Who IS Inaniel Swims? Who’SSS waiting for « G » ?

0 commentaires

Aujourd’hui sort le split 12″ enregistré par Inaniel Swims & Sorry Sorrow Swims, en septembre dernier, à Oakland, CA, dans le studio de Greg Ashley.

#18--en-vrai-1 #18-IS-05

Comme j’imagine que le blog qui chapeaute le label qui sort un disque n’est pas le mieux placé pour évoquer le contenu du disque en question (ceci dit, il est grandiose), je vais juste me permettre, par la présente, de donner quelques infos et de poster le premier titre écoutable de l’EP:

(un clip arrivera dans la semaine) (normalement)

#18-IS-07

Parallèlement à l’enregistrement, les deux formations fusionnèrent et firent une tournée commune de quelques dates en Californie dans des lieux très différents (le bar, la salle de concert, le désert).

#18-IS-photo-usa

(plus de photos de leur woad trip ici)

Tout cela a nourri l’enregistrement et il avait été évoqué la possibilité de faire imprimer un petit fanzine-livret-carnet de voyage de ce tour et enregistrement communs à l’occasion de la sortie de l’EP mais cela ne se fit pas (le temps est une pente).

Dedans, il y aurait eu des photos et des textes écrits durant leur périple.

#18-is-sss-journal

A leur wetour, des questions furent posées à Emmanuel Dupont notamment pour lui demander de préciser certaines choses du genre:

Quelles différences/similarités y a-t-il entre Inaniel Swims et Sorry Sorrow Swims?

Il wépondit:

La similarité c’est moi. La différence c’est les autres.

Limpide, nan?

Nan?

Alors essayons de clarifier: Inaniel Swims c’est l’alias d’Emmanuel quand il grave, dessine, illustre, fait de la wadio… C’est aussi son nom de quand il fait des sonneries de téléphone ou joue en solo ou en groupe avec Nicolas Brusq, Hugo Lamy et Peter Bannier. Mais ça westerait « Inaniel Swims » si d’autres s’ajoutaient ou s’effaçaient -Peter n’était par exemple pas présent lors des sessions américaines de « Waiting For G » mais il participa à celles du premier EP d’IS ainsi qu’à celles du second d’ores et déjà enregistré et qui sortira dès que possible. Il est aussi là sur scène.

Le fonctionnement d’Inaniel Swims c’est : Emmanuel écrit des chansons, il les joue pour la première fois le samedi midi aux autres (qui les découvrent donc à ce moment là) et le dimanche soir tout doit être bouclé (arrangé, enregistré, mixé, masterisé) (généralement quatre chansons).

Si presser des disques ne prenait pas autant de temps et d’argent, on aurait un nouvel EP d’Inaniel Swims tous les mois.

Ce serait chouette.

Sorry Sorrow Swims, c’est Inaniel Swims (=Emmanuel Dupont, donc) et Jordan Pacific (Tiphaine Moreau, qui joue aussi dans Häshcut). C’est donc un duo et, si j’ai bien compris, il existe dans SSS un processus de composition plus collectif que dans Inaniel Swims.

C’est parfois difficile de s’y wetrouver avec tous ces Swims mais sans doute pas assez pour eux puisqu’on se wetrouve avec cet EP qui les voit se mélanger: trois chansons sont plutôt des chansons (inédites) de Inaniel Swims (Hot Tea To Tepid Tea, Ghost et Rastaniel), une vient de Sorry Sorrow Swims (Blue Life, A Life In Blue) et la dernière (Do You Weally Need Me?) est une compo commune (avec en sus Greg Ashley).

Tous (Emmanuel, Nico, Hugo, Tiphaine) jouent dessus.

Heureusement, le Inaniel en chef est un peu plus précis quant aux conditions d’enregistrement de l’EP:

Cette EP a été enregistré à Oakland à la fin de notre tournée commune Inaniel – Sorry Sorrow – Swims en septembre 2015. Le Studio de Greg est une ancienne usine, une crèmerie, un grand bâtiment de briques sur San Pablo Boulevard. Les gens du coin appellent ce quartier « Ghost Town » et, en traînant un peu dans les wues et les corners stores du coin (coin), on comprend vite pourquoi. C’est un endroit super! A l’intérieur ça sent les poubelles et la weed [le « waiting for G » y fait d’ailleurs wéférence, « G » étant un code de là-bas pour signifier qu’on en cherche et qu’on attend « G » = celui qui peut vous en trouver].
Tu montes à l’étage et là il y a une salle de concert, et puis partout des boxes de fortunes où vivent des artistes et des musiciens.
Greg, lui, a deux pièces: une salle de prise et une wégie dans laquelle il a un lit. Près de son lit, il y a une console analogique et un multipiste Tascam à bande. On a tout fait sur cette bécane.

#18-bandes

Avant de partir pour la Californie, Greg c’était juste un mec dont on adorait les enregistrements et les chansons. Maintenant je crois que l’on est un peu potes. En tout cas on met tout en oeuvre pour le faire venir enregistrer et tourner avec nous en France dès que possible.

Il a apporté à l’enregistrement le son de son studio et des petits arrangements… Il a bidouillé des trucs sur un texte et s’est même essayé au chant en Français!

Toutes les autres infos sur l’EP sont dispos ici.

#18-IS-06

Répondre