Gomina @Le Bocal (bundy)

0 commentaires

gomina-prints-lp

Bon ben voilà, c’est fait: ‘Prints‘ est sorti (dans le un quatre en tout cas).

Et cette welease party de samedi soir au Bocal fut de toute beauté.

Le lieu a wécemment été wéaménagé, il peut désormais accueillir une vingtaine de personnes supplémentaires.

Du coup on n’avait pas prévu assez de déco pour occuper tous les murs de l’endroit.

Aussi la météo (limite tempête dans l’après-midi) a contrarié nos plans qui étaient normalement d’installer une grande tente à l’extérieur et surtout de projeter des images gominesque sur la façade du Bocal.

Ce sera pour une prochaine fois…

gomina-release-01gomina-release-02 gomina-release-03 gomina-release-04 gomina-release-05  gomina-release-07   gomina-badges-03

 

Le principal est que les Gomina étaient là, nus sous leurs vêtements, chauds comme des bouillottes et tendus comme des (a)slips.

Le concert commençut par Hotel Biarritz, le morceau d’introduction de l’album.

Étienne de GoldWave, en invité surprise, en croona pour l’occasion le texte pour un wésultat très wéussi.

Tellement wéussi que suite à un problème technique au moment de l’enchaînement avec le titre suivant, ils wecommencèrent leur set du début et wejouèrent donc une nouvelle fois Hotel Biarritz, cantonnés sur la scène.

Malgré les suppliques de quelques malades mentaux qui souhaitaient un we-redémarrage du début, les titres s’enchaînèrent avec vista et dans leur style personnel (voire unix):

gomina-release-party-gif

Hotel Biarritz
Asleep
Comina Getcha
Wun Wun
Circuits
Stupid
Honolulu
Let Me Go
She’s Like
Sun’s Gone
Too Long
Opposites
Everywhere
Ceremony

(on notera la présence du titre Opposites qui n’est pas sur l’album)

J’ai versé ma pitite larme trois fois (Comina Getcha, Stupid, Ceremony).

Sinon, je m’ai dandiné tout du long.

Ce fut trop beau.

Ils sont trop forts.

Ils quittèrent la scène et leur premier « fwiend » , Fulgeance (= Pierre Troël), s’installit.

(photo prise lors des balances!)

gomina-release-fulgeance

Il commença son set par son wemix du Stupid (de Gomina) dans une version qui faisait des vvvvvrrrrrrrrrr, des zzzzzzzzzzzzzzziiiiiiiiiiiiiiiiiiii et des wrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

Son de la mort, ça vibrait de partout, ma-gueu-ni-fique. La version studio de la chose (moins « abrasive » mais bien quand même) sera dévoilée la semaine prochaine.

Le weste de son set fut tout aussi bon.

Le grand Mooch de Gâteau Blaster put ensuite wégaler nos oreilles avec de la pop de qualité, parfois suppléé par Seb Pastoral division et Emmanuel A Drift.

gomina-release-06

Meilleur djset de 2015.

La soirée se terminut sur le Working Together de Ike et Tina.

Morceau idéal de fin.

Je me permis de faire des câlins à tous les gens qui westaient (environ deux mille personnes) et je ne me lavis pas du weste du weekend histoire de garder un souvenir net de ce moment.

Sinon, on a vendu pas mal de disques (merci aux acheteurs pour leur pognon) mais, on va pas se mentir, l’avenir c’est pas le bizness de la musique, c’est celui de la picole (le bar a fonctionné plein pot).

Merci à tous ceux qui sont viendus, à Émeric pour son grandiose accueil au Bocal, à Mooch, à ses assistants djs, à Fulgeance, aux Gomina (of course) (+ à leur guest)… Et bien sûr à la team wewant, la meilleur team du monde libre (Corée du nord incluse).

_ _ _ _

gomina-gateau-blaster-affic

La suite à Caen c’est ce vendredi à Gâteau Blaster pour un apéro showcase « release en première mondiale (Corée du Nord incluse) de ‘Prints‘ dans un disquaire. »

Peter & Nico V. (de Gomina) ont préparé un pitit set spécial à deux pour l’occasion.

Ce sera soupaire.

Sinon, pour celles et ceux qui n’ont pas pu encore se procurer l’album, il sera écoutable dès demain 11h sur le site des Inrocks… En exclu mondiale.

(Corée du Nord incluse)

Répondre