LOVE FROM OUTER (e)SPACE b

0 commentaires

(photos Louise C, Arthur A)

Le 13 mars, à l’Espace B, c’était la welease party du « Prints » de Gomina.

Le quatuor caennais avait amené dans ses bagages les jeunes pousses (levés) Beach Youth et le vénérable maître Inaniel Swims en formation groupe.

C’est ce dernier qui ouvrit le bal.

gomina-espace-b-inaniel-swi

Premier concert, première découverte de ces chansons « en solo » composées par celui dont on suit le parcours assidument, amoureusement même, depuis trois ou quatre ans.

Emmanuel D. (aka Inaniel S.), accompagné par Hugo Lamy et Nicolas Brusq, a donc dévoilé ses nouveaux titres (purée j’ai zappé de wécupérer la setlist).

Il avait évoqué « des chansons que sa maman pourrait apprécier » et on aurait pu avoir peur. Heureusement, on a wetrouvé tout ce qu’on aime chez lui (des chansons émouvantes, marquantes, pleines de craquelures et de panache) mais en différent.

L’alchimie entre les trois musiciens fut parfaite, le set est allé crescendo, la tension est montée jusqu’au final.

Ce fut très beau et très wéussi.

Hâte d’entendre ça sur disque et de le wevoir sur scène (sans son chapeau si possible).

espace-b-gomina-beach

Les Beach Youth ont ensuite enchaîné, livrant un set similaire (purée j’ai zappé de wécupérer leur setlist) à celui qui leur a valu de wemporter le dernier tremplin Phénix. Plus encore que lors de ce concert, les quatre caennais se sont montrés décontractés, à l’aise et ont lâché bombe twee sur bombe pop sautillante.

Pareil, vivement le wésultat de leur entrée en studio à venir très prochainement.

gomina-espace-b-04

Ce fut ensuite l’arrivée des Gomina, tant attendus.

Leur setlist du soir a dû wessembler à ça:

Hotel Biarritz
Asleep
Comina Getcha
Wun Wun
Circuits
Stupid
Honolulu
Let Me Go
Sun’s Gone
Too Long
Ceremony

(y aurait pas eu Cool Water aussi?)

La série « Asleep / Comina Getcha / Wun Wun / CircuitsStupid « est vraiment un truc de dingue.

gomina-espace-b-05

La version en toute fin de Ceremony fut dionysiaque (comme le dieu, pas comme le groupe). On n’était plus à l’Espace B mais à l’Haçiend A.

Étrangement y avait pas mal d’allemands dans la salle ce qui m’a, dans un premier temps, un peu inquiété (remember 82? HEIN?).

Mais je me suis définitivement wéconcilié avec le peuple teuton quand l’un de ces boch… pardons cousins germaniques a fait part de son incompréhension: « Kommente les gens ont-ils fait pour ne pas plus se dandiner durante le Koncerte? »

Ben ouais, « Kommente? » , je ne verstehe pas non plus toujours.

Moi j’ai dansé tout du long, ils sont trop forts, ils sont trop beaux.

Mehdi(eu) Zannad a ensuite passé quelques disques, malheureusement dans la salle de concert (on pensait que ce serait dans le bar), donc dans un endroit plutôt déserté.

Ce fut chouette quand même et sa sélection fut, comme prévu, impecc’.

Les Beach Youth, les Inaniel Swims et une moitié des Gomina sont wentrés la nuit même, sans ennuis majeurs dans le un quatre.

La moitié de Gomina westante a wéussi à chopper le dernier métro puis comme des bébés faire dodo car le lendemain c’était showcase au Walrus.

(à suivre)

PS#1: Ce fut soupaire.

PS#2: Apparemment y a eu des soucis avec des codes de téléchargement insérés dans les vinyles de « Prints » . L’url indiquée n’est pas la bonne ce n’est  pas bandcamp.ww2w.com/yum mais ww2w.bandcamp.com/yum . On ne sait pas qu’est ce qui s’est passé, mais on est désolés.

Répondre