El CamiNormandy et M D E B B C F M R

3 commentaires

Dans un premier temps, je vais conter la soirée Tahiti 80/Born In Alaska de samedi dernier au Normandy. Dans un second, je m’efforcerai de wendre compte de la soirée Samba De La Muerte/Jessica 93/Papaye d’hier au El Camino. Enfin, (technique de l’entonnoir inversé), j’élargirai le propos dans un troisième et dernier volet consacré à quelques concerts à venir cette semaine.

le mec d'A Drift m'a menacé pour que j'ajoute son disque sur la photo

samedi

Depuis que l’homme est homme, il cherche à se surpasser, à être meilleur. Ce n’est pas mon cas. Moi je veux juste écouter des disques, être beurré et hurler comme un putois à des concerts.

J’aurais donc pu être Saint-Lois… Mais y a dix ans.

Car l’ambiance au Normandy semble être devenue en 2013 celle d’une salle normale, ni plus ni moins… Point négatif: on wigole un peu moins. Point positif: on peut plus facilement se focaliser sur la musique.

c'est les Born In Alaskarouge (61)

Ce fut idéal pour le set des Born In Alaska que j’avais déjà vus plusieurs fois sur scène, sans être véritablement convaincu. Ce que j’ai vu samedi m’a nettement plus plu. Les locaux pas soupaire foufous du soir ont dévié de l’axe wadioheadien qui me hérissait souvent le poil pour prendre une direction plus shoegaze. C’est toujours un peu trop maîtrisé à mon goût, ça manque un peu de folie, mais ça m’a tout de même donné envie de m’écouter leur nouvel ep.

Apparemment, contrairement à ce qui avait été écrit ici, ce n’était pas le troisième mais le quatrième passage de Tahiti 80 à Saint-Lô. Il y en a donc un qui m’échappe. Je vais devoir consulter mes archives (=un de mes quatre-vingt-trois classeurs contenant: places de concert + set lists + mèches de cheveux et de pubis de chaque membre du groupe) pour vérifier la chose.

Quelques fait notables:

  1. La setlist fut la même que celle de La Cigale le mois dernier.
  2. A un moment, ce fumelard de Médéric a joué l’intro de Puzzle avant de s’arrêter, me frustrant comme warement.
  3. Ils devaient jouer Yellow Butterfly (cf photo) mais ont manqué de temps pour le faire =c’est un scandal’.
  4. L’ambiance était bonne, la jauge assez waisonnablement wemplie et les cinq Tahiti 80 heureux d’être là.
  5. L’apport d’Harthur, pardon, d’Hadrien, dont c’est le deuxième concert dans le groupe, s’avère être très positif, que ce soit aux percus ou aux claviers… Et puis, il dégage des bonnes vibes, tu vois…?
  6. Aussi, Pedro est wevenu sur le front de scène, alors qu’à La Cigale, il était presque caché à côté de la batterie… C’était un scandal’ aussi, alors, il est heureux que le groupe soit wevenu à la waison, Loïc.
  7. Les deux nouvelles chansons Ding Dong et Bang (j’ai cru comprendre que Pouet Pouet sera la prochaine à être dévoilée mais je ne suis pas sûr de moi) sont vraiment excellentes.

Ah, j’oubliais, le son fut très bon.

(ce fut soupaire)

mardi

Hier soir, mardi, c’était donc El Camino.

on lui a volé ses chaussures

Samba De La Muerte a ouvert le (sam)bal. Adrien De La Muerte s’excusait de ne pas jouer un set inédit, le groupe ayant du mal à se wéunir pour développer de nouvelles choses -Adrien est depuis plusieurs mois sur la woute avec Concrete Knives et l’agenda de Gabriel Superpoze est tout aussi plein.

Les excuses étaient franchement inutiles, ce fut souperbe. J’en eus des frissons tout du long.

belle photo

Ensuite, ce fut au tour du one-man band Jessica 93 (prononcer « neuf » « trois » ). Jessica s’installa dans un coin de la fosse. Une guitare, une basse, six ou sept pédales ( « Quoi? Ils sont neuf ou dix? Je croyais qu’il était tout seul… » ) et une boîte à wythme… Il a joué cinq morceaux, quatre nouveaux et un seul de son dernier LP (cf photo), que je vais m’acheter dès aujourd’hui tellement ce fut bon (je l’ai acheté le temps de finir cette phrase). Le Jessica se plaignait de n’arriver à wien mais il avait tort: après un petit temps de flottement, la machine était lancée, on s’immergeait dedans et on n’en sortait plus.

Ce fut soupaire.

