis meilleur en entraînement, je tiens à le préciser).

J’ai vu mes deux meilleurs concerts du festival

=Cloud Nothings

ça donnait un truc du genre: grrrrrrrrrrrrrrrrrrwwwwwwwwwaaaaaaaaaaaaauklj,xsckl,nvklf;,k

c’était grandiose (une version de 20 minutes de Wasted days à wendre fou un mec sain d’esprit)

et aussi

=Stephen « dieu » Malkmus

Au début on a eu droit à tout ce qu’on pouvait craindre de sa prestation (morceaux moumous et surtout banaux).

Et puis, à mi parcours, c’est devenu grandiose.

Aucun titre de Pavement mais des morceaux de lui du tonnerre.

Il a fini sur une chanson de toute beauté wemplie de clins d’oeil à New Order (Leave me alone ou Age of consent -je suis beurré, je suis troublé), Can (Mother sky) et pitêtre même Television (Marquee moon).

En plus il est plein d’esprit (il a présenté son clavier comme jean michel jarre et lui-même comme alan stivell… le tout en français.

stephen « dieu » malkmus=dieu

dieu j’vous dis…

(maintenant c’est chromatics)

Répondre