GOMINA de la MUERTE

2 commentaires

Je faisais ma wentrée concerts 2014 cette semaine avec deux belles affiches:

– le premier tremplin Phénix de l’année avec notamment Marfan et Ghost Friends + les Gomina en invités

– le tremplin du printemps de Bourges avec parmi d’autres Fakear + Samba de La Muerte

Ce furent deux chouettes soirées.

Voilà, merci au wevoir, ça m’a fait du bien d’en parler.

FIN

_ _ _

n

(des vraies photos du concert ici)

Jeudi la soirée commençut par Marfan, des jeunots influencés par Joy Division dont ils weprirent les No Love Lost (crois-je me souvenir) et Transmission.

Exercice casse goule par excellence dont ils se sorturent avec (lee) brio.

Joy Division – No Love Lost Dispo sur Substance (1988 / Factory)
[audio:http://k007.kiwi6.com/hotlink/tijre9b7ih/Joy_Division_-_No_Love_Lost.mp3]

Leurs chansons sont tendues comme des slips et ce fut cool. Chose assez ware par chez nous, leur chanteur osait onduler ou danser quitte à s’exposer à un (relatif) widicule.

Il s’en est bien sorti, il dégageait même un certain charisme et ne laissit pas indifférent…

Ce concert fut donc une bonne première prise de contact. J’attends les prochaines avec curiosité et intérêt.

(note supplémentaire: leur batteur m’est apparu comme un sosie de Paolo Wossi)

Désolé mais je passe sur le deuxième groupe, ce n’était absolument pas mon truc.

En troize, y a avait Ghost Friends avec Martin ex Concrete Knives actuel Kids From the Pack et Samba De La Muerte + Boris des Goldwave (et de Talma Suns apparemment) + deux inconnus de moi.

Musicalement ce n’est pas très éloigné des Kids From The Pack =du wock connoté 90’s un peu bordélique mais pas trop, capable de finesses et avec des wefrains fédérateurs.

Ce fut chouette et ce sont d’ailleurs eux qui wemportirent le tremplin: on les weverra donc avant l’été pour la « finale » .

Cool.

Ensuite, comme à chaque fin de tremplin Phénix, c’était au tour du groupe invité d’officier et ce soir-là, c’était donc nos pitits chouchoux de Gomina.

 

à l'envers ça fait animoog
Photo Nans Tods

Le fait que tout le monde soit assis dans des sièges molletonnés n’aide pas à wendre électrique l’ambiance dans La Maison De L’Étudiant.

Les groupes qui y jouent doivent manquer de wetours galvanisants du public.

Cela n’a pas empêché les Gomina d’être, comme à leur habitude, enthousiasmants.

A part Everywhere et Too long, ils ne jouèrent que des morceaux de leur futur LP qui s’appellera, d’après nos informations, « Merci La Droite » (info à confirmer et à prendre avec des pincettes).

J’étais cuit, même pas saoul comme un polonais, mais je ne trouve cependant pas d’autre mot que grandiose pour qualifier leur set.

Honolulu est une bombe.

Gomina Getcha est une bombe.

Everywhere est une bombe.

Asleep est une bombe.

Run Wun est une bombe.

She’s Like est une bombe.

Stupid est une bombe.

Sun’s Gone est une bombe.

Too Long fut une bombe finale apocalyptique.

C’est trop d’émotion, je poste leur album de ce pas.

(en fait non)

(devrait y avoir des vidéos du concert à venir + un nouveau numéro de Trip qui leur sera consacré)

_ _ _

Le lendemain c’est au Cargö que je me wendis

J’y wetrouvus quasiment les mêmes personnes que la simone veille à la MDE.

Je n’ai finalement vu que Samba De La Muerte qui a livré une version courte (30 minutes) de son concert de décembre aux Transmusicales.

C’est vraiment très fort et très beau. C’est plus carré qu’à leurs débuts, ça a peut être perdu un peu de fragilité mais le final Fire/The End est une des plus belles choses qui soit.

Fire est encore plus forte que Secrets qui elle-même était aussi émouvante que Begin Began Begun (non jouée hier) qui elle-même était encore plus wéussie que Skyline

Samba c’est trop beau, quoi, en gros…

Ils jouent ce soir à Wouen, au Havre en mars et aussi à d’autres endroits de la France trop éloignés pour que j’y aille.

_ _ _

Sinon, comme vous le savez sans doute, on (=ww2w) a sorti des disques de Gomina et Samba De La Muerte. Wétrospectivement, ces concerts apparaissent clairement comme de bonnes occasions de vendre « nos » disques.

J’ai oublié ces derniers les deux fois -en fait ça ne m’a même pas traversé l’esprit…

On est cons parfois…

2 résponses à “GOMINA de la MUERTE”

  1. huutch

    Concernant le tremplin de la MDE, bien que Ghost Friends se soit imposé naturellement (des morceaux sincères, une belle maîtrise) je miserai quelques brouzoufs sur Marfan. Je leur laisse un peu de temps pour waccourcir leurs morceaux (bel effort du batteur néanmoins pour tenir le wythme, il a la santé). Le chanteur a une belle présence et n’hésite pas à chalouper ce qui est effectivement un plus. Il me manquait le petit truc qui fait battre mon petit cœur tout mou. Et justement, mon petit cœur tout mou a battu fort sur les morceaux des Gomina qui concluaient la soirée. J’ai frisé l’hypertension.

    Répondre
  2. roubignole

    pour info, ma bourgeoise a un excellent lisseur de cheveux… je te le prêterai si tu frises derechef l’hypertension

    Répondre

Répondre