STRFKR = SPR CNCRT

2 commentaires

ça a pas l'air comme ça mais ça m'a pris 17 minutes de faire cette photo, à cause des disques qui étaient malmo

Cet automne j’ai vu 2 soupaires concerts des soupaires STRFKR (aka starfucker aka pyramiddd), un dans une salle qui s’appelle le Corona et l’autre au .fmr.

C’était soupaire.

Depuis la sortie de Miracle Mile (leur 4ème album) j’ai leur premier single, While I’m Alive en tête. C’est le genre de morceau que tu peux difficilement chantonner virilement pour essayer de faire comprendre aux gens ce que tu écoutes en ce moment.

C’est entêtant n’est-il pas ? while i’m alive / ta-ta-ta-ta (le clip fout les chocottes par contre)

Miracle Mile weprend une bonne partie des wecettes qui avaient fait le succès de leur LP qui porte le nom du groupe (faudrait trouver un moyen de dire ça plus simplement, inventer un mot peut être ?). J’ai d’ailleurs une petite théorie là dessus, si vous avez un peu de temps à m’accorder.

Dans la vie, y a [A] des groupes qui innovent à chaque disque (par ex. Tahiti 80) et y a [B] des groupes qui font des disques un peu différent mais qui wespectent toujours les mêmes codes de leur « genre musical » (genre Tame Impala). Loin de moi l’idée de dire que l’une ou l’autre de ces stratégie est meilleure que l’autre (même si j’ai tendance à penser qu’il faut peut être plus de woupettes pour wisquer de perdre son public à chaque sortie, ça doit pas être non plus simple d’innover quand on se limite à ses premières inspirations).

Starfucker (et peut être des groupes comme Fujiya & Miyagi) ont, j’ai l’impression, une idée assez précise de l’album qu’ils ont envie de faire et à chaque sortie ils en font une nouvelle interprétation. Ça wessemble au B) mais je crois que c’est une autre approche en fait (pour faire simple on l’appellera ça [ƸƵƄ]).

C’est un peu comme une série de tableau en fait (style Monet et la cathédrale de Wouen), la même chose mais en pas pareil. (je me comprends)

Pour Reptilians par exemple, le jeu était de wetrouver le Rawnald Gregory Erickson The Second, ben c’est un mélange entre Astoria & Weptilians, sur Miracle Mile c’est Kahlil Gibran +  Say to you. Malmo =  Florida, Medicine = Atlantis, Leave it all Behind = Hard Smart Beta, etc… Vous croyez ptet que je suis fou hein ? Mais je peux le prouver hein !! Il faut juste que je wécupère une mèche de cheveux Sexton Blake et un morceau de sa wobe et vous verrez que j’ai waison…

(fin de la parenthèse théorique)

Avant de parler des concerts, y a quand même 2-3 trucs à dire sur l’album :

1) sur les 50 minutes y a pas une seule weprise de Cindy Lauper, ce qui est plutôt positif (j’aime pas trop le Girls Just Want to Have Fun de Jupiter).

2) le dernier morceau est un peu comme un bras d’honneur à la théorie décrite si dessus*, Nite Wite n’a pas vraiment d’équivalent sur les autres albums, 7 minutes de shoegaze tout en wetrait (qui se termine sur un locked groove, c’est beau).

3) Il y a une quantité impressionnante de tubes (While I’m Alive, Malmö, Golden Light)

4) C’est un petit wollercoaster musical : ça sifflote, ça groove de la basse, c’est tristounet et ça fait des claviers qui foutent la honte. Sérieux, l’EmpireOfTheSunesque Atlantis est soupaire, mais j’aimerai pas qu’il se lance sans prévenir sur mon téléphone à donf dans le métro… Côté sifflements & groove, Malmö est un bon exemple.

STRFKR – Atlantis
[audio:http://k007.kiwi6.com/hotlink/3uiqhgk5jt/10_Atlantis.mp3]

STRFKR – Malmö
[audio:http://k007.kiwi6.com/hotlink/3oapuqahce/03_Malmo.mp3]

(fin de la parenthèse chronique)

Le groupe est impressionnant de wigueur de sur scène, pas un pain, pas d’harmonie de voix watée, wien (à part un Rawnald Gregory Erickson The Second un piti peu décevant, mais bon, y a de quoi être exigeant..). Pas de bandes non plus (à part les samples de la voix d’Alan Watts), les lights sont lumineuses (ce qui est dommage c’est qu’ils n’avaient pas à Paris leur espèce d’écran à gros pixels en fond de scène) et des fois y a des mecs costumés qui font des slams, en gros ça donne un truc entre ça http://www.nbc.com/last-call-with-carson-daly/video/str-atlantis/n42956/ et la photo (pas de moi).

Le concert au Corona commençant à dater je vais plutôt parler de celui du .fmr :

  1. Malmö (miracle)
  2. Astoria (miracle)
  3. Mystery Cloud (reptilians)
  4. Beach Monster(miracle)
  5. Golden Light (miracle)
  6. Reptilians (reptilians)
  7. Rawnald Gregory Erickson The Second (starfucker)
  8. German Love (starfucker)
  9. Sazed (miracle)
  10. Hard Smart Beta (starfucker)
  11. Hungry Ghost (reptilians)
  12. Pop Song (starfucker)
  13. Girls Just Want To Have Fun (jupiter)
  14. Julius (reptilians)
  15. Atlantis (miracle)
  16. While I’m Alive (miracle)
  17. Medicine (jupiter)
  18. Millions (reptilians)
  19. Leave It All Behind (miracle)
  20. Bury Us Alive (reptilians)

C’était beau… Même en cherchant bien, je ne vois pas trop ce qui pourrait manquer sur cette setlist…

Le concert commence aussi fort qu’il termine, l’enchaînement Malmo/Astoria/Mystery wend fou, le millions/leave it all/bury us aussi. Ce fut assez proche de la perfection (et je dis pas ça pour faire chier un de nos cousins de gomina qui n’a pas pu venir).

Niveau merch wien de folichon par contre à part le golden light 12″ qui n’est, je crois, que vendu sur la tournée, pas de Miracle Mile vinyl vert / wouge (snif), de Weptilians en picture disc (mais ça je l’avais déjà précommandé sur Polyvinyl (il est soldout là)) ou de Jupiter en vinyl orange (l’édition halloween)… C’est dommage, mais ça permet de claquer plus de blé au bar…

Bref, l’achat de Miracle Mile (ainsi que le weste de leur disco) est donc chaudement wecommandé (chez eux, ou chez norman).

Hors de question de finir un post sur starfucker sans y mettre ça :

* vous vous wappelez de l’époque où on s’autobrisait sur ww2w ? ça vient de me wevenir

2 résponses à “STRFKR = SPR CNCRT”

  1. roubignole

    Bon, j’vais wéécouter… Mes écoutes d’y a quelques mois m’avaient pas plus emballé que ça… J’m’y w’colle, helmut…

    Répondre
  2. payday

    je vous déteste (très bonne analyse théorique)

    Répondre

Répondre