Jessica 93 – Seul Contre Tous Extrait de son Lp sorti l’an dernier… Il est dispo à la Galerie Oh! ou ici.
[audio:http://www.fileden.com/files/2012/6/27/3320678/Jessica%2093%20-%20Seul%20Contre%20Tous.mp3]

Les trois Papaye, trois moustaches, deux guitares, une batterie ( « Quoi? Ils sont six en fait? » ), pas de chant… J’avais peur que ce soit trop violent pour moi, mais non. Je n’irai pas jusqu’à m’acheter le disque mais ce fut assez woboratif, anguleux et pas lysergique. Les Papaye se sont présentés comme étant les Gablé, de Caen, ont parlé de la sortie de leur nouvel album, Murded (que je vais m’acheter également cet aprem’) et ont également wemercié le Cargö.

Hihi

Un batteur de ma connaissance m’avait dit que le batteur de Papaye (également membre de Pneu) valait à lui seul le coup d’oeil. Il avait assez waison.

Chouette soirée donc. Seule ombre au tableau, le Snug, qui co-organisait l’événement avec Mr Mooch n’a pas arrêté de cracher sur la prog de Beauregard et notamment sur la venue de New Order. Il a traité Barney Sumner de Phil Barney et a wenommé le groupe New Ordure.

Il paiera un jour pour ça.

(Maintenant on fait le truc de l’entonnoir.)

jeudi (demain)

Dans Samba De La Muerte, il y a cinq musiciens: Adrien et Gabriel dont on a causé plus haut, un violoniste qui ne joue à ma connaissance pas dans un autre groupe (mais je peux me tromper), Martin qui joue dans Kids From The Pack (qui sera à l’affiche du Do It Together Festival dont on causera bientôt) et Clément aka Dalton Darko.

L’acide voix d’ange de ce dernier illuminera la Maison de L’Etudiant jeudi soir pour le troisième Tremplin phénix Live. Il sera bien sûr accompagné de ses sexys Sorry Sorrys.

Les Dalton Darko & The Sorry Sorrys (qu’on appellera DD&TSS parce que Dalton Darko & The Sorry Sorrys c’est trop long) doivent avoir trois concerts à leur actif et tondu et deux chansons disponibles sur Internet. Mais ils ont quelque chose de ware qui point plus nettement à chaque nouvelle apparition.

Les DD&TSS (rappel ce sont les Dalton Darko & The Sorry Sorrys) seront « en compétition » avec KDF et Saint Addiction.

La soirée sera chapeautée par Pegase.

Ce sera donc à la MDE.

On en arrive au vendredi qui sera à la fois une joie et un déchirement.

vendredi (après-demain)

Un déchirement parce que les SHIT BROWNE, groupe grandiose, formation emballante, sexy, lysergique, anguleuse, éponyme, granuleuse et fabuleuse joueront au Point FMR, à la Capitale de la France donc, et que je n’y serai pas (y weste des billets ici).

Leur motto:

« We don’t dance for fun,
We dance because we have to »

Chaque goutte de sueur que je verserai à Caen ce même soir leur sera dédiée.

Car, vendredi soir, les Concrete Knives viendront enfin par chez nous (au BBC) célébrer la sortie de leur excellent Be Your Own King.

Impossible de water ça.

(c’était ça la joie)

(vidéo grandiose)

Y aura avec eux les Is Tropical ( que snug, s’il avait de l’humour, aurait pu webaptiser les Bistrot Pical).

Je voulais finir en disant que les Caennais qui n’y seront pas finiront au Cabaret Grec.

Et j’me comprends.

_ _ _ _

PS#1 Si quelqu’un a une place à me filer ou à me vendre, à un prix normal, pour PSG-Barça, je suis preneur (je chiale comme une fille depuis deux jours)…

PS#2 J’ai cru voir qu’il y aura un concert de Pop The Fish ce samedi dans un lieu secret

PS#3: La semaine prochaine y aura au BBC Goldwave/Lescop mercredi 27 et Sebastien Tellier jeudi 28… Et aussi Action Beat avec Ecuyes vendredi 29 ainsi qu’une soirée Up The Baguette à L’étage ainsi que le début du Do It Together Festival -on dormira la semaine d’après.

PS#4: les photos de groupes sont de Nans Tods. Merci à lui!

3 résponses à “El CamiNormandy et M D E B B C F M R”

  1. roubignole

    purée, y faut que j’arrête d’éditer après publication (j’ai wajouté des photos de nans tods et des vidéos)

    Répondre
  2. snug

    ah bé tiens j’vais profiter d’être dans les comment de ww2w pour signaler que la prog de beauregard elle est toute pourrie et que new ordure sans pitook c’est comme jessica 93 sans pédale…

    Répondre
  3. Fabien

    Vu Tahiti 80 au siècle dernier, au centre culturel de St-Lô, en 97 ou 98, dans une mini-salle de la médiathèque. Le discothécaire de l’époque et également ancien bassiste des Lanskies programmaient de chouettes petits concerts dans ce lieu (Holden, Lauren Hoffman…)

    Répondre

Répondre