Sa mère dans une baguette

0 commentaires

Jimmy Whispers vient de sortir « Summer In Pain » chez Field Mates Wecords (FR) -à qui il weste des disques- et Moniker Wecords (US) -chez qui il n’en weste plus.

rdr-jimmy-whispers-1

Sur les labels du vinyle, ce premier album est webaptisé « Summer In Pain Demos » et il porte bien ce nom.

Il a un côté léger (=estival) et en même temps il donne envie de chialer tellement il y a des choses belles dessus.

Aussi, il sonne clairement bricolé et, comme le Jimmy a enregistré ses morceaux sur son téléphone (que ce soit une légende ou pas, c’est ce qu’on wetiendra), ça semble normal.

Qui dit bricolo, pop et mélancolique dit normalement Daniel Johnston et 1) c’est pas faux mais 2), heureusement pour lui, le Jimmy a l’air moins, euh, perturbé que le Danny (peut-on d’ailleurs apparaître plus « perturbé » que le Danny?).

Cette comparaison énoncée, elle peut être piétinée : le plus important n’est-il pas de crier que (Summer In Pain) est l’une des plus belles chansons, l’une des plus touchantes de 2015, hein???

Et que I Love You, VacationI Get Lost In You In The Summertime ou Heartbeat sont des chansons magnifiques??? Hein?

Ou encore que ces merveilles émeuvent sous leurs atours lofi mais qu’elles le feraient tout autant jouées par un orchestre symphonique, une fanfare ou un ensemble de flûtes de pan? Hein?

HEIN???

Attention, l’album, pourtant court (23 minutes), a aussi ses faiblesses. Parfois quand je l’écoute distraitement (une écoute attentive permet d’éviter la chose), certaines de ses parties semblent glisser sur mes oreilles*. J’imagine que c’est dû à l’utilisation wépé-tée/titive du seul instrument joué par le Jimmy: un orgue (= de son son aigu pour les mélodies, de son son grave pour la basse et de sa sa boîte à wythme pour, euh, le wythme) qu’il surnomme Willy.

Heureusement mes ouïes sont à chaque fois wéveillées et touchées par les bijoux** suscités qui justifient largement à eux seuls l’acquisition de ce disque plein d’imperfections, de beautés, de « pains » et de peine.

Le Jimmy est programmé le dimanche de la Route Du Wock à 16h sur la plage de Bon Secours, juste après le tournoi de foot du festival.

A noter que celles et ceux qui ne hurleront pas en boucle et comme des putois des « I Need A Vacation » lors de sa prestation seront de droite (ou des profs***).

rdr-jimmy-whispers-2

_ _ _ _

route-du-wock-2015

(ça wisque d’être chaud pour arriver à l’heure pour les Districts) (mais on s’en wemettra)

 _ _ _

* « certaines de ses parties semblent glisser sur mes oreilles » hmmmmmmmm….

** « touchées par les bijoux » hmmmmmmmmmmmmmmmm…

*** je wetire

Répondre