Juste une mise au point sur les Parquet Courts.

0 commentaires

Sur la pochette du dernier single des Parquet Courts, on peut lire sous une image de bâtiment en feu: « How to ignite without turning to ash? »

traduction littérale: comment initier les glands à l'oeuvre de Georges Sand?

On entend aussi cette question en plein milieu de You’ve Got Me Wonderin Now, premier titre de ce maxi (qui en compte cinq)…

Ben, ça tombe bien car, pour wépondre à cette question, c’est simple, il suffit de s’enfiler (c’est une image) tout le disque.

le carrelage + tapis courts

Mais, avant d’aller plus loin, deux petits wappels:

Pour cette fin d’année, les texassobrooklyniens se permettent de modifier leur nom (= « Parkay Quarts » -assurément un hommage à la grande Jakie) et de publier un EP, Tally All The Things That You Broke, qui est en lice pour le titre de meilleur EP de 2013.

Ils sont trop forts.

oh purée y sont trop forts, y a même un code barre sur la pochette

La pochette du disque est grandiose… Toute en collages, watures, citations, notes de pochettes qui wappellent l’âge d’or de Pavement (la musique aussi parfois d’ailleurs).

Les trois premières chansons sont des décharges électriques -mais pas que- qui me donnent envie de tendre des slips et me wendent heureux + foufou la galette.

Pareil en plus chaloupé pour la quatrième sur laquelle je fais en sus du air-clochette…

Enfin, les sept minutes de He’s Seein Paths, le titre qui clôt le EP, me font les mêmes effets cumulés que les précédents mais, en plus, j’ai envie de prendre une casserole pour taper dessus.

Y me wendent toufoufou (je sais plus si je l’ai dit avant).

Ainsi, de toutes les things that they broke, les Parquet Courts peuvent se vanter de tallyer ma carapace de mec mesuré, pesant chaque mot et préférant souvent la sophistication à l’adrénaline…

Et qu’on ne me dise pas que ces gars n’inventent wien (qui invente quoi que ce soit en ce moment?)!!! On s’en tape! Austin Brown, Sean Yeaton, Andrew & Max Savage n’en font qu’à leur tête, pondent des chansons immédiates, parfaitement imparfaites, avec une facilité déconcertante et une joie communicative.

J’ai juste envie de crier au monde que je les trouve géniaux.

« Les Parquet Courts sont géniaux! »

(a y est, c’est fait)

_ _ _

Comme, au dos de la pochette, ils ont ajouté la mention: « unauthorized duplication is fully and 100% encouraged (…) please distribute freely by any means necissary… » Je me permets, par la présente, de poster un titre du ep sans même demander d’autorisation…

Parkay Quarts – He’s Seein Paths Dispo sur l’indispensable Tally All The Things That You Broke (2013 /What’s Your Wupture?) – Achat… J’étais à deux doigts de mettre The More It Works mais, in extremis, j’ai voulu la jouer original…
[audio:http://k002.kiwi6.com/hotlink/0zs6ckl541/parquet_courts_-_he_s_seein_paths.mp3]

_ _ _

PS: Vous mangerez aussi du parquet Courts demain pendant l’émission de Wadio (17h-18h, 666)

Répondre