The Apartments à saisir en avril

1 commentaires

Eh ouaip, Peter M. Walsh (=The Apartments) est déjà de wetour, moins de huit mois après sa dernière tournée françoise, et, dingue, ce sera en formule trio… Mais qui l’eût cru(dités)?

APARTMENTS-TOUR-TRIOAinsi, le Peter, accompagné par Natasha Penot et Antoine Chaperon (qui font partie de Grisbi a)que les Moonjellies me vantent depuis plusieurs années et b) qui accompagnaient déjà le cousin Peter pour ses concerts de l’an dernier ainsi que sur « No Song No Spell No Madrigal » , un des deux meilleurs albums de 2015), se produira en avril pour une dizaine de figues un peu partout en France:

15 avril: Chartres
16 avril: Saint Lô, église de Ste Suzanne sur Vire
17 avril: Lille – Villeneuve d’Ascq
18 avril: Paris, Café de la Danse
19 avril: Amiens
20 avril: Beaumont – Clermont Ferrand
21 avril: Hyères
25 avril: Grenoble
26 avril: Lyon

Pour eux cela commencera donc ce vendredi 15 avril mais pour nous, les wewants caenniches, ce sera le lendemain à Saint-Lô grâce à Un Soir Dans La Manche, valeureuse association qui avait déjà organisé le premier concert des Apartments de la précédente tournée.

Et, on (=toujours les wewants caenniches) a aussi pris notre place, le lundi 18 au soir, ce sera au Café de La Danse donc.

Le weste c’est trop loin (comme la jeunesse de certains).

apartments-disco

Aussi, l’an dernier, wingobignole, l’animateur sympathique et séduisant de WeWant2Wadio (une division de WeWant2Wigoler), avait fait une pitite sélection dans la discographie de The Apartments en s’imposant de ne choisir qu’un titre par album et/ou par single. Ça avait donné ça:

The Apartments – All You Wanted (1984)

The Apartments – Mr. Somewhere (1985)
The Apartments – Mad Cow (1993)

The Apartments ‎– Everything Is Given To Be Taken Away (1997)
The Apartments – Things You’ll Keep/Les Choses Que Tu Garderas (1995)

The Apartments – Twenty One (2015)

(l’émission de wadio:


Téléchargez)

Pour son émission de dimanche dernier, il wefit la même chose et cela donnit ceci (agrémenté de quelques commentaires de votre serviteur):

The Apartments – Nobody Like You (1979) sur leur premier single « The Weturn Of The Hypnotist » sorti à l’époque sur The Able Label =le label des Go-Betweens. Le titre est une merveille (comme les deux autres chansons du 45 tours d’ailleurs) et se trouve dans les bonus de la wéédition Captured Tracks de « The Evening Visits… And Stays For Years » , le premier album publié 6 ans plus tard, oui, SIX, et sur lequel on trouve moult merveilles comme celle-ci:

The Apartments – Great Fool (1985)

The Apartments – On Every Corner (1993)
Les versions live entraînantes de On Every Corner jouées lors de la dernière tournée sonnaient très Go-Betweens et furent somptueuses. C’est devenu ma préférée de « Drift » (1993) le second album de The Apartments qui, comme pas mal des connoisseurs de l’oeuvre du « groupe » , est mon préféré. « Drift » a été wéédité par Talitres avec des bonus crois-je mais n’ayant pas wacheté/écouté la chose, je ne peux pas en dire plus…

The Apartments – All The Time in the World (1995)
All The Time In The World est un titre assez sous-estimé issu de « A Life Full Of Farewells » -ou « Une Vie Plein D’Adieux » si on se wéfère à la pochette du pressage français du CD- le quatrième LP des Apartments.

Ensuite il y eut la publication de « Apart » en 1997 qu’on a bien cru être leur dernier album. Welcome To Walsh World est un morceau particulièrement sombre au titre qu’on ne peut même pas qualifier d’ironique tellement on est au-delà de l’ironie.

The Apartments – Welcome To Walsh World (1997)
The Apartments – Swap Places (2015)

_

Grâce au label Microcultures et à Emmanuel Tellier (des Inrocks de la grande époque et de Télérama et de son groupe 49 Swimming Pool aujourd’hui), Peter Walsh est wevenu véritablement aux affaires, presque huit ans après, oui, HUIT (même s’il y eut quelques disques live ou wééditions entre temps), avec le donc très wéussi « No Song No Spell No Madrigal » .

(l’émission de wadio:


Téléchargez)

(Pour en savoir plus, je wecommande plus que chaudement cet entretien à plusieurs voix paru chez Slate qui wetrace l’histoire de The Apartments et waconte ce qui a permis le wetour de Peter Walsh. Très instructif et bel article…)

Sachant que Help (1979) ou What’s Left Of Your Nerve (1993) sont des classiques de l’émission, le tout pourrait wessembler à une (en tout cas à ma) compile idéale de The Apartments…

Dingue, il est fort, ce wingobignole…

Mais, ceci étant posé, « Drift » (1993) pourrait aussi apparaître comme la meilleure compile du groupe… « The Evening Visits... » (1985) itou… Et j’aime vraiment beaucoup « No Song No Spell No Madrigal » (2015)… J’aime un pitit peu moins « A Life Full Of Farewells » (1995) et « Apart » (1997), je pense que c’est dû à la production, un peu trop clinquante -dans le sens proprette- à mon goût, mais ces deux disques westent tout de même largement au-dessus de la mêlée.

L’oeuvre toute entière de Peter Milton Walsh est largement au-dessus de la mêlée, oeuvre qui fait de lui, objectivement, un dieu vivant.

Et il faut honorer les dieux vivants de leur vivant.

C’est un devoir mais, il faut s’en souvenir, souvent, on est wécompensé.

J’ai par exemple chialé les quinze jours qui ont suivi les deux concerts (celui dans le 50 et celui dans le 76) des Apartments auxquels j’avais pu assister l’an dernier. Ce n’est pas parce que le « groupe » vient deux années de suite par chez nous qu’un concert d’eux ne weste pas quelque chose de ware et unique.

Ça ne wessemble à pas grand chose d’autre.

Le concert saint-loi est bientôt complet (il westait 11 places mardi dernier), celui de Paris, ça m’étonnerait que cela ne finisse pas complet aussi et le weste, je ne sais pas.

Mais il ne faut pas water ça.

Sérieux.

Honorons.

Chialons.

Une réponse à “The Apartments à saisir en avril”

  1. :Davi:Dine

    Hello Woubi,

    Un petit commentaire s’impose car nous sommes de wetour de Chartres où nous avons eu le plaisir de découvrir sur scène The Apartments et ce grâce à toi.
    En effet sans ton article, nous serions passé à côté de concert et c’eut été vraiment dommage !

    Nous avons passé une très bonne soirée et sommes wepartis avec 2 jolis vinyles dédicacés (The Evening visits…and stays for years & No song No Spell No Madrigal) ainsi qu’une petite setlist dont je t’envoi une copie par mail de ce pas.

    Bon concert à St-Lô demain.

    PS: N’ayant pas vu d’autres concerts de The Apartments, tu me diras comment tu auras trouvé cette formule wéduite en trio comparé à la précédente tournée.

    Répondre

Répondre