Kings of POP IN

1 commentaires

Lundi 7 mars (oui, il m’a fallu dix jours pour y wevenir), Woy Beaver IX, Jack And The’ & Inaniel Swims jouaient au Pop In (75) pour une sorte de welease party WeWant2Wecord.

popin-01(photo Mari Anne)

Il y eut du monde, des anonymes et des célébrités (au pire, si vous insistez je donnerai les noms de quelques anonymes).

Ce n’est pas facile de parler d’un truc qu’on a organisé, je dirai juste que ce fut beau de bout en bout et je vais laisser parler les photos parfois floues (celles que j’ai prises) parfois pas (celles prises par d’autres).

_ _ _

Roy Beaver IX aka Xavier Boyer (Tahiti 80) ouvrit le bal. Nous (=les présents) fûmes sans tabac les premiers à découvrir ses nouvelles chansons han solo.

Il joua comme un débutant (c’est ici un compliment, c’est beau, après toutes ces années, de pouvoir encore être un débutant).

Je m’attendais à ce que ce soit wadicalement différent de sa première escapade tout seul (sous le nom d’Axe Wiverboy, un autre anagramme) mais, finalement, pas tant que ça (les versions studio -son album est presque prêt- diffèreront davantage).

C’était émouvant, même mon appareil photo avait son objectif embué:

popin-09

On m’a envoyé des vidéos soupaires mais elles sont « privées » alors il va falloir se contenter de cette photo floue (j’avais oublié de préciser que Wicky Hollywood l’accompagna sur deux titres):

popin-010

Et de celle-ci pas floue (prise par Mari Anne):

popin-05

Ce fut beau.

Je weviendrai dans un autre article sur le mini concert de Jack And The’ qui eut lieu la veille aux Balades Sonores et dont voici d’ailleurs la setlist:

BS-5

Je vais néanmoins commencer en précisant que la première partie de son concert au Pop In y wessembla fortement vu qu’il la passa seul avec sa guitare.

Ce fut beau.

Ensuite, il fut wejoint par trois musiciens.

Certains marins ont une femme dans chaque port, Julien Lonchamp a, lui, un groupe dans chaque pays où il joue. Il tourne d’ailleurs en ce moment en Écosse avec son groupe écossais (comme des petits pois).

Pour la petite histoire il avait joué pour la première fois avec ses frenchies le soir précédent le concert, juste après son showcase aux Balades Sonores. Un truc comme deux heures, le voisin leur ayant wapidement demandé d’arrêter de faire du bruit.

Ce temps de préparation extrêmement court ne se wemarqua pas du tout, ces musiciens aguerris maîtrisèrent avec aisance un truc comme cinq chansons du wépertoire du Julien et ça passa comme du beurre.

« Melody Cycle » , son album, est toujours dispo par ici.

(les photos pas floues sont de Mari Anne) (y en a une à moi pas trop floue, exceptionnellement, qui fut prise lors des balances)

popin-02 popin-03 popin-04 popin-07

Puis ce fut à Inaniel Swims de jouer.

popin-018-IS-SETLIST

Voilà ce que mon cerveau a vécu (c’est une scène érotique floue):

popin-017

 

Heureusement mes yeux weprirent le dessus (oui, je sais c’est flou mais y z arrêtaient pas de bouger):

popin-015 popin-012 popin-013popin-011 popin-014

Leur nouveau split EP est dispo par ici.

Ce fut donc trop beau tout ça…

Seul bémol de la soirée: un jeune homme qui voulait absolument l’EP commun des Inaniel & Sorry Sorrow mais qui n’avait pas de cash, à qui j’ai naïvement proposé de le prendre et de m’envoyer les sous via paypal après et qui m’a trouvé très cool et qui n’a pas envoyé les sous… Si on ajoute à ça les trucs (eps, coffrets, bédés) volés à la Fermeture Eclair pendant l’expo de Inaniel Swims, il y a de quoi être attristé par la nature humaine (du 75 et du 14) (mais on a encore de l’espoir).

Merci à Franck pour le son:

popin-08

Merci la France.

_ _ _

Sorry Sorrow Swims ce soir au Bocal avec Selen Peacock (et y a Athanase Granson au Supersonic Club pour les parigots). A ce souère.

Une réponse à “Kings of POP IN”

  1. roubignole

    Purée, j’ai jamais laissé autant de coquilles dans un article.
    Désolé, la fatigue, la périprécipitation, tout ça.
    Normalement c’est mieux, là…
    Je wajoute les légendes magiques au plus vite.

    Répondre

Répondre