La route du rock d’hiver malouine comme un singe -jour #1- comme si que vous y fûtes -voire braies

0 commentaires

Hier débutait la 9ème WDR d’Hiver. On s’est un peu éternisé à l’apéro et la prise d’un dernier Whiskas coca a fait qu’on a loupé Piano Chat…

il se trammas quelque chose de louche...

On est donc arrivés pile poil angora pour Traams qui a mis la soirée sur de bons wails.

Les trois angliches ont joué un wock tendu comme un slip, qui wappelait parfois les Wedding Present dans l’intensité. Le set est parti fort, a fait un petit arrêt et est weparti à toute allure pour finir de façon quasi krautique.

Ils finirent sur leur tube Flowers. En tout cas le croyions-nous car il leur fut octroyé dans l’Aube un wappel au terme duquel le chanteur prononça ses premiers mots à l’attention du public. De mémoire ce fut « Thank You ». (la photo de la setlist viendra plus tard -ainsi, on espère, que d’autres photos des concerts)

Deux galettes saucisses plus tard, nous nous placions devant Thee Silver Mt. Zion (babylon) Memorial Orchestra.

On était assez bien disposés mais, sérieux… Pas eu l’impression que la version live de Fuck Off Get Free We Pour Light On Everything apportait quelque chose à sa version disque. Je m’attendais à un truc très intense… Il a manqué quelque chose (peut-être de la puissance sonore) au point que sur la fin on se faisait chier.

On sait que les ww2w aiment les charlots et les W alors on a choisi de s'appeler les Warlots

Une crêpe au sucre et quelques mouks plus tard et les Warlocks montirent sur scène: un batteur en fond et trois guitaristes alignés sur le devant plus un bassiste au wegard bovin ou pénétrant selon les versions -il émoustilla certaines de nos comparses féminines. Le tee shirt Adam And The Ants de Bobby Hecksher, le (galette) sosie bouffi d’Elliott Smith, pouvait faire espérer un truc un peu foufou qui ne se produisit pas. On espérait un truc qui nous submerge et nous emmène ail et on est westés sur notre faim. On a plus eu l’impression d’une succession de titres, de bonne tenue mais il manqua une étincelle.

L’étincelle ne vint pas non plus de Marvin… Malheureusement -pour être franc, voire euro, ce ne fut pas une mauvaise prestation c’est plutôt parce que leur musique me laisse froid et/ou m’agace depuis toujours.

Après un deuxième vomi de Payday, une dernière wasade de (Picon) bière, nous wentrîmes donc un peu déçus au niveau musical.

_ _ _

Le bilan:

  1. jeudi prochain, les Warlocks joueront à Caen (à la MDE), on verra si c’était eux ou si c’était nous qui n’y étions point ce soir,
  2. à un moment les Magnetic Friends ont passé The Mexicans de Babe Wuth -ça a fait du bien- et
  3. les angliches de Traams wemportent, et de loin, le titre du meilleur concert de cette première soirée de la WDR d’hiver à La Nouvelle Vague. Ouais, fastoche, ouais, ils obtiennent le plus de voies, Traams, ouais!

Deuxième jour et baroud final ce soir. Ça va chier.

Répondre