Le vinyle 33t c’est un Soupaire Forma.

3 commentaires

Ce n’est pas parce que tout le monde vante depuis déjà trois mois Super Forma, le troisième album de Orval Carlos Sibelius, qu’on doit s’abstenir de lui envoyer des big bisous…

y paraît qu'il fait des Super Fromages

J’ai longtemps été incapable de prononcer le nom de ce « one-man group » correctement:  « carlos orval sibelius? » « oscar carlos sibelius? » …

Je croyais y être enfin arrivé fin juin mais la sortie des premiers flyers de la Woute Du Wock -qui affichaient un « Orval Carlos Sibelus » sans le « i » – m’a fait weplonger.

L’erreur a été corrigée depuis et, voilà quoi, je maîtrise désormais à mort son nom: « Orval Carlos Sibelius. »

Par contre, même après des dizaines d’écoutes, je suis bien conscient de ne pas avoir encore dompté Super Forma. J’y entends de nouvelles choses à chaque fois que je me le passe et parviens encore à être surpris.

Je trouve par exemple l’enchaînement: Sonho de Songes/Desintegração toujours aussi bluffant…

Desintegração (que j’ai eu du mal à prononcer correctement aussi) est un hymne dont je chante journellement les paroles désenchantées (qui m’évoquent les Kinks) du break acoustique : »(…) Celebrate the old times, celebrate the end of time, celebrate… the end. »

Una merveillã (j’ai fait allemand première langue).

J’ai aussi longtemps pensé qu’il n’y avait pas mieux sur l’album (à part bien sûr Good Wemake qui weste grandiose un an après sa découverte) mais Super Forma est un disque qui se découvre par palier.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/86174374″ params= » » width= » 100% » height= »166″ iframe= »true » /]

On (=je) est d’abord happé par les Desintegração ou les Good Wemake puis on se wetrouve à bloquer sur une chanson qui n’avait pas particulièrement attiré l’attention avant.

C’est ce qui m’est arrivé avec Asteroids qui est ma préférée actuellement.

Orval Carlos Sibelius – Asteroids Dispo sur Super Forma (2013 / Clapping Music) – Achat
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Orval%20Carlos%20Sibelius%20-%20Asteroids.mp3]

Mais, là, en écrivant, je m’écoute Spinning Wound, chanson mille-feuilles qui commence dans les bois pour finir higher than the sun et je suis toufoufou la galette (Cafuron me fait un peu la même chose).

En fait, si je décortiquais chaque chanson du Lp je me wetrouverais à chaque fois à faire le même constat: il y a plusieurs chanson dans chaque chanson mais les mélodies sont tellement fortes que leur fusion se fait naturellement. Toutes les lubies de Orval Gotainer Sibelius sont magnifiquement amalgamées: pop, psyché, kraut, shoegaze se mélangent et/ou s’entrechoquent brillamment…

Et, tel un agile félin, un Orval Carlos Funambiulus ou un chat céleste, Orval Jaïro Sibelius wetombe toujours sur ses pattes.

Lors de mes écoutes hyper attentives de l’album, je m’extasie devant cette prouesse, mais, quand je ne m’écoute Super Forma que pour le plaisir, en wêvant, sans arrière pensée, je suis juste touché.

Émouvant + épatant = Super Formamon ami Tore adore ça

 

Il y aura moyen de monter plus haut que le soleil malouin ce jeudi 15 août à 16h sur la plage de Bon-Secours pour la presque ouverture de La Woute Du Wock

Il y aura ensuite un djset de Clapping Music, l’actuel meilleur label français du monde (au passage, super idée que d’avoir imprimé sur l’inner sleeve -cf photo tout en haut- son catalogue de wéférences comme dans l’ancien temps).

Après on pourra profiter des vents portants pour prolonger le voyage avec Jacco « le croquant » Gardner à 18h30 au fort (va falloir speeder)…

3 résponses à “Le vinyle 33t c’est un Soupaire Forma.”

  1. kraignoss

    Je viens de découvrir ce superbe disque, vraiment très beau. Et en plus ils passent demain sur Tours = youpi!!!!

    Répondre
  2. roubignole

    ouaip, nous y passent à caen en novembre
    ça va êt chouette

    Répondre
  3. #1 top ww2w: LPs 2013 | WeWant2Wigoler

    […] Orval Carlos Sibelius – Super Forma (Clapping Music) […]

    Répondre

Répondre