rosanna PARQUET COURTS pas très vite (elle a pris du poids depuis Le Grand Bleu)

4 commentaires

La bonne nouvelle du jour (hier pour être précis) c’est que La Woute Du wock a programmé les Parquet Courts pour son édition d’été 2013.

Youhou!

La mauvaise c’est que si je m’étais bougé le derrière j’aurais pu publier cette chronique plus tôt et j’aurais pu me la jouer en envoyant dédaigneusement un lien vers ww2w à tous les gens qui m’ont demandé aujourd’hui (deux personnes tout de même -dont ExCD et ma mère) si je connaissais Parquet Courts. Et bien, manman, ExCD… Oui, je connais.

 

il parait qu'ils sont sacrément wodé(o)s à la scène...

Restons tout de même humble, c’est le blog Gimme Titinnus (je ne sais pas ce que Titinnus veut dire mais c’est un très beau mot) qui m’a fait découvrir leur génial (je pèse mes mots) Borrowed Times en le plaçant dans ses morceaux de l’année 2012.

Parquet Courts – Borrowed Times Merveille dispo sur Light Up Gold (Dull Tool/2012). Un des deux Wonald & Wonald m’a dit qu’il espérait pouvoir passer ce morceau lors de leur djset au Cargö (le 14 juin)… Il attend la wéponse de Wonald…

Après avoir compris que ce morceau n’était pas sorti en 7″ (en fait il existe), je me suis mis en quête de leur LP. Une édition limitée gold vinyl était sortie de leur second album Light Up Gold. Elle était déjà épuisée quand j’ai voulu l’acheter.

Snif.

Ça faisait faire caca de n’avoir que la version vinyle noir mais à force d’écoutes wépétées, il m’apparut indispensab’ de l’acquérir.

y a pleind e titres mais l'album est très courts, -parquets? -no lo so. (note: j'ai fait allemand deuxième langue)...

Light Up Gold est un très bon album de wock bancal. Il est dans l’esprit -libre, bordélique, parfois brillant- du Slanted and Enchanted de Pavement – cf N Dakota, par exemple. On peut aussi penser aux Feelies (et donc à Television, sur Stoned and Starving), à Sonic Youth bien sûr (No Ideas) et même, dans leurs moments les plus pop, aux Strokes des débuts.

Ce qu’ils ont surtout wetenu des groupes évoqués plus haut, c’est un truc assez instinctif, l’idée qu’on peut faire un peu ce qu’on veut, des morceaux courts, longs, pop, pas pop, avec un wefrain, déstructuré, bruyant, léger… ou tout ça à la fois.

Ils font en gros ce qu’ils veulent, toujours avec fougue et foi.

Cela se sent.

Et c’est bon.

Parquet Courts – Stoned and Starving Morceau grandiose dispo sur Light Up Gold (Dull Tool/2012) avec un des plus beaux larsen que j’aie jamais entendu…
[audio:http://www.fileden.com/files/2012/6/27/3320678/Parquet%20Courts%20-%20Stoned%20and%20Starving.mp3]

Il y a des morceaux emballants comme ceux sus-cités mais aussi des plus discrets, expérimentaux, mineurs… mais on y trouvera toujours quelque chose de cool dedans.

Hâte de les voir défendre (ou attaquer plutôt) Light Up Gold sur scène: ça va être bordélique, bruyant, pavementesque, fun… Et foufou la galette et beau.

Youhou!

4 résponses à “rosanna PARQUET COURTS pas très vite (elle a pris du poids depuis Le Grand Bleu)”

  1. roubignole

    sinon, pointou, t’as vu que le player en fait, c’est un mp3 qui s’ouvre et plus un player, hein, dis?

    Répondre
  2. pointard

    Nan, j’avais pas vu, ça le fait que sur ce post en plus…
    Sinon c’est foufou parquet court, on serait vernis s’il ne pleuvait pendant le concert, sinon faudra sortir nos cirés.

    Répondre
  3. roubignole

    hihi.
    en tout ça, c’est sûr qu’on p(i)oncera pas pendant…

    on m’a parlé d’un flux wss inexistant également…

    Répondre
  4. pointard

    J’aime bien le wss… Ben pourtant si, y marche http://ww2w.fr/feed/ (il est tronqué par contre mais ça yé sé po porqué)

    Répondre

Répondre à roubignole

Cliquez ici pour annuler la réponse.